A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 Actualité en Irak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant
AuteurMessage
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Mer 24 Juil - 8:59

C'est sûr qu'ils vont rallier la Syrie très rapidement.



Citation :

Vaste opération en Irak après les évasions revendiquées par Al-Qaïda


Plusieurs centaines de prisonniers, pour la plupart "très dangereux", étaient recherchés mardi en Irak après les deux évasions survenues la veille et revendiquées par un groupe lié à Al-Qaïda.

Un groupe lié à Al-Qaïda a revendiqué mardi les attaques contre les prisons d'Abou Ghraïb et de Taji, d'où des centaines de prisonniers se sont évadés la veille. (Lire: Plusieurs centaines d'évadés en Irak après l'attaque de prisons)

"L'Etat islamique en Irak et au Levant", organisation à la base des attaques, a affirmé avoir libéré plus de 500 de ses combattants. Tous se sont échappés de la prison d'Abou Ghraïb, rendue tristement célèbre par les sévices commis par des soldats américains sur des détenus en 2004.
Les évadés sont "très dangereux"

"La plupart des détenus sont des hauts responsables d'Al-Qaïda qui ont été condamnés à mort", a indiqué mardi un membre de la commission de sécurité et de défense au Parlement.

Une opération à grande échelle a débuté pour retrouver les prisonniers. Le ministère de la Justice s'est refusé à chiffrer leur nombre, mais a affirmé que 108 avaient été repris. Selon lui, une vingtaine de membres des forces de sécurité et autant de détenus ont été tués en 10 heures d'affrontements lors de l'évasion.

Pour rallier la Syrie?
"Les terroristes évadés vont chercher à gagner la Syrie pour rejoindre leur organisation avant de revenir en Irak pour se livrer à de nouveaux attentats", a estimé un responsable de la sécurité.

Des djihadistes liés à Al-Qaïda y combattent aux côtés des rebelles syriens, en majorité sunnites, contre les troupes du président Bachar al-Assad, issu de la minorité alaouite, une branche du chiisme.

http://www.rts.ch/info/monde/5087472-vaste-operation-en-irak-apres-les-evasions-revendiquees-par-al-qaida.html

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Ven 26 Juil - 13:12

Encore... je me demande si les monarchies sunnites (genre Arabie Saoudite) ne cherchent pas à faire pression sur l'Irak pour qu'ils arrêtent de soutenir la Syrie... Suspect 
 
Citation :
Des dizaines de victimes dans une vague d’attentats en Irak


Les attentats se multiplient sur les marchés depuis le début du ramadan.
© AFP
Des attaques ont de nouveau ensanglanté plusieurs villes du pays ce jeudi, illustrant l’aggravation constante des violences entre sunnites et chiites.
Par FRANCE 24 (texte)
 
 
Au moins dix-sept personnes ont été tuées et 25 blessées jeudi soir dans des attentats à la bombe dans deux villes irakiennes, selon les bilans obtenus par l’AFP auprès des autorités locales.
 
L’agence Reuters a quant à elle dénombré 28 morts dans cinq attaques distinctes.
 
Lors du plus grave incident signalé par l’AFP, deux explosions survenues à 20H30 (17H30 GMT) dans la ville de Nawfel, au nord de Bagdad, ont fait 15 morts et 15 blessés.
 
Reuters signale que l’explosion d’une voiture piégée au centre de Muqdadiya, à 80 km au nord-est de Bagdad a tué 14 personnes, selon la police.
 
Les deux agences rapportent une autre explosion à Madaïn, au sud de la capitale, dans laquelle deux ou trois personnes ont péri et plusieurs ont été blessées dans un café.
 
Ces attentats se sont produits peu après l'iftar, le repas de rupture du jeûne de ramadan, au moment où les Irakiens sortent pour faire des achats ou s'attabler dans des cafés, selon des responsables.
 
Plusieurs fusillades ont également été signalées.
 
Plus de 700 personnes ont été tuées depuis le début juillet, notamment depuis le début du ramadan. Il s'agit du plus grand nombre de victimes enregistrées en un seul mois depuis plus d'un an.

http://www.france24.com/fr/20130725-irak-attentats-terrorisme-qaeda-bagdad-violence-morts-blesses-attaques

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5567
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Mar 27 Aoû - 9:53


Comment les États-Unis ont aidé Saddam à gazer l'Iran
 affraid affraid 


Des documents de la CIA révèlent que Washington a fourni des renseignements-clés à Bagdad en 1988 pour mener des attaques chimiques contre l'armée iranienne.



Citation :

Les États-Unis sont rattrapés par leur passé. Washington, qui appelle désormais la communauté internationale à apporter une "réponse ferme" contre la Syrie après l'attaque chimique du 21 août dernier qu'il attribue à Bachar el-Assad, se trouvait dans la situation inverse il y a 25 ans, au coeur de la guerre Iran-Irak. D'après des documents récemment déclassifiés par la CIA, que publie ce lundi le site de la revue Foreign Policy, les services de renseignements américains ont apporté sur un plateau à l'ex-président irakien les renseignements nécessaires au bombardement chimique des troupes iraniennes en 1988. 
Foreign Policy, qui a également interrogé plusieurs anciens responsables américains du renseignement, affirme que les États-Unis ont livré à l'Irak des images satellites de l'emplacement des forces iraniennes en sachant pertinemment que Bagdad lancerait des raids de gaz neurotoxiques contre l'Iran. "Les Irakiens ne nous ont jamais dit qu'ils allaient utiliser des gaz neurotoxiques. Ils n'en avaient pas besoin. Nous le savions déjà", affirme à Foreign Policy le colonel retraité de l'armée de l'air Rick Francona, attaché militaire à Bagdad en 1988.
Silence international
D'après les rapports déclassifiés de la CIA, c'est à partir de 1983 que les Américains ont eu la "preuve solide" d'attaques chimiques irakiennes, grâce à la reconnaissance satellite qui témoignait, avant chaque offensive de Bagdad, des déplacements de matériel chimique irakien en direction des batteries d'artillerie situées face aux positions iraniennes. Bagdad usait des substances mortelles comme le gaz tabun, le gaz moutarde et le gaz sarin. Cette dernière substanceincolore et quasi inodore bloque la transmission de l'influx nerveux, entraînant la mort par arrêt de la respiration et du coeur. Ironie du sort, c'est aujourd'hui Bachar el-Assad qui est soupçonné d'avoir utilisé cette arme létale contre sa population et les rebelles syriens mercredi dernier dans la banlieue de Damas, faisant 355 morts, selon Médecins sans frontières, 1 300, selon l'opposition syrienne.
Pour Bagdad, il s'agissait avant tout de mettre à mal les attaques de vagues humaines de soldats iraniens prêts au martyre. À cette époque, la République islamique se plaignait déjà publiquement d'être victime d'attaques non conventionnelles, sans pour autant provoquer la moindre réaction internationale, y compris à l'ONU. Pourtant, l'utilisation d'armes chimiques est interdite par le protocole de Genève de 1925, dont les signataires doivent également s'engager à "exercer tous les efforts possibles pour amener d'autres États à signer" le texte. Les États-Unis l'ont ratifié en 1975, pas l'Irak.
Des civils touchés
Or, les documents de la CIA dévoilés par Foreign Policy indiquent que de hauts responsables américains étaient régulièrement informés de l'ampleur de l'usage des gaz neurotoxiques par Bagdad. Des armes qui, d'après le directeur central des renseignements, William J. Casey, pouvaient être utilisées contre l'armée iranienne, mais également potentiellement contre les civils. L'armée irakienne a notamment "gazé" la ville iranienne de Sardasht en 1987, le village de Zarde ou encore la ville d'Oshnaviyeh en 1988, faisant des centaines de morts et des milliers de blessés. Comment expliquer une telle complicité ?
Au cours des huit ans de la guerre Iran-Irak, Washington, comme l'ensemble de l'Occident, voyait d'un mauvais oeil l'expansion du mouvement révolutionnaire chiite iranien et préférait, au contraire, soutenir le régime baasiste laïque de Saddam Hussein. Ainsi, l'administration Reagan trouvait qu'il valait mieux laisser ces attaques se poursuivre tant qu'elles pouvaient changer le cours de la guerre. En cas de fuite, la CIA misait sur le silence international, qui ne lui a pas fait défaut.
Milliers de morts
La position américaine change en 1987. Washington récolte des informations selon lesquelles les troupes iraniennes auraient identifié une importante faille dans le dispositif sécuritaire irakien. Téhéran dépêche un important contingent de soldats à l'est de la ville de Bassorah, au sud de l'Irak. D'après un rapport américain baptisé "Aux portes de Bassorah", la perte de la ville pouvait entraîner la défaite de l'Irak. À la lecture du document, le président Reagan aurait jugé l'hypothèse d'une victoire iranienne "inacceptable". 
Décision est alors prise au sommet de l'État d'informer les Irakiens, photos satellites à l'appui, du déploiement et des mouvements des unités iraniennes, ainsi que de leurs centres logistiques et de leurs défenses aériennes. Ces éléments-clés permettent aux Irakiens de mener quatre raids chimiques, tuant à chaque fois entre "des centaines et des milliers" d'Iraniens et leur garantissant une offensive victorieuse sur la péninsule de Fao, à l'extrême sud-est de l'Irak. Cette victoire capitale de Bagdad a permis de rééquilibrer le conflit et de ramener l'Iran à la table des négociations. Le cessez-le-feu sera signé le 18 juillet 1988 après huit ans de guerre, qui ont fait un million de morts côté iranien, 250 000 côté irakien.
Quant à Washington, il n'aura pas su déceler le "démon" en Saddam Hussein. Ce dernier n'hésitera pas à retourner ses armes contre son propre peuple, à l'image d'un certain Bachar el-Assad. De mars à septembre 1988, le raïs irakien tuera à l'arme chimique plus de 180 000 Kurdes lors de l'opération Anfal, dans le nord de l'Irak, en réponse à leur soutien à Téhéran. 


http://www.lepoint.fr/monde/comment-les-etats-unis-ont-aide-saddam-a-gazer-l-iran-27-08-2013-1718026_24.php

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire joli...
       si l'humanité ne met pas fin à la guerre !! la guerre mettra fin à l'humanité...
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Lun 16 Sep - 15:56

Je pense que l'Arabie Saoudite et l'Iran se livrent une guerre de position en Irak. La recrudescence des attentats n'est pas étrangère au conflit en Syrie...  :none:

Citation :

Irak : série d'attentats meurtriers
Une vague d'attaques, dont quatorze à la voiture piégée, a fait au moins cinquante morts et plus de cent blessés dimanche 15 septembre en Irak, selon un bilan établi de sources médicale et policière. Onze villes ont été frappées par ces attaques, dont Hilla, dans le sud, ville à majorité chiite, où quatre voitures piégées ont explosé, tuant 19 personnes. Les violences qui endeuillent quasi-quotidiennement l'Irak depuis le début de l'année ont déjà fait plus de 4 100 morts, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources médicales et policières.

Les autorités tentent de lutter contre ces attaques en limitant la circulation des véhicules dans Bagdad, et mènent de vastes opérations contre les groupes soupçonnés d'orchestrer les attentats, mais les violences se poursuivent. Les attentats de dimanche, qui n'avaient pas encore été revendiqués à la mi-journée, ont principalement visé des quartiers chiites. A Bagdad, une bombe a explosé au passage du convoi du chef de l'assemblée provinciale de Bagdad, Riyadh Al-Adhadh, un sunnite, qui est sorti indemne de l'attentat. Deux personnes, dont un de ses gardes du corps, ont toutefois été tuées et quatre, blessées.

LA COLÈRE DES SUNNITES

Par ailleurs, à Al-Bidhan, à quelques kilomètres au nord du port de Bassora, trois personnes ont été tuées et quinze, blessées lorsqu'une voiture piégée a explosé sur un marché. D'autres attaques ont eu lieu au sud de Bagdad – à Kerbala, Nassiriya, Souweirah et Hafriya, villes à majorité chiite – de même que dans les villes majoritairement sunnites d'Abou Ghraib, à l'ouest de Bagdad, de Bakouba et de Mossoul (nord), faisant sept morts.

La semaine passée, plus de cent cinquante personnes ont été tuées, dont vingt-sept samedi lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser au milieu de funérailles près de Mossoul. Les autorités affirment que les opérations menées contre les insurgés donnent des résultats, et annoncent l'arrestation de centaines de combattants et la mort de douzaines d'autres. Elles ont également annoncé le démantèlement de camps d'entraînement et de plusieurs lieux de fabrication de bombes. Mais les critiques se poursuivent à l'égard du gouvernement, accusé de ne rien faire pour calmer la colère des sunnites, qui s'estiment maltraités par les autorités chiites. Selon des analystes, cette colère est le terreau du recrutement des groupes insurgés.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/15/irak-serie-d-attentats-meurtriers_3477874_3218.html

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Mer 2 Oct - 10:29

Citation :

Irak: un hélicoptère militaire abattu


Des insurgés ont abattu un hélicoptère militaire irakien, tuant quatre personnes à bord, ce matin lors d'accrochages dans le désert au nord de Bagdad, selon des sources militaires et policière.

L'incident s'est produit lors d'une opération de ratissage à Baïji, à 200 kilomètres au nord de la capitale, selon un officier de l'armée. Deux pilotes et deux soldats à bord de l'appareil ont été tués.
Les forces de sécurité ont abattu huit militants et poursuivaient aujourd'hui les opérations de ratissage contre des éléments qui pourraient être liés à Al-Qaïda, selon un officier.

Fin septembre, des officiers avaient indiqué qu'un pilote d'hélicoptère avait été blessé par balles lorsque son appareil avait été pris sous le feu d'insurgés lors d'accrochages dans les montagnes Hamrine, dans le nord-est du pays. Les forces de sécurité ont multiplié depuis quelques semaines les opérations de ratissage, notamment dans le nord du pays, pour tenter de contrer des attentats de plus en plus fréquents.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/02/97001-20131002FILWWW00317-irak-un-helicoptere-militaire-abattu.php

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Lun 21 Oct - 16:24

Citation :

Irak: une série d'attaques tue 49 personnes

Par LEXPRESS.fr, publié le 21/10/2013 à  11:52

Au moins 49 personnes ont perdu la vie dimanche, dans une série d'attentats en Irak. Le pays traverse actuellement la pire vague de violence qu'il ait connu depuis cinq ans. 




Plus de 480 personnes ont trouvé la mort en Irak dans des attaques depuis début octobre et plus de 5200 depuis le début de l'année.


Encore une journée meurtière en Irak. Au moins 49 personnes ont trouvé la mort dimanche dans le pays, dont 34 dans une explosion suivie d'un attentat suicide contre un café à Bagdad. 
Au moment où une foule se formait sur les lieux de l'explosion d'une bombe près d'une terrasse de café dans le quartier majoritairement chiite d'Al-Amil, un kamikaze a fait détoner sa ceinture d'explosifs, selon la police. 
Outre les 34 personnes tuées, au moins 50 ont été blessées, ont indiqué des responsables médicaux et de sécurité. 
Un dimanche sanglant
Plus tôt dans la journée, huit kamikazes avaient attaqué les forces de sécurité et un bâtiment gouvernemental à Rawa, dans la province d'Al-Anbar, tuant huit personnes dont un enfant, trois membres du conseil local et trois policiers. C'est la deuxième fois en moins d'un mois que cette localité proche de la frontière syrienne est la cible d'attentats. 
Les pires violences depuis cinq ans
Ces nouvelles attaques surviennent alors que l'Irak connaît ses pires violences depuis cinq ans, quand le pays sortait d'un conflit confessionnel sanglant entre sunnites, au pouvoir sous Saddam Hussein, et chiites. 
Quasiment aucun lieu ou événement susceptibles d'attirer les foules n'est à l'abri des violences. Les mosquées, les terrains de football, les mariages, les enterrements et même des endroits ultra-sécurisés comme les prisons sont régulièrement pris pour cible. 
Cette recrudescence des violences a causé plus 480 décès depuis début octobre et plus de 5.200 depuis le début de l'année.  

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/irak-une-serie-d-attaques-tue-49-personnes_1292688.html#mbezVm0D8GdpP1oC.99
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/irak-une-serie-d-attaques-tue-49-personnes_1292688.html

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Mer 23 Oct - 16:48

Citation :
Irak: 48 personnes tuées en deux jours

BAGDAD - Au moins 48 personnes ont été tuées en deux jours en Irak, dont 25 policiers dans une série d'attaques coordonnées dans l'ouest du pays, a-t-on appris mercredi auprès de responsables médicaux et de la sécurité.

Des insurgés, dont certains liés à Al-Qaïda, prennent régulièrement pour cible les forces de sécurité et d'autres fonctionnaires dans le pays.

Dans la province d'Al-Anbar (ouest), les attaques, perpétrées par des hommes armés et des kamikazes mardi soir et dans la nuit, ont fait 28 morts, dont 25 policiers, et blessé 26 autres policiers, selon ces sources.

Quatre de ces attaques ont eu lieu dans les environs de la ville de Routba, à quelque 110 kilomètres de la frontière syrienne.

Un kamikaze a fait exploser un camion-citerne chargé d'explosifs à un point de contrôle de la police à l'est de la ville, un autre a fait de même avec un véhicule piégé à l'ouest de la ville, tandis que des hommes munis d'armes lourdes attaquaient le commissariat de Routba.

Dix-huit policiers ont été tués dans ces attaques qui ont fait aussi 25 blessés.

A l'ouest de Routba, trois civils ont par ailleurs péri quand un kamikaze a fait exploser un camion-citerne sur un pont.

Toujours dans la province d'Al-Anbar, vers 23H00 locales mardi, des hommes armés ont attaqué un point de contrôle à Ramadi, tuant trois policiers et en blessant un quatrième, selon un médecin et la police.

Quatre autres policiers ont également péri dans une attaque similaire contre un autre check-point de la ville.

Dans le nord du pays, six personnes ont été tuées par des hommes armés à Mossoul, dont deux policiers et un avocat, alors que cinq autres ont péri la veille dans et près de cette ville.

Dans la province de Kirkouk, deux membres des Sahwa, des milices combattant Al-Qaïda, ont été kidnappés puis abattus.

A Bagdad, une bombe placée en bord de route dans le secteur de Ghazaliyah a tué au moins trois personnes et en a blessé onze mercredi.

Au sud de la capitale, l'explosion d'un engin de même type a fait quatre morts et au moins neuf blessés à Madaïn.

Ces attaques portent à plus de 540 le bilan des morts dans les violences depuis début octobre et à plus de 5.200 depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP basé sur des sources médicales et policières.

http://www.romandie.com/news/n/_Irak_48_personnes_tuees_en_deux_jours_82231020131555.asp

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Lun 28 Oct - 13:19

Pauvre Irak...  Sad


Citation :
Irak : série d'explosions meurtrières à Bagdad


Au moins 65 personnes ont péri, dimanche 27 octobre, en Irak, dont une majorité dans une série d'attentats qui avaient pour cible notamment des secteurs chiites dans la province de Bagdad.
A Bagdad et ses environs, au moins 41 personnes ont été tuées, et plus de 110 blessées, dans dix attentats, dont neuf à la voiture piégée, selon ces sources.
Un double attentat à la voiture piégée a ainsi visé une zone commerciale du quartier Chaab, dans le nord de Bagdad, faisant au moins 8 morts et 18 blessés. Les sept autres explosions ont eu lieu dans une gare routière, encore dans d'autres zones commerciales dans d'autres quartiers de Bagdad, ainsi qu'à Saba al-Bour, une banlieue au nord de la capitale, à Tarmiyah, également au nord de Bagdad et à Nahrawan, au sud.
Des insurgés sunnites prennent régulièrement pour cible des quartiers ou des localités chiites, dont ils accusent les habitants d'être des "apostats". Pour limiter le risque d'attentats à la voiture piégée, les autorités irakiennes ont mis en place le mois dernier une circulation alternée à Bagdad, sans que cette mesure ne parvienne à enrayer la spirale de violences.
ATTENTATS À MOSSOUL ET DANS LA RÉGION DE MOUQDADIYA
A Mossoul, à 350 kilomètres au nord de la capitale, 14 personnes – civils et soldats – sont mortes dans l'explosion d'une voiture piégée lancée contre des soldats patientant devant une banque pour recevoir leur paye. Un peu plus tôt, un autre attentat à la voiture piégée contre un barrage de l'armée à Mossoul avait tué une femme. Toujours à Mossoul, des hommes armés ont tué deux soldats qui n'étaient pas en uniforme et un civil dans deux attaques séparées.
Plus au sud, deux civils chiites ont été abattus dans la région de Mouqdadiya, près de Baqouba, au nord-est de Bagdad. Dans la même région, un chef tribal a été tué dans l'explosion d'un engin piégé collé à son véhicule. Au sud de la capitale, des maisons de Jaara, un secteur à majorité chiite, ont été frappées par des tirs de mortier, faisant au moins trois morts et huit blessés.
FRUSTRATION CROISSANTE DE LA MINORITÉ SUNNITE
Ces nouvelles attaques surviennent alors que l'Irak connaît ses pires violences depuis cinq ans, quand le pays sortait d'un conflit confessionnel sanglant entre sunnites et chiites et alors que la guerre en Syrie voisine fait craindre un débordement transfrontalier.
Cette recrudescence des violences coïncide avec un mécontentement croissant de la minorité sunnite, au pouvoir sous Saddam Hussein, à l'encontre du gouvernement dominé par les chiites, accusé en particulier de multiplier les arrestations arbitraires.
L'ONU et de nombreux diplomates ont appelé le gouvernement du premier ministre chiite Nouri Al-Maliki à adopter des réformes pour éviter une plus grande marginalisation des sunnites qui risque de favoriser leur recrutement par les groupes extrémistes. Et la paralysie de l'appareil politique, associée à une corruption endémique et à une défaillance des services publics, contribue à alimenter l'instabilité dans le pays.
Les attaques de dimanche portent à plus de 650 personnes le bilan des morts dans des violences depuis début octobre, et à plus de 5 350  le nombre des victimes depuis le début de l'année, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources sécuritaires et médicales. Selon une récente étude publiée par des chercheurs américains, canadiens et irakiens, près de 500 000 personnes sont mortes à cause de la guerre depuis l'invasion américaine dans le pays, en 2003.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/10/27/irak-serie-d-explosions-a-bagdad_3503651_3218.html

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Mer 27 Nov - 15:13

Citation :
Irak: Des charniers découverts dans la capitale Bagdad




Contrôles effectués par des membres des forces de sécurité le 27 novembre 2013 à Bagdad Sabah Arar AFP

MONDE - Quatorze corps d'hommes tués par balles ont été découverts à Bagdad tandis que 16 autres personnes ont été tuées dans de nouvelles violences...
Quatorze corps d'hommes tués par balles ont été découverts dans la capitale irakienne Bagdad tandis que 16 autres personnes ont été tuées dans de nouvelles violences qui continuent d'endeuiller l'Irak à quelques mois des élections.
Ces dernières violences portent à plus de 6.000 le bilan des morts dans les violences depuis le début de l'année, un chiffre inédit depuis le pic d'un conflit confessionnel entre chiites et sunnites ayant déchiré le pays entre 2006 et 2007.
Les attaques, qui se multiplient, ne sont pas souvent revendiquées mais les autorités ont à plusieurs reprises exprimé leur inquiétude face à un nouveau regain d'activités du réseau extrémiste sunnite Al-Qaïda enhardi par la guerre civile dans la Syrie voisine.
Charniers dans deux quartiers
La majeure partie des violences a frappé mercredi Bagdad et des secteurs à majorité arabe sunnite du nord et l'ouest du pays, cible de la plupart des attaques depuis la multiplication des attentats au début de l'année. A Bagdad, la police a découvert 14 corps d'hommes tués par balles dans deux charniers, selon des sources policière et médicale.
Les charniers ont été découverts dans les quartiers de Doura et Chouala, a-t-on ajouté de mêmes sources sans être en mesure de préciser dans l'immédiat quand ces hommes, âgés d'une vingtaine ou trentaine d’années, avaient été tués. Huit de ces corps ont été retrouvés les yeux bandés dans le quartier à majorité sunnite de Doura, tandis que six autres ont été découverts dans un canal du quartier à majorité chiite de Chouala.
De nouvelles attaques ont également eu lieu dans la province d'Al-Anbar (ouest) et près de la principale ville du nord, Mossoul, deux régions qui comptent une population à majorité arabe sunnite. Deux attaques séparées menées par plusieurs kamikazes contre la police près de Ramadi, à l'ouest de Bagdad, ont fait au moins cinq morts et 11 blessés parmi les policiers. Et près de Mossoul, deux instituteurs ont été tués dans une fusillade.
http://www.20minutes.fr/monde/irak/1255647-20131127-irak-charniers-decouverts-a-bagdad

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Algerian fighter one
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1259
Date d'inscription : 05/08/2013
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Mer 27 Nov - 17:03

Saddam Hussein que dieu t'aceuille dans son vaste paradis.

_________________
Ne demande pas a ton pays ce qu'il peut faire pour toi , mais demande ce que tu peut faire pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
samir_reghaia
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 849
Date d'inscription : 05/12/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Ven 29 Nov - 11:12

Citation :
Irak: dix-huit personnes enlevées et tuées


Les cadavres de 18 personnes enlevées quelques heures auparavant par des hommes en uniformes militaires ont été retrouvés aujourd'hui au nord de Bagdad en Irak, selon des responsable médicaux et de sécurité.

Les 18 corps portaient des traces de balles à la tête et à la poitrine, et ont été retrouvés dans une zone agricole à l'abandon près de Tarmiya. Parmi les victimes se trouvent deux chefs tribaux, quatre policiers et un commandant de l'armée.

Les ravisseurs, qui se déplaçaient dans des véhicules aux couleurs de l'armée, avaient expliqué aux familles des victimes que ces dernières devaient être interrogées dans le cadre de diverses enquêtes.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/29/97001-20131129FILWWW00302-irak-dix-huit-personnes-enlevees-et-tuees.php

_________________
Les grands changements ne viennent que d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Algerian fighter one
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1259
Date d'inscription : 05/08/2013
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Ven 29 Nov - 16:50

samir_reghaia a écrit:
Citation :
Irak: dix-huit personnes enlevées et tuées


Les cadavres de 18 personnes enlevées quelques heures auparavant par des hommes en uniformes militaires ont été retrouvés aujourd'hui au nord de Bagdad en Irak, selon des responsable médicaux et de sécurité.

Les 18 corps portaient des traces de balles à la tête et à la poitrine, et ont été retrouvés dans une zone agricole à l'abandon près de Tarmiya. Parmi les victimes se trouvent deux chefs tribaux, quatre policiers et un commandant de l'armée.

Les ravisseurs, qui se déplaçaient dans des véhicules aux couleurs de l'armée, avaient expliqué aux familles des victimes que ces dernières devaient être interrogées dans le cadre de diverses enquêtes.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/29/97001-20131129FILWWW00302-irak-dix-huit-personnes-enlevees-et-tuees.php
Voila ou le printemps de khorti mènent.

Pauvre peuple irakien , que dieu acceuille dans paradis les victimes.

_________________
Ne demande pas a ton pays ce qu'il peut faire pour toi , mais demande ce que tu peut faire pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5567
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Jeu 26 Déc - 23:02


Opération antiterroriste en Irak: des hélicoptères russes Mi-35 utilisés





Citation :
Des hélicoptères russes Mi-35 récemment livrés à l'Irak prennent part à une opération antiterroriste menée depuis plusieurs jours dans la province irakienne d'Al-Anbar, frontalière avec la Syrie, a écrit le premier ministre du pays, Nouri al-Maliki, sur sa page Facebook.  
"Nous souhaitons aux pilotes de nos Mi-35 une bonne chasse aux terroristes", a souligné le chef du gouvernement irakien.  
Depuis plusieurs jours, l'ouest de l'Irak est le théâtre d'une opération de grande envergure contre les extrémistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant, mouvement associé à Al-Qaïda. L'armée a indiqué que des dizaines de terroristes, dont des chefs de guerre, ont été éradiqués.  
Moscou et Bagdad ont signé en 2012 un accord sur la livraison du matériel de combat russe à l'Irak. Evalué à 4,3 milliards de dollars, ce document prévoit notamment l'acquisition par l'armée irakienne de 40 hélicoptères (Mi-35 et Mi-28NE). Le premier lot d'appareils russes a été livré à l'Irak début novembre 2013. Les pilotes des Mi-35 ont préalablement suivi une formation en Russie

.  
http://fr.ria.ru/world/20131224/200096897.html

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire joli...
       si l'humanité ne met pas fin à la guerre !! la guerre mettra fin à l'humanité...
Revenir en haut Aller en bas
Kaci M
Collection d'insignes algeriens
Collection d'insignes algeriens
avatar

Messages : 621
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Lun 13 Jan - 19:45

Il est nécessaire de préciser que notre armée et l'ensemble de nos institutions ont été fortement touchées par la mort du leader historique de l'Irak, Saddam Hussein, lâchement et froidement assassiné devant les caméras le jour de l'Aïd en décembre 2006 - Et justement PAR ce gouvernement actuel - de Nouri el Maliki. 

Comment peut-on oser combattre le "terrorisme", fusse t'il le plus barbare sur une terre dirigée par des terroristes connus et reconnus.

Quand on sait que ces gens au pouvoir en Irak sont de simples auxiliaires de la République Islamique d'Iran qui est une infâme théocratie pourfendeuse de tout temps de la laïcité et du socialisme national arabe chère au Baath -et au FLN historique- on devrait savoir également qu'aider ce gouvernement pro-américain (et sectaire) est absolument contre-productif.

Que des salafistes se soient glissés dans la résistance en Irak n'a rien d'étonnant. Jamais sous Saddam ils n'auraient vus le jour. Et aujourd'hui même les réseau "al qaida" sont très faibles en Irak, l'EIIL est , paradoxalement, plus présente en Syrie qu'en Irak.

En Irak, la résistance est surtout un résistance nationale islamique sunnite, dont une large partie est restée fidèle au anciens cadres militaires du Baath -cadres formés idéologiquement et parfaitement imperméables au salafisme.

N'oublions pas que l'Algérie avait rompu pendant 10 ans, les relations diplomatiques avec l'Iran Islamiste. Ces gens là, tout comme les pétromonarchies wahhabites, nous ont toujours voulu le plus grand mal.

Vive bladna!

ET BON MAWLID A TOUTES ET A TOUS!  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaci M
Collection d'insignes algeriens
Collection d'insignes algeriens
avatar

Messages : 621
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Dim 26 Jan - 22:45

Je vous présente ici un excellent texte écris par un grand ami de l'Algérie, Gilles Munier

Gilles Munier a écrit:

Irak : Perpétrer des Crimes contre l'humanité au nom d'une prétendue «Lutte contre le terrorisme»
 
Communiqué de Presse du Genève Centre International pour la Justice (GICJ)  (traduction française- janvier 2014)*
 
Le Genève Centre International pour la Justice (GICJ) a envoyé une nouvelle requête urgente et plusieurs lettres au Haut-Commissaire de l’ONU pour les Droits Humains en raison de la terrifiante détérioration de la situation des droits humanitaires et humains en Irak à la fin de l'année 2013 et au commencement de 2014. Dans l’appel mentionné ci-dessus, GICJ a souligné les opérations militaires de grandes envergures menées par les forces gouvernementales dans la province d’Anbar depuis le 22 Décembre 2013. Alors que les personnes du monde entier ont normalement célébrés la nouvelle année avec des feux d’artifices, les familles Iraquiennes étaient soumises et visées par de vrais tirs de l’armée militaire. Les prétendues «attaques anti-terroristes » menées par les forces gouvernementales irakiennes dans la province d’Anbar seraient supposées repousser les terroristes qui sont censés être cachés dans le désert et être effectués loin des régions urbaines. En revanche, ces forces visent les quartiers résidentiels avec de l'artillerie lourde, des chars et par voie aérienne dans la région d’Anbar. Ces attaques ont entrainé beaucoup de morts et de blessés et ont aussi détruit des biens publics et privés, notamment des écoles et des hôpitaux    .
 
Depuis le début de ce mois, Janvier 2014, les forces gouvernementales ont entouré les villes dans la province d’Anbar, les plus grandes d'entre elles sont Fallujah et Ramadi. Les attaques faites au hasard par des tirs de mortiers ont été lancées contre des quartiers civils, interrompant tout ravitaillement pour les résidents qui aujourd’hui sont en véritable danger pour leur survie. De nombreux cas ont été documentés comprenant des coups de feu et des exécutions contre des civils par les forces militaires et les milices soutenues par le gouvernement    .
 
Cette soi-disant « agression anti-terroriste » se produit sous prétexte que ces villes ont été infiltrées par Al-Qaida, bien que les citoyens eux-mêmes aient à plusieurs reprises clairement réfutés ces allégations. Vu l’état de siège, d'innombrables personnes ont fui les villes dans la crainte d'une attaque imminente sur la ville de Fallujah par les forces gouvernementales, qui sont connues pour leur cruauté et leur brutalité impitoyable contre les civils .
 
Ainsi, en dépit de la requête du Conseil de Sécurité des Nations Unies dans sa déclaration présidentielle du 10 janvier 2014 et des dispositions claires des lois humanitaires internationales pour la protection des blessés et des accidentés, les forces gouvernementales d’al-Maliki continuent de violer les principes fondamentaux de la communauté internationale.
 
Le GICJ conclut que les forces d’al-Maliki commettent clairement des crimes contre l’humanité dans la province d’Anbar. En plus de cela, GICJ constate que tous les éléments pour les accuser de génocide dans les actions et la politique d’al-Maliki peuvent être prouvés .
 
La Convention des Nations unies sur la prévention et la répression du génocide (CPPCG) le définit dans l'article 2 comme «N’importe quel acte commis dans l'intention de détruire, totalement ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, tel que : tuer des membres du groupe; causer des lésions corporelles graves ou nuire mentalement aux membres du groupe; infliger délibérément au groupe des conditions de vie, calculées à entraîner sa destruction physique totale ou partielle »  (…).


Al-Maliki a prouvé dans ses paroles et ses actes qu’il conduit une politique sectaire en ciblant un groupe religieux spécifique en Iraq qui correspond parfaitement à la définition légale et juridique du génocide dans ces intentions et actions.


La situation actuelle est en train d’atteindre un niveau dangereux et préoccupant ciblant directement des villes avec une population dense comme Saqlawiya, Karma et Khalidiya, outre Ramadi and Fallujah qui sont déjà en état de siège et bombardées par l’artillerie et des avions militaires.
 
Le GICJ appelle les Nations unies et la Communauté Internationale à agir rapidement pour mettre fin à ces attaques aveugles et brutales, qui violent clairement les lois internationales. En outre, tous les États doivent impérativement cesser de fournir des armes et leur soutien technique aux forces d'al-Maliki.
 
Tout en condamnant les terroristes et tous les actes terroristes, le GICJ estime que le prétexte utilisé pour la lutte contre le terrorisme ne doit pas être continuellement abusé et réinterprété par al-Maliki pour affaiblir et combattre les différents organes publics et privés qui dénoncent les violations des droits humains, la corruption et sa politique sectaire.
 
Contexte
 
Depuis la fin de 2012, de nombreuses protestations et manifestations pacifiques ont été organisées dans tout le pays contre la politique sectaire du gouvernement et pour contrer les violations permanentes des droits de l’homme commis par les forces d’al-Maliki, sous prétexte de la «sécurité nationale». Les protestations se sont également concentrées sur les abus de pouvoir dévastateurs dans l'intérieur du pays et sur le système judiciaire profondément corrompu dans lequel les détenus sont souvent condamnés avec comme seule base de témoignages des informateurs secrets où par des aveux extorqués sous la torture .
 
Toutes les critiques émises contre le gouvernement
peuvent être une menace de mort.
 
Au lieu de répondre aux demandes des manifestants et d'améliorer la situation des droits humains, les mesures de répression contre les manifestants sont devenues de plus en plus draconiennes au fil du temps. Comme le GICJ l’a répété à plusieurs reprises, la justification officielle du gouvernement pour l’usage abusif de la force a toujours été la « sécurité nationale » et la lutte contre le terrorisme. Sous prétexte que des terroristes se cachaient parmi les manifestants, les forces de l’ordre ont imposés de lourdes restrictions de mouvement et la prise d’assaut des différentes manifestations même si c’était bien connu que de nombreux dirigeants de ces manifestations pacifiques étaient les mêmes qui avait combattu et vaincu Al-Qaeda durant les dernières années. Cependant, très vite, il est devenu clair que la proclamation de « lutte contre le terrorisme » était surement un prétexte pour le Premier Ministre Al- Maliki d’éradiquer ces principaux opposants au gouvernement.
 
Afin d'avoir une justification officielle pour agir contre ces différents soulèvements, le gouvernement a déclaré que les terroristes se cachaient parmi les protestataires et que les manifestations étaient infiltrées par Al-Qaeda. Ces revendications ne se sont jamais révélées vraies.
 
Comme preuve que ces justifications officielles sont mensongères, la liste des noms publiés après la prise du camp de protestation étaient inclus seulement les personnes ayant un casier judiciaire. Même les enfants désarmés et les handicapés blessés et tués ont été attaqués par l’armée.
 
En Décembre 2013, apparemment pour démontrer son pouvoir en vue de sa popularité décroissante avant les prochaines élections en Avril, le Premier ministre Al-Maliki a ensuite augmenté le niveau déjà élevé de la pression sur les manifestants.
 
Développements au début de l'année 2013/2014
 
Le 22 Décembre 2013, les troupes de l'armée sont entrées dans la province d'Anbar, qui a une vaste superficie (presque comme la taille de la Suisse), où l'on dit que certains camps d'Al-Qaïda sont situés dans le désert. Sur la base du fait que la majorité de la population de la région a toujours été le plus en opposition à Al-Qaeda, comme elle l'avait été contre l’occupation, plusieurs chefs de tribus ont aussi exprimé leur volonté de soutenir cette lutte. A la veille du 1er Janvier 2014, les 600.000 habitants de Fallujah, l'une des principales villes d'Anbar, se sont retrouvés encerclé par les forces gouvernementales. Les zones résidentielles ont été attaquées par l’armée militaire. Cette fois-ci, il a été annoncé que ces attaques avaient été causées vu qu’Al-Qaïda et ISIL (Etat Islamique en Iraq et au Levant) avaient saisis la ville. En effet, certains combattants portant des signes distinctifs de ces deux organisations ont été observés mettant des postes de police et des bâtiments gouvernementaux en feu, mais ces combattants ont rencontrés une forte résistance de la part des habitants de ces zones résidentielles locales. En plus, les témoins ont mentionnés que ces infiltrés, ces combattants terroristes seraient apparus soudainement à la venue de l'armée et des véhicules militaires modernes qui sont connus pour être importés et utilisés par les forces d'al-Maliki . Beaucoup de nos contacts à Fallujah et à Bagdad estiment que ces différents groupes de miliciens dissimulés sous une fausse identité sont affiliés au parti d’al-Maliki afin de fournir le prétexte nécessaire pour une attaque et pour gagner le support militaire des pays occidentaux.
 
En date du 6 Janvier, les principaux postes de contrôle de l’Est, du Nord et du Sud ont été fermés et l'armée a refusé de permettre la libre circulation et de faire entrer ou sortir des médicaments, de la nourriture. Même le Croissant Rouge irakien avait interdiction d’y accéder. Les familles voulant fuir avaient une extrême difficulté à quitter la ville. Ces sanctions ont été imposées bien que les habitants de Fallujah ont publiquement affirmés à plusieurs reprises que la ville n'avait pas été assiégée par les terroristes.
 
Les informations officielles que le gouvernement d’al-Maliki a communiquées contre ces attaques terroristes ont amené le soutien immédiat des Etats-Unis ainsi que de l’Iran. La Russie a aussi annoncé son soutien. Toutefois, d'autres voix, comme le responsable législateur,  Struan  Stevenson , membre conservateur du Parlement Européen , Président de la délégation du Parlement Européen pour les relations avec l'Irak, a mis en garde dans une lettre ouverte publiée le 4 Janvier 2014 que «l'Irak est en train de chuter rapidement vers la guerre civile et le génocide » . Selon son estimation, l’assaut contre les terroristes présumés d'Al-Qaïda dans les 6 provinces irakiennes n’est pas moins qu’une couverture pour anéantir les différents partis qui s’opposent à la politique de plus en plus sectaire du Premier ministre Nouri al-Maliki .
 
Al-Maliki insiste une fois de plus à contrer toutes les manifestations qui se dérouleront et à utiliser la force contre toutes les villes qui feront résistance à sa politique. La permanente utilisation de l'armée contre des villes à haute densité de population ne peut que conduire à une autre catastrophe humanitaire.


De nombreux habitants essaient de fuir, non par peur des terroristes, mais par crainte des forces gouvernementales. Plus de cent personnes ont déjà perdu la vie lors d’attaques terrestres et aériennes qui ciblent principalement les zones résidentielles de la périphérie de la ville.
 
Tel que le 17 Janvier, 2014 les habitants de Fallujah sont dans la peur constante d'une attaque imminente et d’une escalade plus grave de la situation. On peut déjà trouver des camps de réfugiés à l'extérieur de Fallujah qui sont devenus des emplacements de combats continus laissant ceux qui ont fui dans des zones de conflit avec aucune autre option pour échapper à ces attaques.
 
Les gens sur le terrain disent que cette terrible effusion de sang pourra cesser que lorsque Al-Maliki démissionnera. Le GICJ incite vivement les organismes respectifs des Nations unies et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme à tout mettre en leur pouvoir pour empêcher une nouvelle escalade de violence et de mettre fin aux homicides illégaux de civils en Irak.


Les brutales attaques militaires contre les civils par les forces d'al-Maliki, sous prétexte de lutte contre le terrorisme, est en violation grave avec les droits humains fondamentaux. Le droit à la vie est le droit suprême pour lequel aucune dérogation n'est permise, même dans les cas de danger public.
 
La communauté internationale doit mettre un terme à ce bain de sang et aider à mettre al-Maliki et tous les responsables devant une cour de justice.
 
*[url=http://www.gicj.org/anbar_under_siege/Traduction Francaise-Press release-Fallujah.pdf]http://www.gicj.org/anbar_under_siege/Traduction%20Francaise-Press%20release-Fallujah.pdf[/url]
En Anglais et autres langues: 
http://www.gicj.org/index.php?option=com_content&task=view&id=348&Itemid=41
Source: Le blog de Gilles Munier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Dim 9 Mar - 15:11

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a accusé l'Arabie saoudite et le Qatar de soutenir le «terrorisme» mondial et cherchent à déstabiliser l'Irak. "Je les accuse d'inciter et d'encourager les mouvements terroristes. Je les accuse de les soutenir politiquement et dans les médias, de les soutenir avec de l'argent et par l'achat d'armes pour eux ", a déclaré M. Maliki de FRANCE 24 Marc Perelman. "Je les accuse de mener une guerre ouverte contre le gouvernement irakien."
Maliki a poursuivi en disant que non seulement l'Arabie saoudite soutiennent le terrorisme dans les pays tels que l'Irak et la Syrie, mais dans le monde entier.
Le Premier ministre a indiqué, cependant, que l'Irak n'avait pas l'intention d'exercer des représailles contre l'Arabie saoudite et le Qatar, exprimant sa préoccupation sur la stabilité de la région.
"Nous ne voulons pas élargir l'arène de confrontation", a déclaré M. Maliki. "Mais, nous disons à ces pays, être conscient, être prudent, parce que le soutien du terrorisme va se retourner contre vous."

 France 24
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13440
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Lun 31 Mar - 20:47


bienvenu en Irak

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13440
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Lun 2 Juin - 21:53

un char M1A1 qui explose 

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13440
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Ven 6 Juin - 21:34


mI 35 en action contre les terroristes de l'EIIL

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Kaci M
Collection d'insignes algeriens
Collection d'insignes algeriens
avatar

Messages : 621
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Sam 7 Juin - 10:26

Terroristes...ils le sont des deux cotés, hormis les rebelles des anciens généraux de Saddam, qui se battent contre le gouvernement illégitime et criminel  et les salafistes. 

Pourvu que tombe le gouvernement scélérat de Nourti al Maliki et toutes sa clique de traitres et d'arrivistes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DR LECTER
Admin
Admin
avatar

Messages : 792
Date d'inscription : 15/05/2011
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille Militaire Terre Ordre Armée Médaille de l'Air Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille sans Chevron Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Sam 7 Juin - 15:15

L'Irak est au coeur d'une lutte d'influence dont il n'y a ni bon ni méchant,  les seuls qu'on peut qualifier ainsi ceux sont les civils qui n'ont jamais droit de citer dans les périodes de guerre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaci M
Collection d'insignes algeriens
Collection d'insignes algeriens
avatar

Messages : 621
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Sam 7 Juin - 17:59

Pour ta gouverne, DR LECTER, l'Irak était une République arabe prospère que ce soit sur le plan économique, social, politique et culturel, c'était un Etat qui a réduit de manière phénoménale le taux d’analphabétisation, qui avait révolutionné le droit des femmes dans le monde arabe, et qui, surtout, avait le tors d'être intraitable sur la question sioniste (bien plus intraitable que son voisin syrien ou iranien, et c'est peu de le dire).

Alors la démocratie est arrivée , avec son lot prédicateurs chiites et de salafistes, de terroristes et de voyous corrompus "made in USA" , avec un bon teint libéral comme Nouri al Maliki. 

En effet, il n y a ni bons, ni méchants, il y a des saints et de la vermine. Or les deux camps actuellement en opposition a savoir l'EIIL et le gouvernement chiite de Nouri Al Maliki sont tout deux de la vermine. Seul une poignée de la résistance d'Al Anbar, fidèle à la mémoire de Saddam Hussein est parfaitement légitime.

La démocratie, une plaie qui pollue le monde depuis un siècle!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13440
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Sam 7 Juin - 21:51

Kaci M a écrit:
Pour ta gouverne, DR LECTER, l'Irak était une République arabe prospère que ce soit sur le plan économique, social, politique et culturel, c'était un Etat qui a réduit de manière phénoménale le taux d’analphabétisation, qui avait révolutionné le droit des femmes dans le monde arabe, et qui, surtout, avait le tors d'être intraitable sur la question sioniste (bien plus intraitable que son voisin syrien ou iranien, et c'est peu de le dire).

Alors la démocratie est arrivée , avec son lot prédicateurs chiites et de salafistes, de terroristes et de voyous corrompus "made in USA" , avec un bon teint libéral comme Nouri al Maliki. 

En effet, il n y a ni bons, ni méchants, il y a des saints et de la vermine. Or les deux camps actuellement en opposition a savoir l'EIIL et le gouvernement chiite de Nouri Al Maliki sont tout deux de la vermine. Seul une poignée de la résistance d'Al Anbar, fidèle à la mémoire de Saddam Hussein est parfaitement légitime.

La démocratie, une plaie qui pollue le monde depuis un siècle!
la dictature est une autre plaie la clochardisation politique des ces républiques a crée ce drame que tt le monde vie ( le  chômage le mal de vie les passes droit ) c'est du pain béni pour tous les fous de dieu ou les ennemies de l'exterieure mais le problème c'est toujours la classe dirigente non le contraire

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13440
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Sam 7 Juin - 21:59

Offensive jihadiste en Irak, des étudiants pris en otages plusieurs heures
http://www.elwatan.com/depeches/offensive-jihadiste-en-irak-des-etudiants-pris-en-otages-plusieurs-heures-07-06-2014-260270_167.php

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Kaci M
Collection d'insignes algeriens
Collection d'insignes algeriens
avatar

Messages : 621
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Actualité en Irak   Sam 7 Juin - 22:41

yak a écrit:
Kaci M a écrit:
Pour ta gouverne, DR LECTER, l'Irak était une République arabe prospère que ce soit sur le plan économique, social, politique et culturel, c'était un Etat qui a réduit de manière phénoménale le taux d’analphabétisation, qui avait révolutionné le droit des femmes dans le monde arabe, et qui, surtout, avait le tors d'être intraitable sur la question sioniste (bien plus intraitable que son voisin syrien ou iranien, et c'est peu de le dire).

Alors la démocratie est arrivée , avec son lot prédicateurs chiites et de salafistes, de terroristes et de voyous corrompus "made in USA" , avec un bon teint libéral comme Nouri al Maliki. 

En effet, il n y a ni bons, ni méchants, il y a des saints et de la vermine. Or les deux camps actuellement en opposition a savoir l'EIIL et le gouvernement chiite de Nouri Al Maliki sont tout deux de la vermine. Seul une poignée de la résistance d'Al Anbar, fidèle à la mémoire de Saddam Hussein est parfaitement légitime.

La démocratie, une plaie qui pollue le monde depuis un siècle!
la dictature est une autre plaie la clochardisation politique des ces républiques a crée ce drame que tt le monde vie ( le  chômage le mal de vie les passes droit ) c'est du pain béni pour tous les fous de dieu ou les ennemies de l'exterieure mais le problème c'est toujours la classe dirigente non le contraire

La Dictature? non mais quelle dictature? tu sais Yak , la vie n'est pas ce qui il y' a dans les films américain ou occidentaux en général, où la liberté d'expression et de mouvement est dite assurée dans le pays "démocratiques"

La démocratie est une vue de l'esprit , elle est le leurre le plus ingénieux crée au XXeme siècle, jamais un système n'a été aussi totalitaire et sanglant que celui de la démocratie avec ses mamelles "tolérance et droits de l'Homme". Ce sont des chimères, tout comme le concept de liberté.

(Tu laisserait un membre du forum mettre en avatar une image pornographique ou écrire des obscénités? personellement je ne crois pas, enfin, j'espère pas  laughing  , donc il y aura toujours un sombre crétin pour dire que t'es pas émancipé, que t'es un frustré et pas un démocrate ni un défenseur des libertés)

Ce que les cerveau lavés à la télé appellent des dictatures sont en réalité des États forts et souverains, qui sont régis par des lois relativement naturelles et compatibles avec des réalité socio-culturelles.

L'Irak de Saddam Hussein était régi par les lois du Baath, du mouvement nationaliste et social arabe crée par  Salaheddine El Bitar et Michel Aflak, un mouvement providentiel pour ce genre de pays avec les réalités des pays de la région. D'ailleurs cela dit en passant, notre FLN Historique, avec tout l'immense et scrupuleux respect que le dois, n'a jamais été capable d'engendrer des intellectuels et des idéologues de la trempe de ceux du Baath.

L'Irak à l'époque de Saddam Hussein avait des cadres compétant à tous les niveaux, même leurs pires détracteurs le reconnaissent, car devant certaines vérités , on ne peut rien.

Autre chose Yak (et autres lecteurs) je vais vous dire une chose, une affirmation que je vous demanderez de bien méditer dan vos esprits: C'est la Chute de Saddam Hussein et de l'Irak baathiste qui a ruiné l'ensemble du monde arabe, avec les prodromes que nous pouvons voir tel les "printemps arabes" les "baissages de pantalon" si j'ose dire (y a pas d'autres expressions) de tout les pays arabes, hormis l'Algérie qui n'a baissé le pantalon qu'a moitié, parce qu'il existe encore ce qu'on appelle la baraka, si vous voyez ce que je veux dire.

Pour revenir au sujet de l'Irak, Nouri Al Maliki est un apparatchik des iraniens et des américains à la fois, et franchement , même une femme de petite vertu est infiniment plus honorable que cet homme (7acha les hommes)
Donc pour conculre (je sais, je suis fatiguant  laughing  ) : La chute de Nouri Al Maliki et du gouvernement de Bagdad ne peut être que salutaire pour l'Irak, le peuple Irakien se remémore majoritairement, et non sans grande amertume et regrets, le temps bni de Saddam Hussein)

PS: pour ceux qui ont la mémoire courte, Saddam Hussein, avait très sévèrement jugé les haloufs du FIS et consorts, il était le cauchemar secret des Islamistes, et e pire c'est que ces derniers le critiquaient pas très ouvertement, car es peuple arabes étaient tous de son côté. Réfléchissez-y.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualité en Irak   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualité en Irak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 26Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Actualités & Géopolitique :: Actualités dans le Monde Arabe-
Sauter vers: