A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 Tensions au Yémen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mar 15 Mar - 0:12


_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
houaridz
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel


Messages : 2948
Date d'inscription : 05/10/2012
Localisation : tous près
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille Militaire Terre Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mar 15 Mar - 0:32

Ces du à une panne apparemment
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mar 15 Mar - 19:14

41 civils tués et 75 blessés dans un marché yéménite sous les bombes de la coalition saoudienne


Un immeuble détruit dans la ville de Taiz
Les frappes aériennes de la coalition menée par l’Arabie saoudite ont touché un marché dans la province yéménite de Hajja. Un responsable de la santé de la province a annoncé la mort de 41 personnes et que 71 autres avaient été blessées.
Trois raids aériens ont visé un marché du quartier de Moustaba dans la ville de Hajja, a confié à Reuters le directeur du département de la santé de la province de Hajja, Ayman Mathkour. Les proches des victimes ont réuni les corps et acheminés les blessés dans les hôpitaux de d’Abs et de Moustaba.
Le responsable a ajouté qu’il y avait des enfants parmi les victimes et que «le bilan pourrait s'alourdir».
Des responsables locaux et des sources tribales ont indiqué à l'AFP que les avions de la coalition avaient mené plusieurs raids sur le marché de la localité de Moustaba.
suite de l article:
https://francais.rt.com/international/17229-41-civils-tues-75-blesses
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mer 16 Mar - 17:53

Yémen: un raid aérien fait des dizaines de morts, selon un porte-parole de la Santé










Un raid aérien mené au nord-ouest de la capitale du Yémen, Sanaa, a fait 80 morts, a déclaré mardi un porte-parole du ministère de la Santé contrôlé par les rebelles Houthi.
suite de l article:
http://www.rtbf.be/info/monde/moyen-orient/detail_yemen-un-raid-aerien-fait-des-dizaines-de-morts-selon-un-porte-parole-de-la-sante?id=9241049
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Jeu 17 Mar - 16:36

Yémen: 119 morts dans des frappes mardi sur un marché, selon un nouveau bilan


Au moins 119 personnes, dont 22 enfants, ont péri dans des frappes menées par la coalition arabe sur un marché du nord du Yémen, pays en proie à la guerre, selon un nouveau bilan fourni jeudi par une agence de l'ONU.
Les raids aériens dans la province de Hajja ont fait "au moins 166 victimes: 119 morts et 47 blessés", a précisé le fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) dans un communiqué, indiquant que 22 enfants figuraient parmi les personnes tuées.
Il s'agit de l'un des bilans les plus lourds depuis le début il y a un an de l'intervention d'une coalition de pays arabes sous commandement saoudien qui aide le pouvoir à reprendre les territoires conquis en 2014 par les rebelles chiites Houthis.
Un précédent bilan de sources médicales et tribales faisait état de 41 morts dans l'attaque qui a touché le marché de Khamis dans la région de Mastaba, contrôlée par les Houthis.
"Nous déplorons avec force l'attaque meurtrière à Khamis", a déclaré l'adjoint du représentant de l'Unicef au Yémen, Meritxell Relano, cité dans le communiqué.
Mercredi, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné l?attaque et appelé de nouveau tous les belligérants à "respecter pleinement leurs obligations internationales", y compris les principes "de précaution et de proportionnalité".
Malgré le soutien militaire crucial de la coalition arabe, les forces progouvernementales ne sont toujours pas parvenues à reprendre les villes conquises par les rebelles notamment la capitale Sanaa.

Selon l'ONG Handicap international (HI), depuis l'intervention de la coalition, quelque 6.200 ont péri dans les violences dont la moitié des civils. En outre quinze millions de personnes se retrouvent avec des "besoins humanitaires importants", dont 2,5 millions de déplacés, selon Médecins du monde.
(AFP)

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mer 23 Mar - 20:13


Qui sont les 200 personnes tuées par les frappes américaines?

Une frappe américaine visant un camp d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, la deuxième frappe massive ce mois-ci, aurait fait "des dizaines de mort", plus de 70 combattants s'y trouvant, selon le porte-parole du Pentagone. Le nombre de victimes et le manque de détails sur ces frappes suscitent beaucoup d'interrogations.

Dans la matinée du mardi 22 mars, les États-Unis ont bombardé un camp d'entraînement d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), une région montagneuse du Yémen, faisant des "dizaines" de morts, selon le porte-parole du Pentagone Peter Cook.
suite de l article:
https://fr.sputniknews.com/international/201603231023623297-frappes-us-yemen-somalie-victimes/
Revenir en haut Aller en bas
rimonidz
Admin
Admin
avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 09/02/2012
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Jeu 31 Mar - 15:46

le Yémen commence à regrouper les groupes les mieux entrainés de AQPA et Daech bis au Yémen, ils ont "récupéré" un certains nombres de matériels neufs des pays du golf !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Sam 2 Avr - 19:00

Yémen: « Massacre » à Midi, des centaines de mercenaires pro saoudiens tués



Rien ne va plus à la frontière entre le Yémen et l’Arabie Saoudite, alors que l’ONU a fixé pour le 10 avril prochain la date de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu et pour 18 avril celle de la tenue de pourparlers de paix inter-yéménites au Koweït.
suite de l article:
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Sam 9 Avr - 21:26

Yémen. 20 soldats loyalistes tués par Al-Qaïda dans le sud
 

  •  Au moins vingt soldats loyalistes ont été tués samedi par des combattants   


Au moins vingt soldats loyalistes ont été tués samedi dans une embuscade tendue par des combattants d'Al-Qaïda dans le sud du Yémen, où le réseau jihadiste est très actif.

« Des membres armés d'Al-Qaïda ont tendu une embuscade à un groupe de jeunes soldats circulant à bord de trois véhicules civils dans la province d'Abyane, tuant au moins 20 d'entre eux », a déclaré la source militaire, qui a requis l'anonymat. 

« Les jihadistes ont fait descendre les soldats pour les abattre collectivement tôt le matin à Ahwar », une ville côtière, a ajouté la même source.
suite de l article:
http://www.ouest-france.fr/monde/yemen/yemen-20-soldats-loyalistes-tues-par-al-qaida-dans-le-sud-4153299
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mar 3 Mai - 11:59

Yémen: dialogue suspendu après la prise d'une base par les rebelles



Le gouvernement yéménite a annoncé dimanche qu'il suspendait les pourparlers à Koweït avec les rebelles après la prise par ces derniers d'une base militaire en violation de la trêve fragile dans le pays.
La délégation gouvernementale restera cependant à Koweït et poursuivra les contacts avec le médiateur de l'ONU Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a déclaré à l'AFP un haut responsable gouvernemental.
suite de l article:
http://www.lepoint.fr/monde/yemen-dialogue-suspendu-apres-la-prise-d-une-base-par-les-rebelles-01-05-2016-2036268_24.php
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Ven 6 Mai - 13:34


Des forces spéciales US s’apprêtent à participer à une escalade militaire

Un expert militaire yéménite a prévu une participation directe des forces américaines à une escalade militaire en train de se préparer contre le Yémen.
« Ce scénario prévoit l’intensification des opérations militaires sur les fronts internes avec la participation directe des forces spéciales américaines », a révélé cet expert à l’agence yéménite Khabar. Selon lui, « ses informations sont basées sur plusieurs indices en cours sur le terrain, dont notamment la mobilisation et le renforcement militaire des troupes de la coalition sur les fronts Taez, Bab al-Mandeb, Ma’reb, Jawf et Naham, en plus du blocage dans les pourparlers à Koweït ».
suite de l article:
http://www.jeune-independant.net/Des-forces-speciales-US-s.html
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Sam 7 Mai - 18:19

Yémen : Des militaires américains ont soutenu l’offensive pour reprendre la ville de Moukalla à al-Qaïda





Le 23 avril dernier, les forces gouvernementales yéménites, assistées par des unités émiraties appartenant à la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, reprenaient la ville portuaire et stratégique de Moukalla, alors contrôlée depuis un an par al-Qaïda dans la Péninsule arabique (AQPA).
Cependant, à en croire les témoignages d’habitants, il n’y a pas eu véritablement de combat dans les rues de la ville, l’organisation jihadiste ayant évité toute confrontation directe avec les forces yéménites et émiraties.
suite de l article:
http://www.opex360.com/2016/05/07/yemen-des-militaires-americains-ont-soutenu-loffensive-pour-reprendre-la-ville-de-moukalla-al-qaida/
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Dim 8 Mai - 13:06

Les USA déploient discrètement des troupes terrestres au Yémen


Après avoir retiré leurs militaires il y a plus d'un an, les Etats-Unis se sont discrètement engagés dans la guerre terrestre au Yémen, en déployant un petit groupe pour aider la coalition dirigée par l'Arabie saoudite.

Selon le Pentagone, une équipe des forces terrestres américaines a récemment débarqué au Yémen pour fournir aux forces spéciales d'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis du renseignement, de l'information provenant des avions espions, des conseils et d'autres types d'assistance, rapporte U.S. News & World Report.
suite de l article:
https://fr.sputniknews.com/international/201605081024822363-usa-deploient-troupes-yemen/
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Dim 15 Mai - 11:48


Yémen: 30 recrues de la police tuées dans un attentat suicide

Au moins 30 recrues de la police ont été tuées et 70 autres blessées dans un attentat suicide visant un centre de recrutement, rapporte la chaîne de télévision Sky News Arabia.

Selon la même information, le chef de police a survécu à l'attentat. 
L'AFP rapporte pour sa part qu'un kamikaze s'est infiltré parmi des dizaines de jeunes rassemblés dans un centre de recrutement à Fuwah, dans la banlieue sud-ouest de Moukalla, où il a actionné sa ceinture explosive. 
L'attentat a été revendiqué par le groupe terroriste Daech.
suite de l article:
https://fr.sputniknews.com/international/201605151025012528-tues-attentat-suicide-yemen/
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Lun 16 Mai - 14:33

Yémen : 25 recrues de la police tuées dans un attentat revendiqué par l'EI


Au moins 25 recrues de la police au Yémen ont été tuées dimanche dans un attentat suicide visant un centre de recrutement du sud-est du pays, selon un responsable et des sources médicales.
Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a rapidement revendiqué l'attentat, perpétré contre un centre de la police dans la banlieue ouest de Moukalla, chef-lieu de la province du Hadramout, d'où les jihadistes d'el-Qaëda avaient été chassés le 24 avril.
http://www.lorientlejour.com/article/986083/yemen-25-recrues-de-la-police-tuees-dans-un-attentat-revendique-par-lei.html
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Lun 23 Mai - 16:37

Deux explosions au Yémen : au moins 45 morts


Un double attentat a frappé la ville d’Aden au sud du Yémen. Au moins 45 personnes sont décédées, dont de nombreux soldats. L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique dans un communiqué.
suite de l article:
https://francais.rt.com/international/21027-explosion-yemen-
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Sam 28 Mai - 10:51

Les contre-performances des armées du Golfe au Yémen

ANALYSE MILITAIRE D’UN FIASCO


Citation :
Le 26 mars 2015, l’armée saoudienne, entraînant avec elle plusieurs de ses homologues du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et quelques autres «  États frères  »1 s’engage au Yémen en soutien au président Abd Rabbo Mansour Hadi qui vient d’en être chassé par les rebelles houthistes alliés à l’ex-président Ali Abdallah Saleh et à la Garde républicaine, élite de l’armée yéménite qui lui est restée fidèle.
Quatorze mois plus tard, alors que se poursuivent de laborieuxpourparlers de paix au Koweït, les buts de guerre de Riyad : reprendre Sanaa et y rétablir le président Hadi, ne sont pas atteints2, tandis que les pertes des deux principaux acteurs de l’intervention, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont sensibles. Par ailleurs, les dégâts collatéraux provoqués par les avions de la coalition affectent durement les populations civiles. À ce stade, le crédit des armées du Golfe en est affecté.
Compte tenu du secret des opérations et du travail assidu de propagande des deux camps, il n’est pas forcément aisé — et sûrement prématuré — d’en tirer déjà un bilan détaillé et précis, d’autant que des doutes subsistent sur le nombre de militaires engagés et de mercenaires étrangers sous le drapeau de tel ou tel État du Golfe. Néanmoins, ces revers mettent en lumière les faiblesses structurelles de ces armées, pourtant parmi les plus richement dotées du monde. Volume des forces, qualités militaires et capacités du commandement de la coalition sont principalement en cause.

PROBLÈME D’EFFECTIFS

Le problème crucial des armées concernées du CCG, Arabie saoudite exclue, est celui des effectifs. Petits pays historiquement peu peuplés, le Koweït, Bahreïn, le Qatar et les Émirats y ont fait longtemps face en recrutant des étrangers issus d’autres pays musulmans comme Oman, le Pakistan, le Soudan ou le Yémen. Après la guerre du Koweït de 1991, presque tous ont procédé à la «  nationalisation  » de leurs troupes. Alors comment remplacer ces étrangers par des recrues locales tout en limitant l’enrôlement des femmes et refusant les naturalisations  ? L’équation est impossible à résoudre et les résultats délétères : bataillons incomplets voire fantômes — ou, au contraire, quelques rares unités se trouvent trop favorisées, nuisant à la cohésion d’ensemble  ; matériel non entretenu  ; entraînement insuffisant  ; etc. En 2014, après des décennies d’hésitations, les Émirats et le Qatar se décident à imposer un service militaire obligatoire qui permet de regarnir les rangs, mais impose de consacrer une part importante des cadres à la formation des appelés.
Tant que les forces terrestres ne sont pas engagées en nombre, il est toujours possible de trouver des formules palliatives en puisant dans toutes les ressources de l’armée. Cependant cette fois, pour Abou Dhabi en particulier, le défi humain de l’engagement au Yémen est considérable, et explique sans doute le repli constaté du nombre de soldats émiriens depuis janvier 2016. En effet, Mohammed Ben Zayed Al-Nabyane, «  MBZ  », prince héritier et homme fort de la fédération, a initialement refusé de se contenter d’une contribution symbolique telle celles de Bahreïn, du Qatar et du Koweït, toutes inférieures à mille hommes. Les Émirats ont ainsi fourni le gros des unités du Golfe engagées à partir du sud du Yémen, avec une brigade blindée Leclerc3 et des forces spéciales. Ces dernières ont encadré et formé les milices pro-Hadi, tandis que les chars chassaient au cours de l’été 2015 les houthistes hors d’Aden puis vers Marib et Taëz. Cependant, alors que pour espérer l’emporter, le rapport de forces en offensive doit toujours être d’au moins trois attaquants contre un défenseur, ces proportions n’ont jamais été atteintes — probable première explication à l’enlisement de la coalition devant ces deux localités depuis huit mois. L’adjonction vraisemblable de mercenaires, notamment colombiens, n’a pas permis de résoudre ce problème d’effectifs. Il en va de même pour l’appui possible fourni par les nouveaux participants sénégalais ou tchadiens de la coalition.
Le 4 septembre 2015, le tir par les rebelles d’un missile balistiqueSS-21 sur une zone logistique à l’est de Marib provoque la mort d’au moins soixante militaires, dont quarante-cinq Émiriens. Pour Abou Dhabi, c’est le tournant du conflit, car le pays est frappé sur sa ressource la plus sensible : les hommes. Qui plus est, les victimes sont presque toutes des citoyens issus des cinq émirats du nord de la fédération, les moins favorisés. Face à ce taux de pertes — le plus élevé depuis l’indépendance —, les dirigeants répugnent alors à s’engager plus énergiquement avec leurs troupes au sol et rapatrient ceux des soldats engagés au Yémen qui étaient issus du service militaire obligatoire. Mohammed Ben Salman, ministre de la défense saoudien, fait pourtant pression sur la coalition pour qu’elle vienne épauler les Émiriens. Les réponses sont en deçà de ses attentes : un bataillon d’infanterie soudanais, mille Qatariens, un groupe d’artillerie koweïtienne… : rien qui permette de repartir vigoureusement à l’offensive.
[size]

DES TROUPES PEU OPÉRATIONNELLES

[/size]
Ces lacunes en troupes amènent la coalition à avoir plus souvent recours aux forces aériennes. Moins exigeantes en termes d’effectifs, elles permettent de dominer l’ennemi, mais il est très rare qu’elles emportent la décision à elles seules. De plus, la défense antiaérienne adverse, bien que décimée par les bombardements, représente encore une menace potentielle. Il est probable que les avions opèrent alors à haute altitude pour limiter les risques et, de ce fait, perdent en précision. Les dégâts collatéraux nombreux en sont probablement la conséquence.
Pour leur part, les forces terrestres saoudiennes n’ont pas ces problèmes de ressources humaines et auraient engagé 150 000 soldats à partir de la province d’Asir frontalière avec le Yémen. Toutefois, elles ne parviennent pas à attaquer Sanaa par le nord, leur mission principale, et connaissent de fortes pertes4. Certes, la conquête du bastion des houthistes, à commencer par celle de la ville de Saada au nord, est un objectif particulièrement ambitieux, mais ici, c’est le niveau opérationnel qui est en cause.
Contrairement aux guérilleros houthistes qui, non seulement se battent sur leur propre terrain, et ont de plus une longue expérience de lutte armée, les soldats des armées du Golfe paraissent peu aptes à l’emporter contre pareil adversaire. Sans doute la manne pétrolière et la sous-traitance fréquente de tâches élémentaires à la main d’œuvre étrangère dans le civil ont-elles fini par affecter l’entraînement et la capacité des soldats et des cadres militaires. Issus de sociétés où, depuis des décennies, grâce à la manne pétrolière, toutes les tâches élémentaires sont effectuées par une domesticité immigrée, les citoyens de ces pays se sont laissé gagner par l’oisiveté. Assez logiquement, ces comportements se répandent dans leurs armées. L’entraînement sur le terrain et la «  rusticité  » des soldats et des cadres en pâtissent. Par exemple, dans la plupart des unités, le travail quotidien s’achève après la prière de la mi-journée. Pas d’activités de nuit, des exercices peu dynamiques et un engagement physique faible sont le lot commun. Beaucoup d’officiers exercent une seconde activité dans le civil et montrent peu d’appétence pour le métier des armes.
En outre, l’achat régulier de nouveaux équipements impose changements de structures et apprentissage de nouvelles techniques. Souvent, le temps qui y est consacré est insuffisant pour obtenir un niveau opérationnel minimum. Par ailleurs, les promotions automatiques ou bien attribuées par favoritisme et l’augmentation considérable des rémunérations n’incitent pas à l’effort.
[size]

INEFFICACITÉ DU COMMANDEMENT

[/size]
L’absence de réel corps de sous-officiers dans ces armées — comme dans pratiquement toutes celles du monde arabe — est aussi une lacune grave. En effet, un échelon de maîtrise est indispensable pour assurer l’articulation entre encadrement supérieur et exécutants. Or, pour beaucoup des militaires du Golfe, un tel concept entre trop en contradiction avec le principe d’omniscience du chef  ; les sous-officiers, cadres de contact avec la troupe, sont alors limités au rôle de «  soldats améliorés  ».
Il faut y ajouter l’inadaptation et le manque de cohérence d’ensemble des différents contingents déployés. Le Qatar a engagé des unités de la Garde de l’émir  ; or, depuis 2010, celle-ci ne se consacre plus qu’aux missions de sécurité intérieure. Quel peut être son rôle dans ce conflit  ?
Enfin, le commandement doit motiver en permanence ses troupes pour cette guerre civile lointaine. Les pertes, la dureté du terrain et des combats et, finalement, l’enlisement militaire, font perdre beaucoup d’allant, la coalition laissant les forces pro-Hadi s’engager en première ligne.
Il existe bien entendu des exceptions notables à ce tableau, comme les Leclerc ou la Garde présidentielle des Émirats constituée de forces spéciales et d’unités efficaces. Mais il manque une coordination d’ensemble qui aurait pu utiliser des succès locaux pour provoquer la rupture du front houthiste et sa désorganisation. Cette carence révèle la faible aptitude du commandement opérationnel des forces coalisées.
Agir en coalition5 implique d’ajuster l’action d’ensemble d’unités de plusieurs nationalités. C’est un travail d’orfèvre tant il faut ménager susceptibilités, méfiances et jalousies. Dans le cas des armées du Golfe, ces sentiments constituent des obstacles souvent insurmontables. Ainsi, les petites monarchies redoutent-elles toujours l’hégémonisme du grand voisin saoudien tandis qu’entre elles les différends sont nombreux et entravent régulièrement tout projet d’union. C’est notamment le cas de la force commune Bouclier de la péninsule, composante militaire du Conseil comprenant quarante mille hommes, établie en 1984. La prééminence que Riyad cherche toujours à imposer, la méfiance réciproque et un goût immodéré pour le secret militaire sapent régulièrement les efforts pour constituer une force unie. Que Bouclier de la péninsule n’ait pas été utilisé pour conduire les opérations au Yémen est d’ailleurs révélateur.
[size]

DEUX CONCEPTIONS OPPOSÉES DE L’AUTORITÉ

[/size]
Un autre obstacle à l’efficacité du commandement est l’existence en son sein de deux conceptions rivales de la façon de conduire des armées au combat. La première, inspirée par la doctrine soviétique, a été relayée par les Égyptiens dans les états-majors arabes après leur «  victoire de 1973  ». Reposant sur une centralisation excessive de l’autorité, elle induit manque de flexibilité, découragement des initiatives et, régulièrement, manipulation de l’information. Elle a profondément influencé le haut commandement des armées du CCG et est encore opérante chez les officiers les moins anglophones formés dans les académies égyptiennes.
La seconde, apparue à partir des années 1990, s’inspire au contraire des concepts qui ont cours dans les états-majors occidentaux : travail en réseau, intégration de tous les systèmes d’armes, partage permanent de l’information, processus collaboratifs d’aide à la décision, etc. Le développement exponentiel des systèmes informatisés de commandement, que les Américains décrivent sous l’acronyme C4i (pour command, control, communication, computer & information, c’est-à-dire commandement, contrôle, transmissions, informatique et renseignement) désignant tous les systèmes informatisés permettant d’exercer le commandement de forces en opérations, a rendu incontournable l’adoption de ces méthodes.
[size]

UNE COALITION EN FORME DE PATCHWORK

[/size]
Pourtant, malgré les nombreux exercices conduits par les armées du Golfe avec leurs alliés occidentaux, malgré l’acquisition du nec plus ultra des systèmes de C4i, malgré l’impulsion de certains leaders, en particulier Mohammed Ben Zayed aux Émirats, la répugnance à abandonner les vieux schémas est partout patente, notamment dans les forces saoudiennes dont le poids entrave les évolutions d’ensemble. La cause est probablement à rechercher dans la perception des liens hiérarchiques dans ces sociétés qui induit des usages et des comportements, déjà décrits6, dommageables pour l’efficacité.
En dépit de ces défauts, il est indéniable que la manœuvre logistique entreprise à l’occasion de ce conflit, notamment par les Émirats7, a été remarquable, mais insuffisante pour changer la donne.
Le patchwork des nations engagées, l’absence d’un arbitre extérieur admis par tous, comme peuvent l’être les Américains quand ils conduisent une coalition, expliquent que la mise en commun du renseignement, la coordination voire le panachage des moyens entre alliés sont rarement la norme. Comment, dès lors, imaginer «  concentrer les efforts  », principe stratégique essentiel pour espérer vaincre  ?


http://orientxxi.info/magazine/les-contre-performances-des-armees-du-golfe-au-yemen,1341,1341




très instructive   je vous invite a le lire 

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Ven 3 Juin - 17:48

Guerre au Yémen: l'ONU épingle la coalition arabe pour les morts d'enfants
Citation :
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a placé jeudi la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite sur sa liste noire des pays violant les droits des enfants, l'accusant de la mort de centaines de mineurs au Yémen.
Les rebelles chiites Houthis, qui contrôlent la capitale yéménite Sanaa, sont également épinglés dans le rapport annuel de l'ONU qui détaille le sort des enfants victimes de conflits armés en 2015 dans 14 pays.
«Dans plusieurs situations de conflit, des opérations aériennes ont contribué à créer un environnement complexe où de nombreux enfants ont été tués et blessés», a déploré Leila Zerrougui, la représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés de l'ONU.
«La situation au Yémen s'est montrée particulièrement préoccupante avec une multiplication par cinq du nombre d'enfants recrutés (pour participer aux combats) et six fois plus d'enfants tués et blessés par rapport à 2014», souligne le bureau de la représentante dans un communiqué.

La coalition menée par l'Arabie saoudite pour lutter contre les rebelles Houthis est responsable à 60% du bilan de 785 enfants tués et de 1168 mineurs blessés l'an dernier au Yémen, selon le rapport.
Sur les 762 cas de recrutements d'enfants-soldats recensés par l'ONU, le rapport en attribue 72% aux Houthis, 15% aux forces progouvernementales et 9% à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).
Pilotée par Riyad, la coalition arabe a lancé fin mars 2015 une campagne militaire contre les rebelles Houthis, accusés de liens avec l'Iran, pour stopper leur avancée dans le sud du Yémen. Ces derniers, alliés aux partisans de l'ex-président déchu Ali Abdallah Saleh, ont pris le contrôle de larges territoires du pays.
L'ONU met régulièrement en garde contre la «catastrophe humanitaire» dans ce pays pauvre de la Péninsule arabique où plus de 6.400 personnes ont été tuées depuis mars 2015.

http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201606/02/01-4987868-guerre-au-yemen-lonu-epingle-la-coalition-arabe-pour-les-morts-denfants.php

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mar 14 Juin - 15:32

Un hélicoptère des Emirats s’écrase au Yémen, les deux pilotes tués


Un hélicoptère des Emirats arabes unis, engagé dans l’opération de la coalition arabe au Yémen, s’est écrasé lundi et ses deux pilotes ont été tués, a annoncé le commandement des forces armées de la fédération du Golfe.
Le commandement ne précise pas le type de l’appareil ni les circonstances et le lieu de sa chute.
suite de l article:
http://www.lesoir.be/1238190/article/actualite/fil-info/fil-info-monde/2016-06-13/un-helicoptere-des-emirats-s-ecrase-au-yemen-deux-pilotes-tues
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Ven 17 Juin - 20:58


Abou Dhabi quitte le Yémen ayant "réduit la ville d'Aden en cendres"


Cette semaine, les Emirats arabes unis (EAU) ont décidé se retirer de la coalition arabe sous commandement saoudien qui effectue des frappes aériennes sur le territoire yéménite. "Ils ont réduit la ville d'Aden en cendres et maintenant ils se retirent", lance un expert yéménite.

suite de l article:
https://fr.sputniknews.com/international/201606171025941888-eau-quitte-coalition-yemen-aden/
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mar 28 Juin - 21:14

La situation s'aggrave au Yémen: 80 morts, dont 37 civils



Des raids aériens et des combats ont fait en moins de 24 heures 80 morts, dont 37 civils, au Yémen sur fond de blocages persistants dans des pourparlers de paix organisés sous l'égide de l'ONU.

Ces 80 morts s'ajoutent à 42 personnes tuées lundi dans une série d'attentats contre des militaires, revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans un ancien bastion de son rival Al-Qaïda dans le sud-est.
suite de l article:
http://www.boursorama.com/actualites/la-situation-s-aggrave-au-yemen-80-morts-dont-37-civils-80b42aba855a1712516b8ae249bdf870
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Mar 19 Juil - 16:36

Yémen: l'armée visée par deux attentats suicide, 11 morts





Aden - Deux attentats à la voiture piégée ont visé lundi des points de contrôle de l'armée autour de Moukalla, dans le sud-est du Yémen, faisant 11 morts dont 4 civils, selon un responsable de la santé et des sources de sécurité.

suite de l article:
http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/yemen-l-armee-visee-par-deux-attentats-a-moukalla-5-militaires-tues_1813261.html
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Lun 25 Juil - 19:38

Arabie: cinq gardes-frontières tués à la frontière avec le Yémen


Citation :

Cinq gardes-frontières saoudiens ont été tués lundi dans de violents combats avec "des éléments ennemis" qui tentaient de s'infiltrer dans le sud de l'Arabie saoudite depuis la frontière avec le Yémen, a annoncé le ministère saoudien de l'Intérieur.
Les cinq hommes ont péri dans les combats qui ont duré huit heures après que les gardes-frontières saoudiens ont affronté "des groupes armés d'éléments ennemis qui ont tenté de s'infiltrer en plusieurs endroits" dans la région de Najrane, frontalière du Yémen, a ajouté un porte-parole du ministère, cité par l'agence de presse officielle Spa.
Soutenus par l'armée de terre, les gardes-frontières saoudiens ont mis en échec la tentative d'infiltration, qui a commencé à 06H00 du matin locales (03H00 GMT), a-t-il encore dit sans donner d'autres détails.
Le sud de l'Arabie saoudite, notamment les zones frontalières du Yémen, sont la cible d'attaques sporadiques lancées depuis que Ryad a, en mars 2015, pris la tête d'une coalition arabe qui intervient militairement au Yémen.
Cette coalition soutient le président yéménite Abd Rabbo Mansour contre des rebelles chiites Houthis alliés à l'ex-président du Yémen Ali Abdallah Saleh. Les rebelles et leurs alliés contrôlent toujours la capitale Sanaa et de vastes portions du territoire.
Quelque 100 militaires et civils ont été tués du côté saoudien par des tirs et des explosions depuis le début de l'intervention de la coalition.
A Sanaa, un porte-parole militaire des rebelles, le général Charaf Ghaleb Loqman, a affirmé lundi que ses hommes avaient tiré un missile balistique de type Tochka contre un camp militaire saoudien dans la région de Jizan, également dans le sud de l'Arabie saoudite.
Ce tir a provoqué des dégâts matériels et des pertes humaines dans les rangs des Saoudiens, a ajouté ce porte-parole, cité par le site sabanews.net des rebelles.
Du côté yéménite de la frontière, de violents combats opposent depuis jeudi dernier les forces progouvernementales aux rebelles, ont indiqué lundi des sources militaires yéménites.
Ces combats dans le nord-ouest du Yémen, près de la frontière saoudienne, ont fait en cinq jours 82 morts, dont 48 rebelles, ont ajouté les mêmes sources.
Des pourparlers de paix pour résoudre ce conflit qui a fait plus de 6.400 morts depuis mars 2015 ont lieu à Koweït mais n'ont pas connu d'avancée notable à ce jour.









AFP

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Ven 29 Juil - 17:45


un nouveau char saoudien au tapie

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    Ven 12 Aoû - 0:21


une nouvelle décolleté pour l"armée saoudienne

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tensions au Yémen    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tensions au Yémen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Actualités & Géopolitique :: Actualités dans le Monde Arabe-
Sauter vers: