A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur anpdz.com
Partagez | 
 

 Alsat-2B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
berhoum
Modérateurs
Modérateurs


Messages: 4248
Date d'inscription: 11/06/2012
Localisation: Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Alsat-2B   Sam 15 Sep 2012 - 14:31

Le satellite Alsat-2B sera conçu au centre de développement des satellites de Bir El Djir





Citation :
La réalisation du troisième satellite algérien d'observation de la terre Alsat-2B qui aura à poursuivre les mêmes missions d'Alsat-2A lancé le 12 juillet 2010 en Inde, sera effectuée totalement au centre de développement des satellites de Bir El Djir. Ainsi, il sera question de la participation des compétences algériennes dans ce domaine dont des ingénieurs formés avec les expériences d'Alsat-1A et Alsat-2A. Ceci dit, grâce à un partenariat international, 30 ingénieurs algériens ont participé au développement et à l'intégration de ce secteur. D'autre part, il faut signaler que le lancement d'Alsat-2B est prévu pour 2014. Ainsi, le satellite actuellement en orbite a fourni 23000 images couvrant l'ensemble des continents dont 6900 pour le territoire national. Avec ses caractéristiques techniques de haute performance (2,5 m de précision contre une trentaine pour Alsat-1A), le deuxième système spatial permet de répondre aux préoccupations de différents secteurs de développement, aménagement du territoire, cadastre et ressources naturelles. Pour rappel, le centre de développement des satellites de Bir El Djir, a été inauguré jeudi dernier. Il est construit sur une superficie de 4,7 hectares et constitué d'infrastructures permettant la conception et l'assemblage des satellites.
http://www.reflexiondz.net/Le-satellite-Alsat-2B-sera-concu-au-centre-de-developpement-des-satellites-de-Bir-El-Djir_a16546.html
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs


Messages: 4248
Date d'inscription: 11/06/2012
Localisation: Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Alsat-2B   Sam 15 Sep 2012 - 14:49

Liste de toutes les familles PSLV / GSLV lance


PSLV (IRS P4) [ISRO]


PSLV-XL (Chandrayaan 1) [ISRO]


PSLV-CA (AGILE) [ISRO

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire jolie  No  guns        ANPDZ ne collabora jamais !! avec les ( sionistes... )
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs


Messages: 4248
Date d'inscription: 11/06/2012
Localisation: Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Alsat-2B   Sam 15 Sep 2012 - 15:59

Technologie spatiale : L’Algérie dans la cour des grands



Citation :
Avec le lancement prochain d’une constellation de satellites africains d’observation, l’Algérie compte apporter toute son expérience dans le domaine spatial, entamée avec succès avec le lancement "d’Alsat 1" en novembre 2002.

Depuis cette importante date, marquant l’entrée de l’Algérie dans cette cour des grands, celle des pays maîtrisant la technologie spatiale, de nombreux acquis ont été enregistrés, notamment l’ouverture d’un centre de développement des satellites (CDS), à Oran et inauguré en février dernier par le président de la république, M. Abdelaziz Bouteflika.

Le CDS est une des entités opérationnelles de l’Agence nationale spatiale (ASAL). Il est destiné à concevoir et à développer localement des outils spatiaux qui seront mis au service du développement économique, social et culturel du pays. Ce centre est également appelé à fabriquer, avec des équipes de spécialistes et d’ingénieurs algériens, ses propres satellites, dont "Alsat 2 B" qui viendra consolider les missions assurées par ses deux prédécesseurs, "Alsat 1" et "Alsat2A".

"Alsat 1", le premier satellite algérien, a fait partie d’une série de cinq microsatellites lancés dans le cadre d’une constellation internationale dite DMC (Disaster Monitoring Constellation) pour fournir des images multi-spectrales de résolution moyenne concernant la surveillance des catastrophes naturelles ainsi que pour d’autres applications thématiques de la télédétection.

Dans ce cadre, une équipe de onze ingénieurs du Centre national des techniques spatiales (CNTS), basé à Arzew, ont été formés au Surrey satellite technology limited (SSTL), en Grande Bretagne.

"Alsat 1" a été construit dans la même université, lors d’un transfert de savoir faire technologique.

"Alsat-2A", lancé d’une base de tir indienne le 12 juillet 2010, est un satellite d’observation de la terre à haute résolution. Sa réalisation s’inscrit dans le programme spatial national horizon 2020, adopté par le gouvernement en 2006. Ce programme prévoit, entre autres, 86 projets opérationnels d’application spatiale à mettre en oeuvre et huit (Cool systèmes spatiaux à concevoir et à réaliser.


Siège de l’Agence Spatiale Algérienne ASAL

Ce second satellite a permis jusqu’à ce jour la prise de 23.000 photos par le Système d’information géographique (SIG) dont 6.692 photos sur divers domaines en Algérie.

Les photos satellitaires, acquises auparavant auprès de différentes agences mondiales, sont désormais à la portée des utilisateurs nationaux impliqués dans de nombreux secteurs comme l’agriculture, l’hydraulique, le transport, les forêts, l’industrie etc...

Outre ces utilisations domestiques, l’ASAL compte renforcer et développer un partenariat multilatéral et promouvoir une coopération arabe et africaine dans ce domaine stratégique.

Cette coopération vise également à créer un partenariat bénéfique dans le cadre de conventions et de traités internationaux sur l’espace, notamment en ce qui concerne les recommandations du Comité des Nations unies pour l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique.


Image satellite de la ville d’Oran prise par le satellite algérien

En plus du projet de satellite "Alsat 2 B", qui sera fabriqué au CDS d’Oran pour être mis sur orbite avant fin 2013, l’Agence a programmé le lancement d’une série de satellites dont "Alsat 4" d’une technologie de pointe, en plus du satellite de communications "Alsatcom" qui permettra la réalisation d’un bon nombre d’objectifs dans le domaine de la radiodiffusion, le développement de la photo numérique et l’utilisation du téléphone portable et fixe.

Le programme de développement de l’activité spatiale algérienne, qui s’étend de 2006 à 2020, porte sur le développement des compétences, la concrétisation de diverses innovations telles que l’intégration des caméras dans les satellites et de panneaux solaires dans cette activité, ainsi que sur la modernisation des applications et des expériences pour le stockage de données et de contenus. Loin d’être des projets de "luxe", ces satellites serviront d’outils d’une grande importance pour plusieurs projets de dimension nationale, en fournissant une imagerie précise, acquise dans le passé en devises à l’étranger.

Incontestablement, entre le projet "Alsat 1" et "Alsat 2", il y a une évolution progressive de l’appropriation et la maîtrise du savoir-faire technologique.

Le premier satellite a été un "projet école", comme l’avait souligné le directeur général de l’ASAL, M. Azzedine Oussedik.

Pour lui, l’aspect le plus important dans ce programme spatial ce n’est pas le satellite mis en orbite ni les infrastructures mais cette valeur immatérielle que constitue le potentiel humain d’ingénieurs algériens qui ont appris à réaliser le satellite.

C’est justement ce potentiel humain et ces compétences avérées qui relèveront le défi de réaliser à Oran, ce troisième satellite. Avec le CDS, l’Algérie aura franchi un palier d’autonomie dans la réalisation des satellites. Son implantation au pôle technologique d’Oran, à proximité de l’Université des Sciences et Technologies "Mohamed Boudiaf", reflète ce souci de complémentarité entre les secteurs de la recherche de pointe et celui de l’enseignement supérieur.
http://www.djazair50.dz/?Technologie-spatiale-L-Algerie

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire jolie  No  guns        ANPDZ ne collabora jamais !! avec les ( sionistes... )
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs


Messages: 4248
Date d'inscription: 11/06/2012
Localisation: Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: Alsat-2B   Dim 4 Nov 2012 - 13:07

AlSat 2A, 2B

http://space.skyrocket.de/img_sat/alsat-2__1.jpg
AlSat 2 [EADS Astrium]

Citation :
EADS Astrium a signé en Février 2006 un contrat avec le National Algérien Space Technology Centre (CNTS) pour le développement du satellite ALSAT-2 du système, qui se compose de deux satellites d'observation optique. ALSAT-2 est le système Terre d'abord l'observation par satellite de la famille AstroSat-100 sera construit en utilisant la filière Myriade plate-forme.

Le contrat ALSAT-2 porte sur la conception et le développement de deux satellites. Le premier, ALSAT 2A , a été intégré et testé en France chez EADS Astrium, tandis que le second, ALSAT 2B , a été intégré en Algérie au sein du développement des petites satellite central (UDPS) à Oran. Le programme ALSAT-2 comprend également la construction de deux segments sol de contrôle et d'une station d'images satellites permettant d'être géré et contrôlé depuis le territoire algérien.

ALSAT-2 est équipé d'une charge utile de dernière génération capable de fournir des images avec une résolution de 2,5 m en mode panchromatique et de 10 mètres dans chacune des 4 bandes couleur du mode multispectral. Il s'appuie sur une longue expérience d'EADS Astrium dans l'observation de la Terre, plus particulièrement en ce qui concerne les télescopes en carbure de silicium qui sont intégrées dans une plate-forme Myriade satellite classe qui a été conçu en collaboration avec le CNES, l'agence spatiale française.

La CNTS, affilié à l'Agence spatiale algérienne (ASAL), sera responsable de la gestion du programme ALSAT-2 et l'exploitation du système par satellite.

Le système permettra à l'Algérie d'obtenir des images de très haute qualité pour une utilisation dans une grande variété d'applications: cartographie, gestion de l'agriculture, de la foresterie, des ressources en eau, minéraux et du pétrole, la protection des cultures, la gestion des catastrophes naturelles et d'aménagement du territoire.

http://space.skyrocket.de/doc_sdat/alsat-2.htm

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire jolie  No  guns        ANPDZ ne collabora jamais !! avec les ( sionistes... )
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages: 7651
Date d'inscription: 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: Alsat-2B   Dim 9 Juin 2013 - 12:29

ohhh mais je rêve....!!!! Evil or Very Mad



Alsat2 : Satellites algériens et composants israéliens
In le Soir d'Algérie le 05/06/2013

Découvrir par hasard au dos d’une plaquette publicitaire qu’un des fournisseurs du programme spatial algérien est une entreprise de défense israélienne a de quoi étonner et pourtant, l’affichette publicitaire du géant européen EADS présente bien IAI Tamam comme faisant partie du groupe d’entreprises qui ont conçu la gamme de satellites ALSAT2.



IAI (Israël Aerospace Industries), à travers sa filiale Tamam, a fourni, selon les informations disponibles sur internet, des composants critiques de la suite électro optique des satellites algériens. Plus précisément, les équipements permettent à ALSAT2 de déterminer son orbite et son altitude. S’ils sont contrôlés à distance, ils sont en mesure de transmettre des informations erronées aux systèmes de guidage ou de prise de vue. Pour mieux comprendre les raisons de cette situation, il faut revenir à l’histoire du programme spatial algérien. Depuis la fin des années 1980, l’Algérie a connu deux programmes spatiaux et deux agences spatiales, correspondant en gros à l’avant Bouteflika pour le programme ALSAT1 et au Centre national des études spatiales (CNTS), puis à la décennie de règne de l’actuel Président à travers l’Agence spatiale algérienne (ASAL), créée en 2002, et le programme ALSAT2. Malgré le manque de financement et les troubles qu’a connus le pays, le CNTS avait réussi le pari de former en Grande-Bretagne une génération d’ingénieurs spatiaux, qui devaient, après avoir procédé au lancement d’un premier satellite ALSAT1 construit par SSTL à l’étranger, concevoir localement un certain nombre d’engins spatiaux. D’ailleurs, le fruit de leur labeur gît au niveau du siège de l’actuelle ASAL et n’a jamais été lancé. Pis encore, d’autres projets de micro et nano-satellites ont été proposés par ce groupe de 11 ingénieurs formés en Angleterre, mais n’ont pu voir le jour à cause d’entraves administratives.
En somme, le CNTS aura réussi à envoyer un satellite dans l’espace, en concevoir un deuxième par ses propres ingénieurs et en assurer l’exploitation pour à peine 15 millions de dollars. Viendra ensuite l’ère de l’ASAL qui aura immédiatement fait appel au consortium EADS Astrium pour la réalisation de deux satellites dont seul un a été lancé sur orbite et pour une facture dont le montant ne sera jamais divulgué, mais qui, selon les experts, avoisinerait les 110 millions d’euros. Lancé en Inde en juillet 2010, Alsat2A diffuse des données satellites vers ses deux stations au sol à Oran et Ouargla et a beaucoup contribué ces dernières années aux efforts de cartographie et d’aménagement du territoire, alors que le sort de son jumeau Alsat2B est toujours inconnu. Il est à rappeler que ce n’est pas la première fois que le consortium EADS propose des équipements israéliens dans les marchés à destination de l’Algérie. En 2004, le consortium européen réussit l’exploit de vendre deux hélicoptères Super Puma présidentiels aux forces aériennes algériennes.

Exploit, car EADS a réussi à vendre à l’Algérie un hélicoptère de conception ancienne au prix des hélicos modernes, pis encore, s’il a été modernisé, il l’a été en partie grâce à l’adjonction de composants israéliens. Résultat des courses, le Président Bouteflika n’utilisera jamais ces deux appareils, qui auront coûté au contribuable plusieurs dizaines de millions d’euros. Pied-de-nez israélien Pour en revenir à ALSAT2A, à peine 2 jours après son lancement, l’armée israélienne diffusait des photos de la base aérienne d’Oum-El-Bouaghi prise le jour du lancement, par le satellite espion israélien EROS B. On y voit en détail les infrastructures de cette base aérienne ainsi que plusieurs avions de combat SU 30MKA, ce qui a été perçu comme étant un avertissement et une menace claire à l’endroit de l’Algérie. Quid des réponses du côté algérien pour ce message à peine crypté ? En attendant le lancement d’Alsat2B, nous espérons que les responsables prendront réellement conscience de l’importance stratégique de ce type d’outil pour l’indépendance et la sécurité nationales, en rappelant qu’il existe plusieurs firmes en Europe et ailleurs aptes à fournir des solutions appropriées dans ce domaine et à moindre coût.
Akram Kharief

http://secret-difa3.blogspot.fr/2013/06/alsat2-satellites-algeriens-et.html

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
DR LECTER
Admin
Admin


Messages: 775
Date d'inscription: 15/05/2011
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille Militaire Terre Ordre Armée Médaille de l'Air Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille sans Chevron Médaille de Blessé avec Citation Médaille Mission UN Angola

MessageSujet: Re: Alsat-2B   Jeu 13 Juin 2013 - 11:20

une industrie d'electronique et informatique embarqué c'est notre salut securitaire en matiere de technologie sensible...sa doit etre une idée qui se propage au sein de notre socoete pour forcer la decision politique, il ne suffit plus dans le monde d'aujourdui de diffuser la guerre d'algerie pour se dire qu'on fera face avec brio aux menaces qui ne manqueront pas d'arriver

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages: 7651
Date d'inscription: 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: Alsat-2B   Jeu 13 Juin 2013 - 11:42

DR LECTER a écrit:
une industrie d'electronique et informatique embarqué c'est notre salut securitaire en matiere de technologie sensible...sa doit etre une idée qui se propage au sein de notre socoete pour forcer la decision politique, il ne suffit plus dans le monde d'aujourdui de diffuser la guerre d'algerie pour se dire qu'on fera face avec brio aux menaces qui ne manqueront pas d'arriver
+1 ta toute a fait raison notre histoire on la connaitre s'inspirez du courage de nos ancêtre et prendre les leçon de nos échec et de la colonisation pour ne plus a la revivre mais surtout ce qui faut évité c de nos glorifier sur le passer et laisser le future comme certain le disent on et des algérien nous personne fera le malin avec nous...c'est triste d'entendre sa et de prendre la grosse tete  comme certain qui disent encore maintenant que en abattue l’Allemagne en coupe du monde en 82 ohh ohh ouvrez les yeux mes cher compatriote on et plus en 82 essayer de la battre dans le présent et le future 
la c'est la même chose si on développe pas des société dans ce domaine la on pourra jamais le faire toujours on va se peindre a dire on a pas le niveau mais si on commence pas a la 1er marche on pourra jamais grimper la dernière

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
dz.dz
Sergent chef
Sergent chef


Messages: 468
Date d'inscription: 30/03/2014
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Alsat-2B   Mar 29 Avr 2014 - 23:51

[rtl].            [/rtl]
Revenir en haut Aller en bas
 

Alsat-2B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  ::  :: -