A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 Tensions en Syrie IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 15:33

Algerian fighter one a écrit:
yak a écrit:
bon moi j'aime pas Assad et je suis pas contre une balle dans ça tète pour qu'un homme plus comptant pour prendre ça place
Donc OK,  Chadli méritait une balle dans sa tête,  ben bella aussi,  Sarkozy aussi,  hollande aussi,  bush aussi.

Certes il y a eu des président non compétant,  mais ce n'est pas une raison de les tué.
personne ne veut la destruction de la Syrie ni son administration le problème c'est la tête du régime qui veut ni faire des reformes ni quitté le pouvoir  .
pour Chadli au minimum lui quand il a vu que ça partie   en C....   il a quitté le pouvoir car il vu que ca politique été erroné pour Assad il a détruit son pays son peuple en plus de son armée par ça politique   et malgré ca il veut ni faire des concessions ni quitter le pouvoir

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 15:40

Very Happy

Citation :

SYRIE. Arsenal chimique : "Un coup de maître diplomatique, un coup de bluff stratégique"

Pour le politologue Joseph Henrotin, spécialiste des questions de défense, la mise en place d'un démantèlement des stocks d'armes chimiques syriens soulève de nombreuses questions.

Joseph Henrotin, politologue spécialiste des questions de défense et, notamment, des armes chimiques, revient sur les modalités techniques d'un démantèlement des stocks d'armes chimiques syriennes et décrit les difficultés qui risquent de se poser.

Les Chancelleries, Russie en tête, proposent désormais une voie de sortie pour la crise internationale autour de la Syrie qui consisterait à mettre en place l'élimination, avec aval des Syriens, des stocks d'armes chimiques du pays. Pensez-vous que cela soit faisable ?

- Pour moi, la problématique de ces propositions n'est pas d'ordre technique mais tactique. Avant de mettre sous clef ou de détruire les agents chimiques, il faut s'en emparer. Et il faut pouvoir les exfiltrer d'un pays qui est en pleine guerre civile. Le problème à l'heure actuelle, c'est de trouver des gens qui soient volontaires pour aller en Syrie et ensuite exfiltrer ces armements. Voilà le questionnement numéro 1 alors que, jusqu'à présent, personne n'a proposé, par exemple, à l'ONU, de force d'interposition à déployer sur place. Ceci pour une raison très simple : personne n'a envie d'envoyer des troupes au sol.

Combien faudrait-il déployer de soldats ou experts ?

- Ce sont les déclarations syriennes qui nous le dirons. La Syrie n'a pas adhéré à l'OIAS, l'organisation pour l'interdiction des armements chimiques, elle n'a donc pas eu à déclarer ses stocks. Or, en fonction du tonnage d'armement, nous pourrons déterminer le nombre de manutentionnaires. Les armements chimiques ne seront très certainement pas détruits en Syrie même mais plutôt envoyés vers des installations spécialisées à l'extérieur du pays. Le problème est essentiellement de les sortir de là. Mais, sans connaître le volume exact, impossible de déterminer le nombre de personnes à envoyer sur le terrain.

Ban Ki-moon a pourtant proposé le concours de l'ONU...

- Mais l'ONU est un manchot stratégique : elle n'a pas de bras. Elle ne peut rien faire concrètement si aucun Etat ne dit "je mets tant de soldats à disposition". Et il paraît délicat, dans le cas présent, de trouver des volontaires pour aller patrouiller en pleine guerre civile…

La Russie peut-elle être ce pourvoyeur de main-d'œuvre ?

- C'est une possibilité. Mais ces soldats-manutentionnaires pourraient être pris pour cibles par les rebelles en raison du soutien sans faille de la Russie à Bachar al-Assad. Moscou ne voudra donc sans doute pas les envoyer sans des équipes de protection, impliquant, mine de rien, des troupes sur le théâtre. L'un dans l'autre, cela change la balance des forces sur le terrain et amène de la suspicion : comment savoir si ces troupes russes ne sont pas là pour donner un coup de main à Bachar al-Assad ? L'argument pourra être employé.

Vous parlez de suspicion or, certains affirment déjà que le flou qui entourent ces stocks ne peut permettre l'assurance qu'ils seront tous démantelés...

- Eh bien on n'en sait rien ! Tout dépendra du bon vouloir de la Syrie. Or, pour Damas, l'armement chimique n'a pas une valeur tactique. Certes, le 21 août, il a été utilisé d'une manière tactique. Mais, en réalité, ces stocks existent pour répondre à la menace de l'arme nucléaire israélienne. Une question d'ordre stratégique. On peut donc s'interroger sur la bonne volonté de Damas à mettre tout son arsenal dans la balance. Il restera toujours des suspicions…

On évoque, par ailleurs, uniquement des armes chimiques, pas biologiques dont on soupçonne pourtant la Syrie de détenir des réserves… est-ce sous-entendu ?

- La Syrie est soupçonnée d'avoir un stock d'armements biologiques. Mais jusqu'à preuve du contraire elle n'a pas utilisé ces armes dans les opérations. Et, concrètement, on ne parle aujourd'hui que d'armements chimiques. Il est d'ailleurs fort probable que si on commençait à demander à Bachar al-Assad son stock d'armes biologiques il répondrait tout simplement qu'il n'existe pas. Et il n'y a pas de preuve du contraire. Le biologique ne prend d'ailleurs pas tellement de place, contrairement aux entrepôts de chimique. Il est plus simple de le dissimuler.

Dans le cadre d'un déroulé idyllique, quelles peuvent être les étapes techniques d'un tel démantèlement ?

- Il faut donc tout d'abord voir à quoi on a affaire via une mission d'expertise. Il faut ensuite prévoir la sécurisation pour le transport c'est-à-dire intégrer les éléments dans des conteneurs sécurisés. Conteneurs qu'il faut acheminer sur place. On est donc, encore, dans beaucoup de logistique et des forces à déployer. Il faut ensuit exfiltrer ces conteneurs dans des usines spécialisées aux Etats-Unis ou en Russie afin de procéder à des destructions. On a parlé de sarin, d'ypérite, de VX, des agents connus dont la destruction est parfaitement maîtrisée. Des opérations qui, toutefois, prennent du temps, même si ce problème est moindre une fois que ces produits ne sont plus sur le sol syrien. Reste aussi à régler le "qui procédera aux destructions ?" Y aura-t-il un arrangement entre les Etats pour se répartir les stocks ? La France, par exemple, peut détruite de l'ypérite, elle détruit encore d'ailleurs des restes de stocks de la première guerre mondiale. La Belgique a une installation de ce type là aussi.

Quant aux usines de production d'armes chimiques ?

- Oui, il faudra également s'en soucier. Si la Syrie adhère, comme le propose Lavrov, à l'OIAC, elle devra démonter ses usines ou les reconvertir en usine pour produits civils afin que les stocks ne soient pas reconstituer dans la foulée. Une démarche possible en temps normal mais éminemment délicate au cœur d'une guerre civile.

Encore une fois, tout ce processus ne pose pas de souci technique. Le problème n'est pas technique mais tactique.

Cette proposition est en fait un coup de maître. C'est une manœuvre diplomatique brillante mais coup de bluff stratégique ![/color] Car il faut prendre en compte les problématiques très concrètes et la problématique de la réalisation des effets stratégiques. [color=#FF0000]Elle convient théoriquement à tout le monde car elle permet à chacun de sortir du bourbier la tête de haute. Mais lorsque la question du "comment fait-on ?" est posée, les ennuis commencent.


http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130910.OBS6251/arsenal-chimique-syrien-un-probleme-plus-tactique-que-technique.html

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 15:47

logiquement il va abandonner ces ADM pour éviter les frappes mais militairement ou politiquement parlons  il aurait fait ca il y'a 3 ans il aurait récupéré le Golan

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 16:13


Le journaliste italien raconte "l'humiliation" subie pendant sa captivité en Syrie


Citation :
Citation :
Par Francetv info avec AFP
Mis à jour le 10/09/2013 | 15:51 , publié le 10/09/2013 | 15:51


Un témoignage terrible, qui en dit long sur le chaos dans lequel est plongée la Syrie. L'envoyé spécial du quotidien italien La Stampa, Domenico Quirico, enlevé en avril et libéré dimanche en Syrie, a raconté "l'humiliation quotidienne" subie pendant ses 152 jours de détention. Le journaliste, âgé de 62 ans, qui a regagné l'Italie dans la nuit de dimanche à lundi, a écrit à la première personne son récit, que La Stampa (article payant, en italien) publie en une, mardi 10 septembre, sur quatre pages assorties de plusieurs photos.

Entré en Syrie le 6 avril avec Pierre Piccinin, un enseignant belge, avec l'accord de l'Armée syrienne libre (ASL), il raconte comment le kidnapping s'est déroulé aux abords de "Qoussair, une ville proche de la frontière libanaise et qui était alors assiégée par le Hezbollah, allié fidèle du régime de Bachar Al-Assad". Vraisemblablement trahis par les deux hommes qui les accompagnent, ils sont conduits dans une maison où ils sont battus.

"J'ai rencontré le pays du Mal"


Leurs ravisseurs, conduits par un certain Abou Amar ("certainement un surnom"), sont des rebelles, membres d'Al Farouq, une faction avec qui l'Occident négocie mais que le journaliste compare à un groupe de "malfrats". Commence alors ce que Domenico Quirico compare à une "odyssée", "une épopée extraordinaire et terrible", avec son lot de fuites et de retours aux caches de leurs débuts.

En juin, ils sont contraints, sous la pression du Hezbollah, de fuir avec l'ensemble de la population vers Homs : "Des hommes, des femmes, des enfants, des handicapés et des personnes âgées marchant pendant douze heures, deux nuits consécutives, à travers la campagne", en tout 5 000 à 6 000 personnes, raconte-t-il.

"L'impression de n'être que des sacs de blé"

Pendant cet "exode", il demande à Abou Amar son téléphone pour joindre sa famille, ce dernier refuse en riant. Un soldat de l'ASL, blessé aux jambes, lui tend alors son portable :"C'est le seul geste de pitié que j'ai reçu en 152 jours", écrit-il. "Même les enfants et les vieux ont essayé de nous faire du mal. Je le dis peut-être en termes un peu trop éthiques, mais en Syrie, j'ai vraiment rencontré le pays du Mal."

Ces deux otages "ont été traités comme des animaux, enfermés dans de petites pièces aux fenêtres closes malgré la chaleur étouffante, jetés sur des paillasses, nourris de leurs restes", détaille-t-il. "De toute ma vie, jamais je n'avais ressenti cette humiliation quotidienne, qui consiste à être empêché d'accomplir les choses les plus simples", explique-t-il, ajoutant avoir eu l'impression "de n'être que des sacs de blé". A deux reprises, leurs geôliers font mine de le tuer. "Notre valeur n'était que marchande. Mais si on détruit la marchandise, on s'expose à ne pas en obtenir le prix qu'on en attend."

Schizophrénie des ravisseurs

Traduit par Le Monde, l'article de Domenico Quirico n'est pas qu'un témoignage de captivité poignant. Il décortique aussi la schizophrénie de ces groupes rebelles, islamistes qui boivent de l'alcool et fument entre les cinq prières quotidiennes, ennemis de l'Occident fascinés par les marques telles qu'Adidas. "On dirait presque qu'ils sont sponsorisés."

Pour ce grand reporter, qui "serait devenu fou" s'il n'avait eu la foi chrétienne pour espérer, l'anarchie qui règne en Syrie rappelle celle qui règne en Somalie. Ses ravisseurs sont décrits comme "des laissés-pour-compte du régime mafieux syrien" et des"déséquilibrés". "Ils profitent du vernis islamique et du contexte révolutionnaire pour s'emparer de pans entiers du territoire, rançonner la population, enlever des gens et se remplir les poches."


http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/le-journaliste-italien-raconte-l-humiliation-subie-pendant-sa-captivite-en-syrie_408215.html#xtor=AL-79

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Algerian fighter one
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1259
Date d'inscription : 05/08/2013
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 19:59

Je suis avec Bachar mais c'est pas avec 5 S300 et des mig23 encore en service et des mig29 tout rouillé et des charges t72 qu'il va résister. 


M'enfin peut être entre ses temps,  Les russe lui aurait augmente les s300 ou donner des s500 mais c'est impossible,  faut une formation longue,  mais peut être il lui aurais donne des mercenaire mais je pense pas. By by la Syrie et nous préparons nous a exterminer les sioniste quand notre tour sera venu, on nous a eu 1 fois mais il y aura pas de 2e.

Ps: la femme de assad elle i belle

_________________
Ne demande pas a ton pays ce qu'il peut faire pour toi , mais demande ce que tu peut faire pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 21:35

pas de S 300 opérationnel en Syrie alors pour le S 500 il est meme pas opérationnel en Russie

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 22:29

F16I a écrit:
il faut rester sur nos gardes Neutral 



RT sources: Syrian rebels plan chem attack on Israel from Assad-controlled territories


Citation :
A chemical attack may be launched on Israel by Syrian rebels from government-controlled territories as a "major provocation", a number of sources have told RT.
The news comes as Russian Foreign Minister Sergey Lavrov proposed that Syria puts its chemical weapons arsenal under international control for subsequent destruction in order to prevent a possible military strike against the war-torn republic.
Moscow also urged the Syrian authorities to join the Organization for the Prohibition of Chemical Weapons. The offer has already been passed over to the Syrian Foreign Minister Walid al-Muallem, who met Lavrov in Moscow for talks on Monday. 
We don’t know if Syria will accept the offer, but if imposing international control over chemical weapons stored in the country can help to avoid military strikes, we are immediately going to start working with Damascus,” Lavrov said. 
The Syrian Foreign Ministry has welcomed Moscow’s initiative, “based on the Syrian’s government care about the lives of our people and security of our country,” Muallem said later on Monday. 
A few hours earlier, US Secretary of State John Kerry said that to avoid a military operation Syrian President Bashar Assad has a week to surrender control of “every single bit” of his stock of chemical weapons to the international community. “But he isn't about to do it and it can't be done,” he added, speaking at a media conference in London, as he was wrapping up his European tour in a move to win support for the Obama-proposed “limited” strike against Syria.
The US Administration has blamed the Syrian government for the alleged chemical weapons use in the Damascus suburbs on August 21. Washington has maintained it has the intelligence to prove it, but has so far refused to make public a single piece of concrete evidence that would link the Assad regime to the deadly incident. 
on cas d'attaque chimique contre Israel la riposte pourra etre nucléaire ?

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 23:03

yak a écrit:
F16I a écrit:
il faut rester sur nos gardes Neutral 



RT sources: Syrian rebels plan chem attack on Israel from Assad-controlled territories


Citation :
A chemical attack may be launched on Israel by Syrian rebels from government-controlled territories as a "major provocation", a number of sources have told RT.
The news comes as Russian Foreign Minister Sergey Lavrov proposed that Syria puts its chemical weapons arsenal under international control for subsequent destruction in order to prevent a possible military strike against the war-torn republic.
Moscow also urged the Syrian authorities to join the Organization for the Prohibition of Chemical Weapons. The offer has already been passed over to the Syrian Foreign Minister Walid al-Muallem, who met Lavrov in Moscow for talks on Monday. 
We don’t know if Syria will accept the offer, but if imposing international control over chemical weapons stored in the country can help to avoid military strikes, we are immediately going to start working with Damascus,” Lavrov said. 
The Syrian Foreign Ministry has welcomed Moscow’s initiative, “based on the Syrian’s government care about the lives of our people and security of our country,” Muallem said later on Monday. 
A few hours earlier, US Secretary of State John Kerry said that to avoid a military operation Syrian President Bashar Assad has a week to surrender control of “every single bit” of his stock of chemical weapons to the international community. “But he isn't about to do it and it can't be done,” he added, speaking at a media conference in London, as he was wrapping up his European tour in a move to win support for the Obama-proposed “limited” strike against Syria.
The US Administration has blamed the Syrian government for the alleged chemical weapons use in the Damascus suburbs on August 21. Washington has maintained it has the intelligence to prove it, but has so far refused to make public a single piece of concrete evidence that would link the Assad regime to the deadly incident. 
on cas d'attaque chimique contre Israel la riposte pourra etre nucléaire ?
c'est pas pour demain qu'elle sera attaqué:bounce:qu'ils dorment en paix aSSad est la pour prendre la garde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 23:15

yak a écrit:
F16I a écrit:
il faut rester sur nos gardes Neutral 



RT sources: Syrian rebels plan chem attack on Israel from Assad-controlled territories


Citation :
A chemical attack may be launched on Israel by Syrian rebels from government-controlled territories as a "major provocation", a number of sources have told RT.
The news comes as Russian Foreign Minister Sergey Lavrov proposed that Syria puts its chemical weapons arsenal under international control for subsequent destruction in order to prevent a possible military strike against the war-torn republic.
Moscow also urged the Syrian authorities to join the Organization for the Prohibition of Chemical Weapons. The offer has already been passed over to the Syrian Foreign Minister Walid al-Muallem, who met Lavrov in Moscow for talks on Monday. 
We don’t know if Syria will accept the offer, but if imposing international control over chemical weapons stored in the country can help to avoid military strikes, we are immediately going to start working with Damascus,” Lavrov said. 
The Syrian Foreign Ministry has welcomed Moscow’s initiative, “based on the Syrian’s government care about the lives of our people and security of our country,” Muallem said later on Monday. 
A few hours earlier, US Secretary of State John Kerry said that to avoid a military operation Syrian President Bashar Assad has a week to surrender control of “every single bit” of his stock of chemical weapons to the international community. “But he isn't about to do it and it can't be done,” he added, speaking at a media conference in London, as he was wrapping up his European tour in a move to win support for the Obama-proposed “limited” strike against Syria.
The US Administration has blamed the Syrian government for the alleged chemical weapons use in the Damascus suburbs on August 21. Washington has maintained it has the intelligence to prove it, but has so far refused to make public a single piece of concrete evidence that would link the Assad regime to the deadly incident. 
on cas d'attaque chimique contre Israel la riposte pourra etre nucléaire ?
Yak,si la Syrie attaque Israël,c'est la dernière chose que ce pays pourras faire..
 on auras même pas à bouger le petit doigt,que les Etats-Unis l'auront déjà anéanti .. 

Sinon,à mon avis,il n'y auras pas une riposte nucléaire,mais de grande représailles à mon avis,site militaire et présidentiel qui seront visé,usine électrique,de gaz etc ... 
-L'aviation Syrienne qui seras anéanti,
-Je ne préfère pas parler de la Marine ..

La force de frappe ne seras utiliser,si vraiment la sécurité d'Israël est vraiment critique et menacé,en revanche,la Syrie n'est pas vraiment trop une menace ..

J'espère juste qu'on éviteras ce carnage,de toute façon,les civils israélien sont équipée de masque à gaz (ils sont mit à la disposition de tous gratuitement) et d'abris,alors si les Syriens croient qu'ils vont tuer des millier d'Israélien,ils se mettent les doigt dans l'oeuil ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 23:25

F16I a écrit:
yak a écrit:
F16I a écrit:
il faut rester sur nos gardes Neutral 



RT sources: Syrian rebels plan chem attack on Israel from Assad-controlled territories


Citation :
A chemical attack may be launched on Israel by Syrian rebels from government-controlled territories as a "major provocation", a number of sources have told RT.
The news comes as Russian Foreign Minister Sergey Lavrov proposed that Syria puts its chemical weapons arsenal under international control for subsequent destruction in order to prevent a possible military strike against the war-torn republic.
Moscow also urged the Syrian authorities to join the Organization for the Prohibition of Chemical Weapons. The offer has already been passed over to the Syrian Foreign Minister Walid al-Muallem, who met Lavrov in Moscow for talks on Monday. 
We don’t know if Syria will accept the offer, but if imposing international control over chemical weapons stored in the country can help to avoid military strikes, we are immediately going to start working with Damascus,” Lavrov said. 
The Syrian Foreign Ministry has welcomed Moscow’s initiative, “based on the Syrian’s government care about the lives of our people and security of our country,” Muallem said later on Monday. 
A few hours earlier, US Secretary of State John Kerry said that to avoid a military operation Syrian President Bashar Assad has a week to surrender control of “every single bit” of his stock of chemical weapons to the international community. “But he isn't about to do it and it can't be done,” he added, speaking at a media conference in London, as he was wrapping up his European tour in a move to win support for the Obama-proposed “limited” strike against Syria.
The US Administration has blamed the Syrian government for the alleged chemical weapons use in the Damascus suburbs on August 21. Washington has maintained it has the intelligence to prove it, but has so far refused to make public a single piece of concrete evidence that would link the Assad regime to the deadly incident. 
on cas d'attaque chimique contre Israel la riposte pourra etre nucléaire ?
Yak,si la Syrie attaque Israël,c'est la dernière chose que ce pays pourras faire..
 on auras même pas à bouger le petit doigt,que les Etats-Unis l'auront déjà anéanti .. 

Sinon,à mon avis,il n'y auras pas une riposte nucléaire,mais de grande représailles à mon avis,site militaire et présidentiel qui seront visé,usine électrique,de gaz etc ... 
-L'aviation Syrienne qui seras anéanti,
-Je ne préfère pas parler de la Marine ..

La force de frappe ne seras utiliser,si vraiment la sécurité d'Israël est vraiment critique et menacé,en revanche,la Syrie n'est pas vraiment trop une menace ..

J'espère juste qu'on éviteras ce carnage,de toute façon,les civils israélien sont équipée de masque à gaz (ils sont mit à la disposition de tous gratuitement) et d'abris,alors si les Syriens croient qu'ils vont tuer des millier d'Israélien,ils se mettent les doigt dans l'oeuil ..
D'ailleurs lors de la guerre du Kippour,Israël était prêts à utiliser l'arme atomique,alors que la sécurité de l'état était très menacé,mais il ne l'as pas fait ...
Alors c'est pas Bashar qui va nous faire utiliser l'arme atomique 
Après,je suis pas voyant,je donne mon simple avis.

D'ailleurs les service spéciaux sont très spéciaux dans ce genre de moments,je suis sûr que dans le palais présidentiel  de Bashar,il y a un agent du Mossad qui est infiltré mine de rien clown
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 23:44

ps une attaque neurotoxique sur tel Avive peut faire très mal la tête utile d'un scud et 1000 kg 
ps le gaz VX comme le Sarin sont absorbé aussi par la peau  danc les pertes peuvent être terrible si les personnes exposé non pas de combinaison NBC

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mar 10 Sep - 23:49

Tu pense que le Scud,va passer comme ça sans que l'on fait quelque chose laughing 


Sinon,je crois pas que Bashar feras ça,si il décide de le faire,c'est qu'il s'est shooté ... clown 


Après,si c'est les Tango qui lance des attaques chimique Sur Israël,Alors ça c'est une autre histoire.. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Mer 11 Sep - 8:17

F16I a écrit:
Tu pense que le Scud,va passer comme ça sans que l'on fait quelque chose laughing 


Sinon,je crois pas que Bashar feras ça,si il décide de le faire,c'est qu'il s'est shooté ... clown 


Après,si c'est les Tango qui lance des attaques chimique Sur Israël,Alors ça c'est une autre histoire.. 
dis moi toi , tu n'arretes pas de dire que assad va attaquer israel tout le temps avec des soiurces douteuses , assad si pouvais faire quelques chose il faut attendre bcp , vous l'avez attaquez a mainte reprise et n'a pas abdiquer alors monsieur ne joue pas a la cible prefére de bashar
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Jeu 12 Sep - 14:51

Je vois pas l'interêt... 

Citation :

La police embarque des militants algériens opposés à la guerre contre la Syrie

Un rassemblement regroupant des citoyens algériens opposés à l’intervention militaire occidentale contre la Syrie a été avorté par les services de police, ce mercredi 11 septembre.

 

Les initiateurs se sont rassemblés dans l’après-midi, à partir de 14h00, à la grande poste. Cependant, des dizaines de minutes plus tard, la police a commencé à les embarquer, après avoir tenté de les dissuader. « Nous exprimons notre avis en tant que simples Algériens opposés à la guerre contre la Syrie », indique un militant.

 

La police ne l’entendait pas ainsi. Elle opère les interpellations. On peut citer parmi les personnes arrêtées Hamid Ferhi et Kader Affak du MDS, Abdou Bendjoudi Et Slimane Meziane du MJIC, ainsi que des militants, comme Nassima Guettal, Meziane Abane et Madjid Serrah de l’Observatoire des Droits de l’Homme de Tizi Ouzou. Les deux journalistes d’El Watan, l’écrivain Mustapha Benfodil et le chroniqueur Chawki Amari ont également été interpellés. La police les a emmené au commissariat de Dioudche Mourad.
http://www.elwatan.com/actualite/la-police-embarque-des-militants-algeriens-opposes-a-la-guerre-contre-la-syrie-11-09-2013-227645_109.php

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Jeu 12 Sep - 15:02

samir_reghaia a écrit:
Je vois pas l'interêt... 

Citation :

La police embarque des militants algériens opposés à la guerre contre la Syrie

Un rassemblement regroupant des citoyens algériens opposés à l’intervention militaire occidentale contre la Syrie a été avorté par les services de police, ce mercredi 11 septembre.

 

Les initiateurs se sont rassemblés dans l’après-midi, à partir de 14h00, à la grande poste. Cependant, des dizaines de minutes plus tard, la police a commencé à les embarquer, après avoir tenté de les dissuader. « Nous exprimons notre avis en tant que simples Algériens opposés à la guerre contre la Syrie », indique un militant.

 

La police ne l’entendait pas ainsi. Elle opère les interpellations. On peut citer parmi les personnes arrêtées Hamid Ferhi et Kader Affak du MDS, Abdou Bendjoudi Et Slimane Meziane du MJIC, ainsi que des militants, comme Nassima Guettal, Meziane Abane et Madjid Serrah de l’Observatoire des Droits de l’Homme de Tizi Ouzou. Les deux journalistes d’El Watan, l’écrivain Mustapha Benfodil et le chroniqueur Chawki Amari ont également été interpellés. La police les a emmené au commissariat de Dioudche Mourad.
http://www.elwatan.com/actualite/la-police-embarque-des-militants-algeriens-opposes-a-la-guerre-contre-la-syrie-11-09-2013-227645_109.php
une peur panique du clan de l'ouest que les choses dérapent

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Algerian fighter one
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1259
Date d'inscription : 05/08/2013
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   Jeu 12 Sep - 15:34

What?  L'Algérie est contre une intervention armée en Syrie,  et notre police embarqué des militants algérien contre une intervention armée en Syrie,  ou est la logique?????????

-------

http://www.anpdz.com/viewtopic.forum?t=1043

_________________
Ne demande pas a ton pays ce qu'il peut faire pour toi , mais demande ce que tu peut faire pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tensions en Syrie IV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tensions en Syrie IV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Actualités & Géopolitique :: Actualités dans le Monde Arabe-
Sauter vers: