A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 branche armée du HAMAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: branche armée du HAMAS   Sam 22 Juin - 19:08


Données clés[th]Nom arabe[/th]
حماس

Présentation[th]Fondation[/th][th]Chef[/th][th]Fondateurs[/th]
1987
Khaled Mechaal
Ahmed YassinAbdel Aziz al-RantissiMohammed Taha


Représentation

Orientations[th]Idéologie[/th][th]Couleurs[/th]
nationalismeislamisme,antisionisme
vert

Informations[th]Siège[/th]
Doha

Le Hamas (en arabe : حماس, « ferveur »), acronyme partiel de harakat al-muqâwama al-'islâmiya (arabe : حركة المقاومة الإسلامية, « Mouvement de résistance islamique »), est un mouvement islamiste constitué d'une branche politique et d'une branche armée, principalement actif à Gaza. Créé en 1987 par Sheikh Ahmed YassinAbdel Aziz al-Rantissi et Mohammed Taha, tous trois issus des Frères musulmans, son programme, exprimé dans sa charte1, est la destruction de l'État d'Israël et l'instauration d'un État islamique palestinien sur toute la terre de l'ancienne Palestine mandataire (c'est-à-dire incluant les actuels État d'Israël, Cisjordanie et bande de Gaza). Ne reconnaissant pas Israël (qu'il nomme « entité sioniste ») et rejetant les accords d'Oslo signés en 1993 entre Israël et l'Autorité palestinienne, le Hamas s'oppose sur ce point au Fatah – principale force politique palestinienne concurrente, qui reconnaît l'existence d'Israël et prône la création d'un État palestinien indépendant aux côtés d'Israël.
Dans le cadre du conflit israélo-palestinien, le Hamas se définit lui-même comme un mouvement trouvant ses principes dans le Coran et se battant au nom de l'islam. Les militants du Hamas, dont ceux des Brigades Izz al-Din al-Qassam, prennent pour cible aussi bien les militaires que les civils israéliens. Entre avril 1993 et 2005, le Hamas a organisé des attentats suicides visant essentiellement des civils. Le dernier attentat-suicide contre Israël revendiqué par le Hamas remonte ainsi àjanvier 20052 ; il a déclaré en avril 2006 renoncer à ce type d'actions3, préférant alors tirer des roquettes de type Qassam et des missiles Grad sur des villes israéliennes, dont SdérotAshdodAshkelon et Beer Sheva.
Le Hamas est classé terroriste par certains États, dont Israël4. Il est sur la liste officielle des organisations terroristes duCanada5, des États-Unis d'Amérique6 et de l'Union européenne7. Il est également considéré comme terroriste par le Japon8. En revanche, pour la Grande-Bretagne9 et l'Australie10, seule la branche armée du Hamas est classée comme terroriste. La plupart des autres pays du monde, notamment l'Afrique du Sud11, la Russie12, la Norvège13, le Brésil14 ne reprennent pas le Hamas sur la liste des organisations qu'ils considèrent comme terroristes.
[ltr]Sommaire
  [masquer] [/ltr]

  • 1 Histoire

    • 1.1 De 1987 à 1993
    • 1.2 De 1994 à 2004
    • 1.3 À partir de 2004

      • 1.3.1 Élections législatives de 2006
      • 1.3.2 Exercice du pouvoir
      • 1.3.3 Élections législatives et présidentielle de 2006-2007
      • 1.3.4 Prise du pouvoir dans la bande de Gaza
      • 1.3.5 L'Opération Plomb Durci


    • 1.4 Accords de réconciliation (2011 et 2012)
    • 1.5 Confrontations entre le Hamas et Israël en 2012

      • 1.5.1 Opération Pilier de défense
      • 1.5.2 Stratégie du Hamas lors de ces confrontations




  • 2 Charte du Hamas

    • 2.1 Prises de position


  • 3 Idéologie du Hamas et gouvernance de Gaza

    • 3.1 Droits de l'homme
    • 3.2 Critiques
    • 3.3 L'idéologie issue de la charte du Hamas
    • 3.4 La pratique politique du Hamas


  • 4 Pratique

    • 4.1 Structure
    • 4.2 Activités

      • 4.2.1 Action armée

        • 4.2.1.1 Liste (incomplète) des attentats commis par le Hamas


      • 4.2.2 Activités politiques
      • 4.2.3 Mouvement caritatif
      • 4.2.4 Programmes télévisés et sites web pour enfants


    • 4.3 Localisation


  • 5 Promotion du négationnisme de la Shoah
  • 6 Position de l'Union européenne
  • 7 Relations avec l'Iran
  • 8 Relations avec l’Égypte
  • 9 Voir aussi

    • 9.1 Bibliographie
    • 9.2 Articles connexes
    • 9.3 Liens externes


  • 10 Notes et références

Revenir en haut Aller en bas
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Sam 26 Juil - 10:05

Les drones, la nouvelle arme du Hamas ?
Le 14 juillet dernier, le Hamas a dévoilé dans une vidéo ses premiers drones. Après avoir abattu un des aéronefs en question, Israël s'inquiète des implications de l'acquisition de cette technologie par le mouvement islamique.

  • Courrier international  | Solène Coma 


  • 16 juillet 2014
  •  

Capture d'écran d'une vidéo diffusée le 14 juillet 2014 des Brigades Izz al-Din al-Qassam d'un drone "Ababil" envoyé de Gaza vers Israël, le 14 juillet 2014 (AFP PHOTO/HO/EZZEDINE AL-QASSAM BRIGADES) AFP
Après le Hezbollah, c'est au tour du Hamas de se procurer ses premiers drones. Une vidéo publiée par le mouvement islamique ainsi qu'un appareil abattu par un missile israélien attestent de l'existence de ces drones, probablement fournis par l'Iran, rapporte le Los Angeles Times
Selon le quotidien, l'acquisition de cet outil marque une étape importante dans la lutte d'Israël contre le Hamas. Grâce aux avions sans pilote, le Hamas pourrait augmenter la portée et la précision de ses frappes : les experts ont estimé que le drone abattu avait une autonomie suffisante pour parcourir la totalité du territoire israélien. Le Hamas a déjà menacé de recourir à cette technologie pour mener des "attaques kamikazes" sur des lieux densément peuplés tels que Tel-Aviv, précise le Los Angeles Times. Le Conseil des relations extérieures a par ailleurs noté que "les drones sont les parfaits véhicules pour des attaques chimiques".

"La réalisation des peurs exprimées depuis longtemps"

Pour le vice-président de la recherche à la Foundation for Defense of Democracies (organisation de tendance néoconservatrice basée à Washington), la propagation de "cette technologie parmi des groupes insurgés est la réalisation des peurs exprimées depuis longtemps" au sujet des drones.
D'autres nuancent le danger que représentent les appareils sans pilote. Plusieurs experts du secteur de la défense israélien affirment qu'il serait très difficile pour le Hamas de construire les infrastructures nécessaires au fonctionnement de ces engins, telles que des stations de contrôle. Le  Daily Beast, lui, assure que les drones montrés par le Hamas ne représentent pas de véritable danger : les appareils semblent très petits et, selon le site d'information, ils "ne semblent être guère plus que des jouets grossièrement assemblés".

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org


Dernière édition par Zoubir8 le Sam 26 Juil - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Sam 26 Juil - 10:06

‘Killer Drone’ Is a Lousy Hamas Fake
No, this isn’t the beginning of the Islamic extremists’ unmanned air force of death. It’s likely a crude drone with some toys that just look like weapons.

Hamas has released a new video on Monday that supposedly shows footage of its new killer drone.

But don’t worry: the Islamic extremist robot air force of death is not about to get you. Hamas’ use of these so-called “killer drones” is part of a psychological warfare campaign rather than the beginning of new flying killer robot scourge. Their drones are tiny, and couldn’t cause much damage even if they were fully armed – which they probably aren’t.

The Hamas video shows a small drone with perhaps a 10ft wingspan, and with what appear to be four small rockets mounted on under the wings. But the exact size of the machine is difficult to judge since there is no point of reference.

Though the Hamas footage is likely genuine, the drone and its weapons appear to be little more than crudely built toys. The jerky movements shown in the video suggests that a person visually operates the drone much like a remote-controlled model plane in someone’s backyard. Further, the rockets carried by the drone are tiny and appear to be fake. Even if they weren’t, the weapons are too small to do any real damage--if they ever actually manage to hit anything.

Citation :
“Though the Hamas footage is likely genuine, the drone and its weapons appear to be little more than crudely built toys.”

A more likely use for the drone would be to stuff it full of explosives and use it as a poor man’s missile—or other words point it at a something and fly it into the target. But even that can be tricky.

On Monday, Hamas claimed on its Twitter feed that it mounted several drone sorties over the headquarters of the Israel Defense Forces in Tel Aviv. However, that claim is impossible to verify.

In any case, a terrorist-operated drone is not without precedent. Hezbollah has been flying them over Lebanon since the mid-aughts. Israel shot one drone down in October 2012 and another Hezbollah-operated drone in April 2013. The problem for Israel is often that the missile used to shoot the drone down costs more than the drone itself. That was the case this morning too—a single Patriot missile costs over $1 million.

As for the drone itself, some believe it to be an Iranian aircraft called the Ababil-1—which superficially resembles the Israeli Heron drone—rather than a Hamas-built machine. The Ababil-1 is roughly 10-feet long; it can carry about 90 pounds and has a range of perhaps a 150 miles. While it might look like a relatively complex machine like the Heron, neither Iran nor Hamas has the technology to built a sophisticated drone.

The physical airframe of a drone is actually very simple and can built without much trouble. The real trick is building the controls, cameras and finding the right engine. Iran has some of the technology, but doesn’t have the means to build anything to rival an Israeli or American machine.

The bottom line is that while Hamas will continue to be a problem for Israel, the group’s new killer drones are little more than a nuisance.

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
Revenir en haut Aller en bas
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Sam 26 Juil - 10:12

Gaza : quelles sont les capacités militaires du Hamas ?
Le Monde.fr | 10.07.2014 à 21h04 • Mis à jour le 11.07.2014 à 17h32 |  Par Hélène Sallon  



Tirs de roquettes palestiniens tirés depuis Gaza contre Israël, mercredi 9 juillet. | AP/Hatem Moussa
En visant avec leurs roquettes, les villes israéliennes de Tel-Aviv, Jérusalem et même Haïfa, à 160 kilomètres de la bande de Gaza, le Hamas et les mouvements de l’enclave palestinienne ont montré l’étendue de leur force de frappe.
Le nord d'Israël n’avait jamais été atteint lors des précédents conflits, à l’instar de l’opération « Plomb durci » en décembre 2008-janvier 2009, ainsi que depuis l’opération « Pilier de défense » en novembre 2012. Les capacités militaires de ces groupes ont atteint un nouveau seuil stratégique.
Lire les dernières informations sur le conflit en Israël et à Gaza
Plus de 6 000 roquettes pour le Hamas. Selon les chiffres de l'armée israélienne, le mouvement qui contrôle la bande de Gaza disposerait de 6 000 roquettes, dont des dizaines de longue portée.

  • Dans le détail, le mouvement islamiste disposerait de plus de 1 000 roquettes de courte portée (15 à 20 kilomètres maximum) de fabrication artisanale, de 2 500 entrées en contrebande sur le territoire, environ 200 roquettes Grad de production artisanale et également de 200 roquettes Grad entrées en contrebande.


  • Concernant les roquettes de moyenne portée (jusqu’à 45 kilomètres), le Hamas détiendrait environ 200 roquettes Grad de fabrication artisanale et 1 000 de contrebande. Ces roquettes Grad disposeraient d’une tête de 20 kilos maximum. Le mouvement disposerait également de 400 roquettes de moyenne-longue portée (jusqu’à 80 kilomètres) de contrebande.


  • Le Hamas détiendrait également des dizaines de roquettes de longue portée (75 à 200 kilomètres), parmi lesquelles des roquettes de fabrication iranienne Fajr-5 et sa version fabriquée localement, les M-75 (133 mm, tête de 90 kilos). La branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine Al-Qassam, ont revendiqué le tir de roquettes de type M-75, une version locale du modèle Fajr-5 d’une portée de 75 kilomètres, sur Tel-Aviv et Mitzpe Ramon, dans le désert du Néguev.

L’armée israélienne suspecte que les roquettes tirées sur le nord d’Israël, notamment à Hadéra et Zichron Yaakov, sont de modèle M-302. Généralement de fabrication syrienne, ils peuvent porter des têtes allant jusqu’à 145 kilos. Selon le colonel Peter Lerner, porte-parole de l’armée israélienne, 40 roquettes de ce type avaient été trouvées par les forces navales israéliennes, le 5 mars, sur le navire Klos-C. Israël affirme que le navire battant pavillon panaméen allait de l’Iran à la bande de Gaza.Les Nations unies ont affirmé qu’il se dirigeait vers le Soudan. Selon le colonel Lerner, d’autres roquettes de ce type seraient entrées dans l’enclave palestinienne.


Et si vous faisiez confiance aux employés Renault ?
Renault lance Top Renault, sa plateforme de véhicules d’occasion du personnel

UN ARSENAL PLUS RÉDUIT MAIS SIGNIFICATIF

Le Djihad islamique disposerait, toujours selon l’armée israélienne, d’un arsenal plus réduit mais significatif : 2 400 roquettes de courte portée, 800 roquettes Grad perfectionnées de moyenne portée et plus de 100 roquettes de moyenne-longue portée. 
Les autres groupes de la bande de Gaza, à l’instar du Front populaire et démocratique de libération de la Palestine (FDLP) et des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, disposeraient de centaines de roquettes de courte et moyenne portée. Mercredi soir, des groupes armés liés au Fatah – le parti politique qui a pour secrétaire général le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas –, dont les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, ont revendiqué pour la première fois des tirs de roquettes Grad, de roquettes de 107 mm et d’obus de mortier sur les villes du sud d’Israël.
Un Palestinien membre de la milice "Ezz Al-Din Al-Qassam", la branche armée du Hamas, brandit son arme au cours d'un défilé à Gaza, en 2013. | AP/Adel Hana
En outre, le Hamas et ces groupes disposent de milliers de lanceurs de roquettes RPG-7, de centaines d’obus de mortier, de dizaines de missiles anti-tank perfectionnés et de milliers d’engins explosifs, selon l’armée israélienne.
DES ARMES VENUES D'IRAN ET DE SYRIE
Selon Joseph Henrotin, rédacteur en chef de la revue Défense et sécurité internationales (DSI) :
Citation :
« Des rumeurs se confirment depuis six ou sept ans d’une aide apportée par l’Iran et le mouvement chiite libanais Hezbollah, composée d’armements plus lourds et de systèmes plus évolués. Cela permet aux mouvements de Gaza d’entrer de plus en plus, à l’instar du Hezbollah, dans la techno-guérilla, avec un système de dissuasion et de défense stratégique composé de missiles de longue portée et de missiles antichar ».
Les forces israéliennes avaient porté un coup sévère au Hamas en 2012. « Depuis il a été fortement rééquipé par l'Iran, et a touché des armes venant de Syrie », a indiqué le colonel Richard Kemp, expert à l'institut londonien RUSI, à l'AFP. Et ce en dépit du blocus imposé par Israël et par l'Egypte et par la destruction par ce dernier de nombreux tunnels de contrebande à leur frontière respective. Il a ainsi notamment développé son arsenal de roquettes de longue portée, ce qui lui permet aujourd'hui de viser le nord d'Israël. Le porte-parole de l'armée israélienne, le colonel Lerner, estime que « le Hamas dispose d’un arsenal ayant une plus grande portée, avec des têtes plus lourdes et plus facilement dissimulable. Il y a une hausse dans leur nombre, leur précision et leur portée ».

Le Hamas a également développé de façon notable sa capacité de production in situ. Les roquettes de longue portée M-75 sont assemblées à Gaza à partir de composants acheminés par des tunnels dans l'enclave palestinienne, grâce à l'expertise fournie par l'Iran, la Syrie et le Hezbollah, a indiqué à l'AFP Firas Abi Ali, expert à l'institut IHS Country Risk.

DES TENTATIVES D'INCURSIONS REPOUSSÉES
Plusieurs tentatives d’infiltrations de combattants palestiniens en territoire israélien, en vue de perpétrer des attaques sur des cibles civiles ou militaires, ont été repoussées depuis lundi. Des commandos navals du Hamas ont ainsi tenté une infiltration par la mer, mardi 8 juillet, à hauteur du Kibboutz Zikim, situé à un kilomètre au nord de la bande de Gaza. Repérés par les forces israéliennes, ces combattants ont été pris sous le feu de bataillons d’infanterie, d’hélicoptères et de navires.
Cette attaque est « sans précédent », note l'expert Firas Abi Ali. « Cela suggère un entraînement et une préparation sophistiqués, un bon travail de renseignement sur les Israéliens, et la capacité à recourir à une tactique fondée sur la surprise », poursuit-il.
D’autres tentatives d’infiltration par le biais de tunnels ont été empêchées, selon l’armée israélienne, notamment au niveau du point de passage de Kerem Shalom, dans le sud de la bande de Gaza. Sept combattants palestiniens du Hamas ont ainsi été tués le 7 juillet alors qu’ils se trouvaient près de l’un de ses tunnels. Depuis, la présence de troupes israéliennes tout autour de la bande de Gaza a été renforcée pour empêcher que des combattants palestiniens parviennent à entrer en Israël.
Selon l'Institut national d'études stratégiques (INSS), basé à Londres, le Hamas, qui contrôle Gaza depuis 2007, peut s'appuyer sur plus de 20 000 combattants : quelque 10 000 membres des brigades Ezzedine Al-Qassam et entre 10 et 20 000 hommes de la Force exécutive, équipés de roquettes, d'obus de mortier, d'armes légères et de petit calibre.

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org


Dernière édition par Zoubir8 le Sam 26 Juil - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Sam 26 Juil - 10:15

Vous remarquerez dans cet article que:
-
la vidéo du Hamas est en hébreu. Bravo! Des as de la communication. Il faut toucher les familles des soldats.
- les soldats israéliens ne veulent utiliser les M113 US, ils ont peur des Kornet du hamas.


Israël craint de payer au prix fort la disparition du soldat Shaul Oron

Le Monde.fr | 24.07.2014 à 13h16 • Mis à jour le 24.07.2014 à 14h33 |  Par Hélène Sallon (Israël, envoyée spéciale)  




A 1 heure du matin, dimanche 20 juillet, l'armée israélienne est entrée dans le quartier de Chadjaiya, considéré comme l'un des bastions du Hamas dans la ville de Gaza. L'opération terrestre, la première menée en zone urbaine, avait été annoncée par des tracts largués par avion, intimant l'ordre aux habitants d'évacuer.
L'information a permis aux combattants du mouvement islamiste de se préparer à l'arrivée des soldats. Selon les médias israéliens, un véhicule blindé léger de l'armée israélienne, avec à son bord sept soldats de la 13e unité de Golani, se serait arrêté à l'entrée du quartier, pour une raison inconnue. Une panne pourrait avoir forcé les soldats à descendre du véhicule, qui a alors été touché par un missile antichar. Le blindé a pris feu.
Dans la journée, le Hamas a revendiqué l'enlèvement de l'un des sept militaires, donnant son nom et son matricule. « Au peuple d'Israël, nous vous disons que votre gouvernement est responsable du sang versé par ces soldats. Shaul Oron est entre nos mains », a déclaré Hossam Badran, un responsable du mouvement dans un clip vidéo tourné en hébreu. L'annonce de cette capture a donné lieu à des célébrations dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.


 
 
ORON SHAUL DÉCLARÉ « DISPARU »
Le soldat Oron Shaul (photo non datée). | REUTERS/HANDOUT

L'information a d'abord été démentie par Tsahal, qui a précisé que des tests ADN étaient en cours au sein du département de médecine légale d'Abou Kabir pour identifier les soldats à partir des restes de corps retrouvés sur la scène de l'attaque. Les combattants du Hamas pourraient avoir récupéré les plaques d'immatriculation du soldat.
Il avait fallu plusieurs heures à des équipes militaires venues en renfort pour récupérer le véhicule et fouiller la scène de l'attaque. Selon, un ancien soldat, qui tient à rester anonyme, l'attaque des combattants palestiniens contre le blindé, intervenue à la première heure de l'incursion, a pu avoir une influence directe sur l'ampleur et la dureté de l'opération.
« Souvent, quand un incident arrive à une unité – qu'elle se retrouve bloquée ou qu'elle a été attaquée, et qu'il faut ramener les blessés ou les corps –, l'aviation et l'artillerie bombardent et arrosent les environs afin de neutraliser au maximum l'ennemi pour pouvoir couvrir et organiser la retraite. » Un élément qui pourrait en partie expliquer la violence des frappes sur Chardjaiya, et le bilan, très lourd : plus d'une centaine de victimes.
Lire notre reportage sur les combats à Chadjaiya :  A Gaza, « les maisons étaient devenues des cimetières »
Si les corps de six des soldats ont pu être identifiés, les analyses n'ont toujours pas permis d'identifier la dépouille d'Oron Shaul, un sergent de 21 ans.
Face à l'impossibilité de confirmer sa mort, l'administration militaire l'a déclaré, mardi 22 juillet, « disparu », selon les règles en usage. Au sein de l'armée, on indique avoir de fortes raisons de penser que le soldat est mort dans l'attaque. Une confirmation ne pourra être donnée que sur la base de solides preuves.
En dépit des présomptions de l'armée, des interrogations se font jour autour du sort d'Oron Shaul, alimentées par les déclarations du Hamas. Certains évoquent la possibilité que le soldat ait été hors du véhicule au moment de l'attaque. D'autres suggèrent que le Hamas puisse être en possession d'une partie de la dépouille. La famille d'Oron Shaul a déclaré qu'elle le considérait vivant tant qu'aucune preuve de sa mort n'aura été apportée.

UNE VICTOIRE POUR LE MOUVEMENT PALESTINIEN
Pour le Hamas, la capture d'Oron Shaul, mort ou vif, serait une victoire et un moyen de pression pour obtenir de Tel-Aviv des compensations : « Israël devra compenser les Palestiniens pour chaque élément d'information concernant le sort du soldat », a indiqué le député Mouchir Al-Misri. Le mouvement pourrait notamment utiliser cette carte pour forcer Israël à relâcher, dans le cadre d'un accord de cessez-le-feu, 56 Palestiniens qui avaient été libérés dans le cadre de l'accord Shalit, en 2011, et ont été réarrêtés en juin.
Plus de 150 combattants palestiniens auraient été par ailleurs capturés, selon l'armée israélienne, depuis le début de l'opération Bordure protectrice, lancée le 8 juillet. En outre, la libération des 5 000 prisonniers palestiniens détenus en Israël est l'une des principales demandes au sein de la société palestinienne.
Le Hamas sait l'effet traumatisant qu'exerce la capture de soldats sur la société israélienne et en a fait un de ses moyens de lutte contre l'Etat hébreu. Lors d'une infiltration repoussée près du kibboutz d'Ein Shlosha, près de la frontière avec Gaza, la semaine dernière, l'armée israélienne dit avoir retrouvé des menottes et des sédatifs dans l'arsenal laissé par les combattants palestiniens, en fuite.
Les autorités israéliennes n'ont en effet jusqu'à présent ménagé aucun effort pour obtenir la libération ou la restitution des dépouilles de leurs soldats. L'enlèvement du soldat Gilad Shalit, en juin 2006 à la frontière avec la bande de Gaza par des combattants palestiniens infiltrés par un tunnel, a donné lieu à un important déploiement de forces pour le retrouver sur le terrain. Sa libération a finalement été obtenue en 2011 contre celle de 1 027 prisonniers palestiniens.
Des échanges ont également eu lieu à plusieurs reprises pour récupérer les dépouilles de soldats. Un scénario identique à celui de la bataille de Chadjaiya avait eu lieu en septembre 1997. Pris dans une embuscade au cœur du Liban, un commando de marines israéliens avait perdu douze hommes et l'équipe de sauvetage, opérant sous le feu, avait dû abandonner un corps et les parties de corps d'autres soldats sur le terrain d'opération.
La dépouille du sergent Itamar Iliya et les restes d'autres militaires avaient été rendus à Israël en juin 1998 en échange du corps de Hadi Nasrallah, le fils du chef du mouvement chiite libanais Hezbollah, le cheikh Hassan Nasrallah.
En 2004, Israël avait également récupéré la dépouille d'Avi Avitan, pris dans une embuscade tendue par le Hezbollah à la frontière libanaise en 2000, ainsi que celles de deux autres soldats et du prisonnier israélien Elhanan Tannebaum, en vie, en échange de 400 prisonniers palestiniens et 30 Libanais.
En juillet 2006, deux militaires de réserve, Eldad Regev et Udi Goldwasser, ont été capturés à leur tour dans une embuscade du Hezbollah, un événement qui déclencha la seconde guerre du Liban. Le Hezbollah a refusé de communiquer sur leur sort jusqu'à l'échange de leurs dépouilles, en juillet 2008, contre plus d'une centaine de prisonniers, dont quatre combattants du Hezbollah capturés pendant le conflit, et de Samir Kuntar, un activiste libanais purgeant depuis 30 ans une peine de prison à perpétuité, suite à l'enlèvement et au meurtre d'un homme et de sa petite fille.

PAS DE CHANGEMENT STRATÉGIQUE
En Israël, les médias sont restés très discrets sur la disparition d'Oron Shaul et les autorités refusent de communiquer davantage tant que de nouveaux éléments n'auront été apportés. L'ancien responsable de l'unité des soldats « disparus », le colonel Lior Lotan, a indiqué au quotidien Times of Israel que les plans stratégiques de l'armée ne changeraient pas à la suite de l'annonce de la disparition du soldat Shaul.
La chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya affirme qu'Israël a demandé à l'Allemagne de l'aider à le retrouver. Les services de renseignements allemands ayant été partie prenante, en tant que médiateur, dans l'accord Shalit.
La libération du soldat Shalit, obtenue au prix fort pour Israël, a suscité un débat sur l'opportunité de libérer des prisonniers palestiniens en échange de militaires israéliens.
Ce débat a été relancé à la suite de l'échec d'un nouveau round de négociations avec l'Autorité palestinienne, sous égide américaine, de novembre 2013 à avril 2014. La députée Ayelet Shaked, du parti d'extrême droite religieux Foyer juif, a déposé un projet de loi pour autoriser les juges à inscrire dans leur verdict l'interdiction de grâce présidentielle pour une personne condamnée pour des actes terroristes. Cette disposition vise délibérément à empêcher que ces personnes soient échangées contre des soldats israéliens capturés ou dans le cadre de négociations.
L'état d'esprit des familles et du public israélien sera déterminant sur les choix politiques qui seront faits dans l'éventualité où le Hamas détiendrait le soldat Shaul. En 2006, les familles des soldats Regev et Goldwasser, ainsi que la famille Shalit, ont exercé une énorme pression sur le gouvernement israélien via une campagne de relations publiques dans le pays et auprès de la communauté internationale, pour qu'il œuvre à leur libération. Certains politiques exigent désormais que cette question soit gérée de façon plus rationnelle, hors de toute pression, pour ne pas céder à un nouveau chantage du Hamas.
La disparition du soldat Shaul, et la mort de six autres soldats, a par ailleurs suscité un autre débat dans les rangs de l'armée. Trente réservistes ont refusé d'entrer dans la bande de Gaza à bord de blindés légers du type de celui attaqué à Chardjaiya, a rapporté mercredi la chaîne de télévision 10. Ces véhicules, de type M113, un vieux modèle américain ayant servi au temps de la guerre du Vietnam, sont jugés vulnérables et désormais inadaptés face à l'utilisation récente de missiles antichars par les combattants palestiniens.

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
Revenir en haut Aller en bas
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Lun 28 Juil - 21:28

Missiles de la Résistance à gaza.
Vidéo de Tsahal (réalité ou propagande? Il est étonnant de pas voir de frappe de missiles israélien sur le lanceur palestinien en fin de vidéo).

http://youtu.be/ztVEOIyRaU0

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
Revenir en haut Aller en bas
dz.dz
Adjudant
Adjudant


Messages : 473
Date d'inscription : 30/03/2014
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Lun 11 Aoû - 20:33

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Lun 11 Aoû - 20:36

dz.dz a écrit:


Les gus du Hamas ont dit à propos de cette photo,qu'ils avaient endommagés (ou abattu selon leurs critères) ce F-16 avec un "missile sol-air".  clown 
Ce F-16 a été endommagé lors d'un décollage (à cause de problèmes de pneus pour être exact) en 2006 !
(Il avait été réparé quelques années plus tard).
Revenir en haut Aller en bas
rimonidz
Admin
Admin
avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 09/02/2012
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Lun 11 Aoû - 21:00

F-16I a écrit:
dz.dz a écrit:


Les gus du Hamas ont dit à propos de cette photo,qu'ils avaient endommagés (ou abattu selon leurs critères) ce F-16 avec un "missile sol-air".  clown 
Ce F-16 a été endommagé lors d'un décollage (à cause de problèmes de pneus pour être exact) en 2006 !
(Il avait été réparé quelques années plus tard).

cette précision est importante  study 

 d'autant que l'immatriculation (le n° 489) de l'avion permet de suivre son carnet d'entretien technique et les causes d'arrêt; problèmes techniques, combat, usure de l'aéronef....ect.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
abdelkader el khaldi
Admin
Admin
avatar

Messages : 1023
Date d'inscription : 12/05/2012
Localisation : planete terre
Médaille de Citation Militaire : Médaille de Citation Militaire Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de Citation à l'Ordre de Défense Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille Militaire Terre avec Citation Médaille Militaire Terre Ordre Armée Médaille de l'Air Médaille Militaire de l'Air Médaille du Mérite Militaire de l'Air Médaille Militaire de la Marine Médaille Militaire de la Marine une citation Médaille Militaire de la Marine citation Flotte Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation argent Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite Militaire deux citations Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Mar 26 Aoû - 13:54

















_________________
Le sourire du traître montre qu'il a des dents de lion.




Revenir en haut Aller en bas
abdelkader el khaldi
Admin
Admin
avatar

Messages : 1023
Date d'inscription : 12/05/2012
Localisation : planete terre
Médaille de Citation Militaire : Médaille de Citation Militaire Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de Citation à l'Ordre de Défense Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille Militaire Terre avec Citation Médaille Militaire Terre Ordre Armée Médaille de l'Air Médaille Militaire de l'Air Médaille du Mérite Militaire de l'Air Médaille Militaire de la Marine Médaille Militaire de la Marine une citation Médaille Militaire de la Marine citation Flotte Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation argent Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite Militaire deux citations Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   Ven 3 Oct - 18:24

tres belle video j'ai beaucoup adoré


_________________
Le sourire du traître montre qu'il a des dents de lion.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: branche armée du HAMAS   

Revenir en haut Aller en bas
 
branche armée du HAMAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Forces Armées du Monde :: Afrique du Nord & Moyen-Orient-
Sauter vers: