A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 [résolu]Tensions en Syrie II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant
AuteurMessage
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Ven 21 Sep - 19:11




la reprise de Maysaloun par l’armée

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Ven 21 Sep - 21:32


un replie des rebelles en Turquie après l échec d une attaque contre un poste frontière

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
berhoum
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5573
Age : 59
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Sam 22 Sep - 14:55

Syrie: les rebelles ont abattu un chasseur de l'armée régulière (médias)
22/09/2012[b]


Rebelles syriens

Citation :
Des combattants anti-Assad ont abattu un avion des forces gouvernementales dans le nord-ouest du pays, rapportent samedi les médias occidentaux citant un journaliste indépendant désireux de garder l'anonymat.
Selon lui, les rebelles ont attaqué la base de l'armée de l'air syrienne située à proximité de la ville d'Atarib dans la province d'Idlib. Ils ont réussi à détruire un avion de chasse passant dans le ciel avec un canon antiaérien.
Les forces aériennes syriennes sont équipées pour la plupart de chasseurs MiG de diverses versions, fabriqués en Union soviétique.

http://fr.rian.ru/world/20120922/196115423.html

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire joli...
       si l'humanité ne met pas fin à la guerre !! la guerre mettra fin à l'humanité...
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5573
Age : 59
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Dim 23 Sep - 14:58

Syrie: une conférence de l'opposition convoquée à Damas


Situation en Syrie BEYROUTH, 23 septembre


Citation :
Une conférence réunissant de nombreux représentants de l'opposition syrienne et intitulée "Pour le sauvetage de la Syrie" a commencé dimanche ses travaux à Damas.
Convoquée par le Comité de coordination pour le changement démocratique, la conférence regroupe des représentants de quinze partis d'opposition et de huit mouvements populaires. Les ambassadeurs russe, chinois et iranien prennent également part à l'événement.
L'Armée syrienne libre ainsi que d'autres groupes anti-Assad n'ont pas reconnu la légitimité de la conférence.
D'après les médias, un éventuel changement du régime, la construction d'un Etat laïc ainsi que des défis de la révolution figurent au menu de la conférence.
Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar el-Assad. Selon l'Onu, la confrontation armée aurait déjà fait plus de 17.000 morts.

http://fr.rian.ru/world/20120923/196120963.html

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire joli...
       si l'humanité ne met pas fin à la guerre !! la guerre mettra fin à l'humanité...
Revenir en haut Aller en bas
DR LECTER
Admin
Admin
avatar

Messages : 792
Date d'inscription : 15/05/2011
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille Militaire Terre Ordre Armée Médaille de l'Air Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille sans Chevron Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Dim 23 Sep - 19:00


_________________
Revenir en haut Aller en bas
rimonidz
Admin
Admin
avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 09/02/2012
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Lun 24 Sep - 19:25

les preuves de l'implication de pays occidentaux sur l'armement et l'équipement et le financement de "Contras" étrangers et envoyés en Syrie s'accumulent également.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Lun 24 Sep - 19:43

L’humeur populaire change en Syrie en faveur du retour de l’État

Citation :


Le 24 septembre, des jeunes gens de la banlieue de Damas se rendent avec leurs armes et bénéficient d’une amnistie.

Par Ghaleb Kandil

Le vent des changements qui ont eu lieu en Syrie a atteint la structure des comités de coordination formés au début des événements, et qui étaient chargés d’organiser les manifestations. Certains de ces comités ont soutenu l’insurrection armée et ont constitué la colonne vertébrale des groupes armés.
Des informations sûres indiquent que des comités de coordination dans la plupart des régions syriennes ont commencé à prendre des positions appelant les miliciens à déposer les armes. Certains ont entamé un dialogue avec l’État pour obtenir des garanties pour ceux qui abandonnent l’action armée dans les quartiers et les villages.
Un nombre non négligeable de groupes a effectivement remis les armes et a commencé à régulariser sa situation grâce à la médiation des comités de coordination dans la campagne de Damas, Idleb, Hama, Homs et Alep. Ce développement illustre un grand changement dans l’humeur de la population et signifie que le climat d’escalade a amorcé une courbe descendante, qui aura son impact sur la suite de événements.
Pour comprendre ces changements, il faut savoir que les citoyens syriens ordinaires sont fatigués à cause des bouleversements et perturbations qui frappent le cycle économique et tous les aspects de la vie quotidienne, et des destructions des infrastructures par les groupes armés. L’apparition de brigands de grands chemins et de bandits qui terrorisent, rançonnent, enlèvent, violent et tuent, sous prétexte de vouloir faire la révolution, a aggravé la situation.
Les milieux populaires qui avaient sympathisé avec les « insurgés » au début des événements sont confrontés aujourd’hui à cette dure réalité qui menace de faire éclater le tissu social. Victimes des exactions souvent sanglantes des groupes armés, soumis à des pressions économiques, sociales et psychologiques, ils savent que leur seule planche de salut reste l’État. Désormais, ces milieux expriment leur volonté de revenir dans le giron protecteur de l’État, dernier rempart contre le désordre total prêché par les extrémistes armés, qui ne cachent plus leur intention de détruire tout ce que l’État a réalisé ces 50 dernières années : routes, aéroports, canalisations, chemins de fer, hôpitaux, écoles, barrages, ponts...
En plus de ces milieux qui veulent réintégrer l’État, il y a tous les autres, ceux qui ne l’ont jamais quitté. Ceux-ci sont aujourd’hui plus mobilisés et plus déterminés que jamais à sauver les institutions et les infrastructures de la Syrie moderne des griffes des extrémistes, qui ont juré de replonger le pays un Age sombre.
Ce bloc populaire solide assure un soutien sans faille à l’armée syrienne et au projet de réforme du président Bachar al-Assad. Il constitue une majorité confortable, transcommunautaire, et comprend toutes les composantes de la société syrienne sans exceptions.
Cet éveil populaire montre que la majorité du peuple syrien est conscient de la nature de l’agression coloniale dont est victime le pays, de ses objectifs réels et des moyens mis en œuvre pour tenter d’y parvenir. C’est cela —plus que la puissance de feu et le professionnalisme l’armée syrienne— qui explique la raison de l’échec des sanctions économiques occidentales et des agressions armées des « insurgés ». Bien au contraire, les Syriens se vantent de compter sur eux-mêmes en ces temps difficiles, et les observateurs soulignent comment plus de deux millions de Syriens, contraints de quitter leurs domiciles à cause de l’insécurité, ont choisi de trouver provisoirement refuge dans d’autres régions à l’intérieur du pays, rejetant l’idée de devenir des réfugiés dépendant pour se nourrir des aides extérieures —souvent couplées à des conditions politiques—. À cet égard, il faut souligner que le Croissant-Rouge syrien déploie, en coopération avec le CICR, un gros effort pour venir en aide à ces gens, évidemment oubliés des médias occidentaux.
Ces développements sont autant de signaux sur la direction des événements en Syrie, qui reste invisible à ceux qui misent sur les avions de l’Occident et l’argent des pétromonarchies. Mais pour les vrais spécialistes, il s’agit d’indices révélateurs qui ne trompent pas.

Évenements

• Un convoi-leurre du chef du Courant patriotique libre (CPL), Michel Aoun, a essuyé des tirs samedi soir alors qu’il passait près d’une mosquée dans la ville de Saida. Une des voitures a été touchée mais il n’y a pas eu de blessé. Le leader chrétien se trouvait dans un autre convoi qui revenait d’une tournée dans la région de Jezzine, à l’est de Saida. Le Courant du futur de Saad Hariri a démenti la nouvelle, affirmant qu’aucun coup de feu n’avait été tiré dans la ville natale de l’ancien Premier ministre. Mais le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, a affirmé que des coups de feu ont bien été tiré en direction du convoi et qu’une enquête est en cours.

• Dans un discours prononcé samedi soir, Michel Aoun a confirmé avoir échappé à une tentative d’assassinat. Le chef du plus grand bloc parlementaire chrétien s’exprimait devant une foule de partisans dans la région de Batroun, dans le Nord du pays. Selon lui, ceux qui ont attenté à sa vie veulent déstabiliser le Liban, qu’il a réussi à mettre à l’abri de l’incendie qui ravage le Moyen-Orient. Avant l’attaque contre son convoi, Michel Aoun avait accusé dans un discours à Jezzine certains dirigeants libanais, sans les nommer, de se comporter comme des « mafieux ». Il avait aussi réaffirmé son attachement au document d’entente signé avec le Hezbollah en 2006, qui a, selon lui, « préservé la coexistence au Liban ».

• Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, des rebelles syriens sont entrées, samedi, dans les environs du village libanais d’Arsal, où ils ont attaqué un poste de l’Armée libanaise avec un grand nombre de miliciens armés. L’accrochage aux armes automatiques et aux roquettes a duré plusieurs heures, sans faire de victime, a précisé un communiqué de l’armée.

• Il y a une dizaines de jours, une patrouille de l’Armée libanaise composée d’une douzaine d’hommes avait affronté une centaine d’insurgés syriens, qui se dirigeaient vers le territoire syrien. L’Armée libanaise a envoyé d’importants renforts à la frontière Est après l’attaque près du village de Arsal. Des unités se sont lancées à la poursuite des assaillants qui se sont dirigées vers la haute montagne et des localités libanaises le long de la frontière, indique un communiqué de l’armée. « L’armée assure qu’elle ne permettra à aucune partie d’utiliser le territoire libanais pour impliquer le Liban dans les événements des pays voisins et réaffirme sa détermination à protéger le territoire libanais et à faire face avec force à toute violation, quelle que soit la partie responsable », poursuit le communiqué.

• Des rebelles partent de cette région pour attaquer les positions de l’armée syrienne de l’autre côté de la frontière. Depuis quelques semaines, les troupes de Bachar al-Assad n’hésitent plus à utiliser l’artillerie et les hélicoptères pour repousser ces attaques. Cette recrudescence des activités militaires a poussé l’Armée libanaise à renforcer sa présence et sa surveillance de la frontière. En serrant la vis, l’armée a gêné les mouvements des rebelles. C’est pour se venger qu’ils ont attaqué une de ses positions.

• Une partie des habitants d’Arsal soutient les rebelles syriens et fait de la contrebande. Une grande partie des armes et de l’argent destinés aux « insurgés » dans la campagne de Damas transite par cette région.

• L’armée israélienne a mobilisé ses réservistes et concentré des troupes à la frontière nord avec la Syrie dans le cadre d’un exercice d’envergure annoncé juste avant son début, rapporte le service de presse de l’armée israélienne. « Cet exercice fait partie d’une inspection de routine de l’armée qui effectue plusieurs exercices de ce genre durant l’année », lit-on dans le communiqué. Selon les militaires, l’exercice dans la partie du plateau du Golan syrien occupé a pour objectif d’examiner le niveau de préparation et de compétence de plusieurs unités de l’armée.

Déclarations et prises de positions

Bachar al-Assad, président de la République arabe syrienne
« L’Arabie saoudite et le Qatar ont vu soudain de l’argent entre leurs mains après une longue période de pauvreté et ils croient qu’avec, ils peuvent acheter l’histoire, la géographie et un rôle régional. L’idée répandue selon laquelle l’Arabie saoudite, la Syrie et l’Égypte constituent la pierre angulaire de la stabilité dans la région est fausse. Cela a toujours été et restera la Syrie, l’Irak et l’Égypte. Riyad n’a servi avant le début du conflit syrien que de médiateur avec l’Occident qui n’apprécie pas l’Axe de la Résistance contre le sionisme prôné par la Syrie. Quant aux Qataris, ils utilisent le pouvoir de l’argent et gravitent dans l’orbite de l’Occident en fournissant aux terroristes armes et argent pour répéter le même scénario qu’en Libye. Ils ont été les plus rapides à alimenter la violence. Le gouvernement turc ne s’intéressait pas aux intérêts de son peuple mais à ses ambitions, en particulier au projet du nouvel empire ottoman. Des hommes armés ont recours au terrorisme contre l’État syrien, mais ils ne disposent d’aucun soutien parmi le peuple. En fin de compte, ils ne sortiront pas victorieux. Mais il faudra encore du temps pour que l’État l’emporte. Entre-temps, la porte du dialogue est ouverte et seul le dialogue avec l’opposition est à même de résoudre la crise. »

Béchara Raï, patriarche des chrétiens maronite
« Le dialogue est le seul moyen de compréhension pour aboutir à la démocratie. Si tous les invités à la table du dialogue croient réellement à la démocratie, ils ne peuvent pas rater ce rendez-vous. C’est un devoir national car le pays ne supporte absolument pas la situation dans laquelle il se trouve. Ni la crise politique, ni la crise économique, ni le désordre sécuritaires et encore moins le phénomène nouveau des enlèvements et l’apparition des armes, ne supportent une absence du dialogue. Je place toute personne qui ne participe pas au dialogue devant ses responsabilités. Je me permets de dire que le fait de ne pas aller au dialogue n’est pas seulement une atteinte à la nation, mais un crime contre le pays. Car le responsable doit assumer ses responsabilités. Le pape nous a invité à aller vers les sommets. Aussi, nous ne devons plus rester dans les marécages des affaires personnelles et des intérêts et calculs futiles. Sortons de ces marécages et allons vers les sommets. La visite du pape a rehaussé le Liban et il est malheureux que des responsables le tire vers le bas. Ils n’ont pas le droit. À mon avis, c’est un crime contre la patrie, quelles que soient les considérations qui sont invoquées. J’ai devancé le sayyed (Hassan Nasrallah, ndlr) lorsque j’ai estimé dès jeudi 13 septembre, dans une conférence de presse, que le film porte atteinte à l’islam, à la chrétienté et à toutes les religions. Il faut que cette offense cesse. J’appelle évidemment à la suspension de la diffusion de ce film et j’invite les Nations unies à adopter une résolution interdisant les atteintes à toutes les religions du monde ».

Michel Aoun, chef du Courant patriotique libre (allié de la Résistance libanaise)
« Sayyed Hassan Nasrallah a calmé les esprits et à évité les débordements. Les critiques qui lui ont été adressées sont injustifiées. Il est normal de s’emporter lorsque les croyances religieuses sont bafouées, surtout en Orient. Pourquoi il est permis aux États-Unis de s’en prendre aux symboles musulmans, alors que les symboles sionistes doivent être respectés. Sayyed Nasrallah a joué le rôle de pompier. Il a voulu éclairer l’opinion publique sur les véritables intentions de ceux qui ont fait et diffusé le film islamophobe. Je condamne par ailleurs la mort des diplomates états-uniens. Il s’agit d’une position humaine, qui n’a rien à voir avec la condamnation de la politique américaine dans la région. L’affaire de la présence des pasdaran, au Liban, est destinée à occuper l’opinion publique. Si les gardiens de la révolution sont là, qu’on nous les montre. »

Marwan Hamadé, député druze libanais (14-Mars)
« Le Liban est-il face à une occupation de fait de son territoire par l’Iran ? Y a-t-il des officiers et des conseillers des gardiens de la révolution dans les casernes du Hezbollah ? Si l’Iran est attaqué à l’extérieur, par Israël ou les États-Unis, le Liban sera-t-il le premier à faire face, et la guerre éclatera-t-elle à nos frontières ? Cela signifie qu’il n’y a pas de stratégie de défense pour le Liban et qu’il entrera malgré lui en guerre. »

Revue de presse

As Safir (Quotidien libanais proche de la majorité, 21 septembre 2012)
Le conseil de la défense de Moustapha Badreddine, un des quatre accusés dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, a fait paraître hier un communiqué estimant que son client ne peut pas bénéficier d’un procès équitable du moment qu’il fait partie des personnes contre qui le Trésor US a infligé des sanctions. Il accuse les États-Unis d’ingérence politique dans les affaires du tribunal.
« Le ministère du Trésor des États-Unis a décidé des sanctions à l’encontre de Moustapha Badreddine, “pour cause de soutien apporté aux activités terroristes du Hezbollah au Moyen-Orient et dans le reste du monde”. La défense de Moustapha Badreddine considère que ces sanctions constituent une ingérence politique dans la procédure judiciaire en cours devant le Tribunal spécial pour le Liban. En faisant référence à l’acte d’accusation émis en juin 2011 par le procureur du tribunal pour justifier l’inscription de M. Badreddine sur la liste des terroristes internationaux, les autorités des États-Unis montrent bien peu de considération pour la présomption d’innocence et la régularité de la procédure pénale internationale », soulignent les avocats dans le communiqué diffusé en leur nom par le bureau de presse du TSL.
« La défense conteste tout particulièrement les motifs qui poussent le Trésor à prononcer ces sanctions en ce moment précis. En effet, ces sanctions ne semblent pas, en ce qui concerne leur application à M. Badreddine, être liées à un quelconque soutien allégué de celui-ci au régime de Bachar el-Assad. Ayant été décidées quelques semaines après la fixation provisoire d’une date d’ouverture du procès —en mars 2013—, elles semblent plutôt avoir pour objectif d’influencer le tribunal, d’amener l’institution judiciaire à former un préjugé à l’encontre de M. Badreddine avant son procès à venir, et par conséquent d’interférer avec une administration régulière de la justice. Il convient notamment de souligner que le communiqué du ministère du Trésor US ne mentionne aucunement que M. Badreddine est présumé innocent des accusations formulées à son encontre par le procureur du TSL », ajoutent-ils, avant de poursuivre : « Il est désormais fort improbable que M. Badreddine puisse jamais bénéficier d’un procès équitable devant le tribunal ».

As Safir (20 septembre 2012)
Le Conseil des ministres a ratifié l’accord de coopération entre la France et le Liban dans le domaine de la Défense, non sans opposition. Les ministres Mohamad Fneich, Hussein el-Hajj Hassan (Hezbollah), Ali Kanso (Parti syrien national social) et Marwan Khaireddine (Parti démocratique, 8-Mars) s’y sont opposés, affirmant qu’il contenait des violations de la loi libanaise et de la souveraineté du pays.
Cependant, le Premier ministre Najib Mikati a assuré que l’accord respecte les intérêts du Liban, ne porte aucun risque et n’a pas d’objectifs politiques voilés. Il a ajouté que les modifications revendiquées par le Hezbollah étaient surtout d’ordre administratif.
Fneich, quant à lui, a déclaré au Safir que le Hezbollah s’opposait à deux clauses de l’accord. « Par conséquent, a-t-il affirmé, notre opposition concerne le contenu de l’accord et non l’identité de la partie signataire. Notez que nous appelons, depuis 2011, à des négociations avec la France afin d’amender certaines clauses de l’accord ».
Les ministres Fneich et Hajj Hassan se sont notamment opposés à la clause dans laquelle le Liban s’engage à ne pas condamner à la peine de mort tout ressortissant français qui mériterait cette peine. Les deux députés considèrent que cet engagement enfreint la loi libanaise qui permet la peine de mort et respecte la loi française, qui l’interdit. Mais la clause la plus polémique est celle qui stipule que tout ressortissant français ayant commis un crime devrait être livré aux gardes français de sécurité.
Cette clause enfreint clairement la loi libanaise et la souveraineté de l’État, d’autant qu’elle n’est pas réciproque en territoires français. En outre, des sources ministérielles ont assuré que certaines expressions incluses dans l’accord sont admises par la loi française mais sont source de litige dans la loi libanaise. Le commandant de l’armée devra donc étudier toutes ces remarques et poursuivre les négociations avec la partie française afin que les modifications nécessaires soient apportées.

As Safir (20 septembre 2012)
Nabil Haitham
La manifestation de la banlieue sud a envoyé une série de message qu’un haut responsable du Hezbollah résume comme suit :
La manifestation a traduit une complémentarité totale entre les commandements du Mouvement Amal et du Hezbollah, une grande capacité de mobilisation en l’espace de moins de 24 heures, une disposition chez la population à répondre positivement à l’appel à manifester, et l’engagement à organier un mouvement de protestation pacifique qui se termine sans incidents.
Le chef du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, a développé dans son discours une position commune sunnite et chiite, en insistant sur le fait que les atteintes au prophète n’affectent pas une communauté musulmane bien déterminée mais tous les musulmans.
Sayyed Nasrallah a développé également une position commune islamo-chrétienne en mettant l’accent sur la convivialité et la complémentarité islamo-chrétiennes.
L’appel de sayyed Nasrallah à renforcer les liens de la convivialité entre les musulmans et entre ces derniers et les chrétiens s’inscrit parfaitement dans l’esprit du message délivré par le pape Benoit XVI lors de sa visite au Liban. Plus encore, il complète les positions du Hezbollah qui tient à la présence et au rôle des chrétiens, non seulement au Liban mais dans toute la région.
Il n’est un secret pour personne que le Hezbollah a donné à la visite du souverain pontife toute sa dimension en y participant pleinement au niveau de sa base populaire, lors de l’arrivée du pape, et au niveau de son commandement, lors de la rencontre de Baabda et de la messe du front de mer à Beyrouth. Le Hezbollah aurait pu appeler à des manifestations de protestation contre le film islamophobe pendant la visite du pape. Mais par respect pour le souverain pontife et par souci de contribuer à la réussite de son voyage, il a attendu que l’avion de Benoit XVI décolle avant de lancer sa campagne contre le film.
La manifestation de la banlieue sud s’est terminée comme elle avait commencé, dans le calme et de manière civilisée. Dans toutes les capitales arabes et musulmanes, aucune manifestation n’a été aussi calme. Malgré cela, certains membres du 14-Mars ont décidé de lancer leurs flèches.
Une question : le film a été réalisé il y a plusieurs mois. Pourquoi lui a-t-on donné cette importance médiatique à la veille de la visite du pape au Liban ? L’objectif était-il de faire diversion au voyage papal et à l’exhortation apostolique destinée aux chrétiens d’Orient ?

As Safir (20 septembre 2012)
Le patriarche maronite Béchara Raï a regretté la violence et l’effusion de sang dans certains pays du Moyen-Orient, soulignant que « le conflit en Syrie s’est transformé en guerre civile », comme l’a officiellement classifié l’Onu. Le prélat a ajouté que le fait que « certains pays envoient des armes pour soutenir la révolution a rendu la vie de tous très difficile et très dangereuse, notamment celles des civils. C’est comme s’ils jetaient de l’huile sur le feu ».
Mgr Raï a tenu ces propos au cours d’une conférence de presse à l’évêché catholique d’Almancar, en Inde, à l’occasion de sa visite pastorale à l’archevêque catholique Bassilios Clemence. Le patriarche Raï a déclaré : « Le Liban est le seul pays du Moyen-Orient où les chrétiens et les musulmans ont décidé de vivre en harmonie dans un État civil. En fait, il s’agit du seul pays de la région où l’islam n’est pas religion d’État. Au vu de toutes ces caractéristiques, le système politique libanais est habilité à être un modèle pour les gouvernements démocratiques des pays qui s’efforcent de trouver un nouveau modèle pour remplacer leurs anciens régimes ». Et le prélat d’ajouter : « Les régimes dictatoriaux, qui ont été renversés par des révolutions, ont laissé derrière eux une vide, qui pourrait être rempli par des pouvoirs encore plus autoritaires ».
Concernant la Syrie, Mgr Raï a déclaré : « Personne ne doute de la légitimité des revendications des peuples. Mais à notre avis, la violence ne constitue pas le moyen pour atteindre les objectifs. C’est pour cela que nous appelons toutes les parties à s’asseoir à la table du dialogue pour tenter de trouver une solution politique à travers le dialogue. Nous appelons les États qui envoient des armes et de l’argent pour soutenir les révolutionnaires à cesser de jeter de l’huile sur le feu, car ce qu’ils font n’amènera jamais la paix mais provoquera des destructions, des tragédies et la mort ». Selon lui, « la solution en Syrie n’est plus aux mains des Syriens. Mais nous réclamons que leurs droits leur soient donnés pacifiquement ».

An Nahar (Quotidien libanais proche du 14-Mars)
(20 septembre 2012)
Le ministre des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a mis en garde contre la vente des lignes téléphoniques cellulaires sans garder une copie des papiers de l’acheteur. Cette question avait longtemps été négligée, surtout pour les cartes prépayées. Les auteurs du rapt ont profité de cette négligence administrative dont le ministère porte la responsabilité. Ils ont, en effet, acheté un grand nombre de lignes téléphoniques qu’ils utilisent dans les crimes, les rapts et les actes terroristes sans que leur identité ne soit dévoilée. Dans ce contexte, les services de sécurité continuent de recevoir les données des communications téléphoniques.

Al Akhbar (Quotidien libanais proche de la majorité, 21 septembre 2012)
Firas El-Choufi
Mardi soir 18 septembre, la région de Saadiyat (sur le littoral à 20 kilomètres au sud de Beyrouth, ndlr), a vécu un grave incident. Le domicile de Adel Hamadé a été la cible de tirs nourris de la part de proches, en raison de la visite, chez lui, d’une délégation du Hezbollah venue lui présenter ses condoléances après la mort de son père. Après l’agression, Adel Hamadé a pris sa famille et a quitté la région qui l’a vu naitre et grandir.
Rifaat Al-Assaad, surnommé « al-Moukhtar », estime que la venue du Hezbollah à Saadiyat signifie qu’il tient les clés de l’Iqlim el-Kharroub. Selon al-Moukhtar, un grand nombre de membres du Hezbollah sont venus mardi soir sous prétexte de vouloir présenter leurs condoléances « au domicile de mon proche Adel Hamadé ». « Ils ont commencé à tirer sur en direction des maisons du quartier, notamment ma maison. Nous avons été obligés de riposter pour nous défendre. Pourquoi ont-il besoin de 100 hommes armés pour présenter leurs condoléances ? », s’interroge-t-il.
Adel Hamadé nie cette version des faits. Il raconte qu’une importante délégation du département de l’information du Hezbollah, accompagnée du responsable du Mont-Liban au sein du parti, Bilal Dagher, sont effectivement venus lui présenter les condoléances. Dès qu’ils sont descendus de voiture, ils ont été la cible de tirs nourris. « Les gardes du convoi ont été obligés de riposter. Les membres de la délégation se sont réfugiés à l’intérieur de ma maison », dit-il. L’échange de coups de feu a duré une demi-heure et l’armée n’a pu intervenir que lorsque les tirs ont cessé.
Des sources proches des Brigades de la Résistance dans la région expliquent que le Courant du futur et les partisans du mufti du Mont-Liban, Mohammad Ali Jouzou, ont voulu provoquer le Hezbollah.
Dès qu’ils ont eu vent de l’incident, des groupes (sunnites) des tribus arabes de Khaldé et de Doha el-Hoss ainsi qu’un groupe du Courant arabe, proches des Brigades de la Résistance, se sont dirigées vers Saadiyat pour protéger les membres du Hezbollah.
Le Hezbollah estime qu’il est de son droit d’organiser des meetings et d’avoir une activité politique dans n’importe quelle région où il a des partisans. Le Courant du futur et ses alliés sur le littoral pensent que le déploiement du parti est une agression dans une région qui leur est acquise.
Les incidents dans cette région du littoral ne s’arrêteront pas. Le feu couve sous la cendre.

Al Akhbar (20 septembre 2012)
Jean Aziz
Après chaque visite effectuée par l’émissaire états-unien spécial Frederick Hoff au Liban et à l’issue de ses rencontres avec les responsables libanais, les États-Unis publient un communiqué officiel qui contient immanquablement le refrain suivant : « Hoff a encouragé le Liban à poursuivre ses efforts en vue de parvenir à une solution relative à la question de ses frontières maritimes ». La surprise intervient lorsque l’on découvre que Hoff est le « coordonnateur spécial US chargé de la situation transitoire en Syrie » ! Quel lien existe-il entre la situation transitoire à Damas ou dans ses banlieues et le gaz ou la mer de Beyrouth ?
Les navettes du responsable états-unien visent à convaincre les responsables libanais à renoncer à 300 km² de l’espace maritime du Liban en faveur d’Israël, sans obtenir en contrepartie aucune garantie internationale relative à une délimitation claire de ses frontières maritimes ou aux opérations de forage auxquelles il procèdera dans le cadre de ces frontières. Quel est donc la visée de Washington ? La zone maritime qui fait l’objet d’un contentieux entre le Liban et Israël recèle des gisements de gaz. L’objectif consiste donc à trouver un lien de conflit entre le Liban et Israël dans la question du gaz. Ce lien est essentiel pour deux raisons. Premièrement, il permet d’avancer progressivement vers un accord régional relatif à la gestion commune du « bassin gazier levantin », permettant à Israël d’écouler ses produits et de surmonter les principaux obstacles auxquels l’entité sioniste sera confrontée à cet égard. En 2ème lieu, il contribuera à plaider en faveur de l’idée de la neutralité du Liban, à l’exemple de l’Autriche en 1955. Ainsi, le Liban sera-t-il complètement séparé de la crise syrienne. Ceci permettra d’assiéger le Hezbollah de l’Est tout comme de l’Ouest : du côté terrestre, il est cerné par la conflagration de la situation en Syrie et du côté maritime il le sera par les prospections gazières prometteuses.
http://www.voltairenet.org/L-humeur-populaire-change-en-Syrie
a lire

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Lun 24 Sep - 19:47

Nouveaux progrès à l’est d’Alep

[quote]

-Alep :
Dimanche, l’armée a continué de progresser à Alep. Deux quartiers situés à l’extrémité est de la ville, la zone industrielle d’al-Arqoub et Cheikh Bakr, ont pratiquement été nettoyés. Ces avancées s’inscrivent dans le cadre de l’opération « Alep de l’Est », lancée semble-t-il ce week-end. Le quartier Soulayman al-Halabi, à l’est du centre-ville et de Midane, a lui aussi été reconquis selon des sources militaires. Mais selon l’AFP des combats se poursuivaient dimanche sur l’artère principale de Souleimane al-Halabi, les soldats devant débusquer les snipers. « Au moins 80% des gens à Souleimane al-Halabi sont partis » a confié au correspondant de l’AFP, un habitant, Salah, qui précise que les combats dans son quartier ont débuté vendredi. Sana dans son édition du 24 septembre reprend l’information sur le nettoyage du quartier, mais parle plus particulièrement du secteur de la mosquée du Coran et de l’école Ali Naser Agha.
À al-Arqoub, selon l’agence Sana, un franc-tireur a été abattu et l’institut agricole « purifié » ; et deux voitures dotées de mitrailleuses Douchka ont été détruites dans le secteur voisin de Khazzam.
Les quartiers qui font toujours « problème » sont, à l’est, ceux de Hanano, Sakhour ; au centre Merjeh, Bab al-Nasr et Sabaa Bahrat (juste en-dessous de Bab al-Nasr) ; au nord Boustane al-Bacha et Baaïdine (limite nord-est de la vile) ; au sud Soukhari.
À Sabaa Baharat, les combats étaient vifs et un pompier qui travaillait à éteindre l’incendie d’un bâtiment public a tété tué par des tirs. À Merjeh, selon Sana, un groupe d’insurgés a été attaqué par l’armée près de l’école de Sinaa, et des dizaines d’entre eux auraient été tués. À Hanano, toujours selon Sana, un autre groupe armé a été décimé près de la mosquée d’Urwa al-Baqiri. À Boustane al-Bacha, des rebelles ont été tués à proximité de la zone d’al-Icharat. À Baaïdine, un groupe a été décimé. À Soukhari, plusieurs activistes ont été tués près de la sallle Mahabba. D’autres encore ont été abattus au rond-point ou échangeur de Jandoul, situé sur le périphérique nord de la ville.
Dans les environs de la ville, Sana fait état d’accrochages à Qobtane al-Jabel (périphérie sud d’Alep), Byanoun (dix kilomètres au nord d’Alep, le long de la route vers la Turquie) et Kafr Naha (5 ou 6 kilomètres de la sortie ouest d’Alep). Ainsi qu’à Daret Izzah (une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Alep et à une dizaine de la frontière turque).

Dans la région ouest du gouvernorat d’Alep, les combats se poursuivent vers Antareb (ou al-Attareb, une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Alep) où depuis 48 heures les rebelles venus de la région d’Idleb tentent de faire la jonction avec des groupes positionnés à l’ouest d’Alep. Sana parle du succès d’une opération menée contre une concentration ennemie, et d’un pick-up rebelle détruit. De son côté, un commandant rebelle prétend avoir détruit au sol deux appareils de combat sur un aérodrome situé à Orm (ou Oram, près d’Antareb). Sana parle aussi d’opérations à Orm, affirmant que des dizaines d’activistes y ont été tués. Selon une autre source opposante, un avion aurait touché le lieu d’une réunion de rebelles à Byanoun, un village situé un peu au nord de Hreytane et d’Anadan, sur la route de la Turquie : selon des villageois, tous les participants auraient été tués. Bref, l’armée frappe la rébellion tous azimuts autour d’Alep.

En illustration, une vidéo relative à la mort au combat, sans doute autour du 22 septembre, d’un commandant de l’ASL, Omar Walid Aroub, tué à Antareb. Les médias syriens annoncent que des centaines de terroristes ont été éliminés dans cette bataille sur ce nouveau « front ouest », une affirmation peut-être exagérée, mais qui reflète au minimum l’intensité des combats :


Et un de se collègues, un chef lui de la fameuse brigade islamiste bon teint Al Tawhid, Mohammed Abu Jamil, tué à Alep par les forces de sécurité :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=349491118476854



Retour localisé à la normale

Certains lecteurs nous ont reproché de ne parler – et éventuellement de ne montrer – que des destructions et des cadavres. Ce n’est pas tout à fait exact, mais c’est vrai que vu nos moyen humains limités, nous préférons mettre l’accent sur les combats. Pour nous faire pardonner, voici, grâce à Cécilia, quelques images, prises avant le 23 septembre, de nettoyage – cette fois au premier sens du mot – du quartier d’al-Midane, reconquis voici peu :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=413741935346533&set=a.413741365346590.105473.315633288490732&type=1&theater

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=413742142013179&set=a.413741365346590.105473.315633288490732&type=1&theater

Et puis, la remise en état du réseau électrique, condition de la reprise de la vie sociale et urbaine :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=413742982013095&set=a.413741365346590.105473.315633288490732&type=1&theater

Et puis tout de même un aperçu des dégâts causés par la lutte à al-Midane :
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=413741612013232&set=a.413741365346590.105473.315633288490732&type=1&theater
[quote]http://www.infosyrie.fr/actualite/action-42/

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Lun 24 Sep - 21:20




Destruction des voitures de terroriste et arrestation de leurs dirigeants à Dier El Zoor

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mar 25 Sep - 9:40

Citation :
BEYROUTH (Reuters) - Des bombes déposées par des rebelles syriens ont explosé mardi dans une école du sud-est de Damas utilisée par l'armée et des milices pro-gouvernementales, a-t-on appris auprès d'insurgés et d'opposants.
"A 09h35 exactement, sept bombes artisanales ont été mises à feu en deux fois dans une école utilisée pour des réunions hebdomadaires entre miliciens chabbiha et officiers des forces de sécurité", a déclaré Abou Moaz, l'un des cadres d'Ansar al Islam, mouvement armé associé à l'insurrection.
Sans avancer de bilan, les insurgés disent s'attendre à de nombreuses victimes.
Erika Solomon, Jean-Philippe Lefief pour le service français

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mar 25 Sep - 9:48

la meme info
Citation :
انباء عن 4 جرحى في انفجار بمدرسة تجاور مقرا امنيا في دمشق


/www.facebook.com
انباء عن 4 جرحى في انفجار بمدرسة تجاور مقرا امنيا في دمشق
قال ناشطون سوريون ان قنابل زرعها مقاتلو المعارضة السورية انفجرت يوم الثلاثاء 25 سبتمبر/ أيلول في مدرسة تستخدمها قوات الامن وميليشيات موالية للحكومة في العاصمة السورية دمشق.

وقال ابو معاذ وهو قائد في ميليشيا انصار الاسلام "انه في تمام الساعة التاسعة و35 دقيقة انفجرت سبع شحنات ناسفة على مرتين مستهدفة مدرسة تستخدم لاجتماعات تخطيط اسبوعية بين ميليشيا الشبيحة الموالية للحكومة وضباط الامن".

وقال سكان ان الدخان تصاعد من المنطقة في جنوب شرق دمشق. وقال مقاتلون انهم يتوقعون خسائر كبيرة في الارواح لكن لم تردهم بعد أنباء مؤكدة.

بدوره أكد شاهد عيان أن الانفجار تسبب بإصابة 4 مدنيين هم عمال موظفون في المدرسة.

المصدر: رويترز
http://arabic.rt.com/news_all_news/news/595425/
Citation :
Militants syriens ledit bombes posées par la guérilla opposition syrienne ont explosé mardi, Septembre 25 / Septembre dans une école utilisée par les forces de sécurité et milices pro-gouvernementales dans la capitale syrienne Damas.

Said Abu Maaz, un commandant dans la milice Ansar al-Islam, "at-il les procès-verbaux des neuvième et 35 sept expéditions ont explosé deux fois pour cible une école utilisée pour des réunions de planification hebdomadaires entre la milice Shabiha loyaux envers le gouvernement et les agents de sécurité."

Selon des habitants, fumée s'élevait de la zone dans le sud-est de Damas. Les combattants ont dit qu'ils s'attendent à de grandes pertes en vies humaines, mais Trdhm pas confirmés après les nouvelles.

Tournez témoin a confirmé que l'explosion blessant 4 civils sont des travailleurs employés à l'école.

Source: Reuters
ou est l erreur

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
rimonidz
Admin
Admin
avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 09/02/2012
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mar 2 Oct - 15:41

La Diaspora Arménienne (Etats-Unis d'Amérique, Europe et Syrie) demande la protection de la Syrie d'un Génocide des Contras Intégristes

Les Arméniens de la République d’Arménie et de la Diaspora Arménienne de Syrie, des Etats-Unis et d'Europe envoient une missive au secrétaire générale de l'ONU demandant une intervention de l'ONU pour protéger la Syrie des Contras Intégristes. Cette Lettre comporte une copie à la Ligue Arabe, au Conseil de l'ONU pour les Droits de l'Homme


SYRIE

Le Barreau Arménien US écrit à la Ligue Arabe[table align="center" cellspacing="0" width="1000"][tr][td]
Lettre de l’Association du Barreau Arménien aux Nations-Unies, aux Etats de la Ligue Arabe, et au Conseil des Droits Humains des Nations Unies

18 septembre 2012

Ban Ki-moon, Secretary General, United Nations

760 United Nations Plaza, New York, New York 10017

Nabil Elaraby, Secretary General, The League of Arab States
1100 17th Street, NW, Washington, D.C. 20036

Laura Dupuy Lasserre, Human Rights Council President
Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR) -
Palais des Nations - CH-1211 Geneva 10, Switzerland
Citation :

Au Secrétaire Général - Nations Unies et Conseil de Sécurité des Nations Unies

Au Secrétaire Général - Ligue Arabe

Au Président - Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies

Citation :
Notre Association partage avec la République d’Arménie et avec les autres organisations civiles, religieuses et humanitaires au service du peuple arménien à travers le monde, la mémoire et la douleur du Génocide Arménien de 1915 et des nettoyages ethniques sanglants qui l’ont marqué de façon indélébile.

Les Arméniens, partout dans les terres arabes où ils ont résidé, ou dans des pays aux quatre coins du globe, ont toujours été loyaux envers leur pays hôte et leur pays adoptif. Les Arméniens de Syrie ne font pas exception à cette souscription positive et à la bonne citoyenneté.


Citation :
Les Arméniens de Syrie, et bien sûr tout le peuple de Syrie, méritent la paix et la sécurité que vos chartes, constitutions et conscience vous chargent de préparer, atteindre et préserver.

Citation :

Dans un conflit qui a coûté la vie jusqu’à présent à plus de 20 000 civils et qui a précipité des centaines de milliers de fugitifs hors des frontières de la Syrie pour y chercher la sécurité, les Arméniens en Syrie, dont on peut trouver les traces de leurs ancêtres, pour certains, dès le sixième siècle avant Jésus-Christ


Plus de 2000 ans d'Histoire des Arméniens en Syrie et en Pays du Levant sont menacés de Génocide par les Hordes des "Contras Intégristes"


Citation :

la Suite sur le lien suivant :

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=83067

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rimonidz
Admin
Admin
avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 09/02/2012
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mar 2 Oct - 15:48

les Pertes des Contras Intégristes à Alep s’élèvent à plus de 7200 Tués au 30 Septembre 2012

Citation :

SEPTEMBER 30, 2012 - SYRIAN ARMY CONFIRMS 7,200 TERRORISTS KILLED IN ALEPPO WITH OVER 4,243 FOREIGN KILLERS CONFIRMED

Source : http://syrianperspective.blogspot.de/2012/09/fourth-post-september-30-2012-syrian.html


l'Armée Arabe Syrienne nettoie les quartiers d'Alep !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mer 3 Oct - 13:15

Selon Fabrice Ballanche cité par InfoSyrie, l'ASL recule à Alep.

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mer 3 Oct - 13:39

Des attentats sanglants, des combats et bientôt des renforts à Alep
Par Guy Delorme avec Cécilia & Marcel, le 3 octobre 2012


Citation :
Trois – ou cinq – voitures piégées ensanglantent le centre d’Alep
Le centre d’Alep a été frappé en milieu de matinée par trois attentats à la voiture piégée. Les deux premier véhicules ont sauté à une minute d’intervalle aux abords d’une des places les plus connues de la ville, Saadallah al-Jabiri, dans le centre historique d’Alep. Puis une troisième a explosé à 150 mètres de la place, juste à l’entrée de la Vieille ville. Les télévisions syriennes ont montré des images de destructions impressionnantes, avec de nombreux cadavres. Un premier bilan de source sécuritaire parle de 27 morts et de 72 blessés, mais le bilan pourrait s’aggraver selon un responsable syrien qui s’est confié au correspondant de l’AFP. Celui-ci dit avoir vu un hôtel et un café de deux étages effondrés. De surcroît, deux autres véhicules auraient aussi explosé dans le le même secteur.
Les voitures trois premières piégées auraient été placées près d’un club d’officiers du quartier. Celui-ci était-il fréquenté ? En tous cas ces attentats frappent clairement un quartier échappant aux rebelles. Nous l’avons déjà dit ici, mais le terrorisme est un aveu d’échec militaire chez les insurgés syriens : battus militairement et ne pouvant reprendre l’initiative, ils se vengent comme ils peuvent. Du reste cette « culture de la voiture piégée » est caractéristique des pratiques des radicaux islamistes d’al-Qaïda en Irak. Des pratiques et des terroristes qui se sont invités, on le sait, à Alep et en Syrie, depuis des mois. Le crime est donc signé, et il est révélateur de la situation des rebelles à Alep.


Pas de visite de Bachar, mais des renforts en route

Les médias syriens ne semblent pas avoir confirmé la visite de Bachar al-Assad à Alep, mardi 2 octobre. Il y a même eu un démenti officieux, émanant de « milieux bien informés« . En revanche le correspondant dans la ville de la chaîne libanaise Hezbollah Al-Manar indique que des renforts militaires sont attendus dans les prochaines jours voir les prochaines heures pour « nettoyer les régions à l’est d’Alep » selon la source. Il s’agirait alors en premier lieu de la petite ville d’al-Bab, base arrière de l’ASL située à une quarantaine de kilomètres d’Alep.

Par ailleurs, ce correspondant parle de violents accrochages en cours à Bustan al-Qasr (ouest de la Vieille ville), al-Sakhour (est d’Alep), Qadi Askar (est de la Vieille ville), Souk al-Hal et al-Souk al-Qadimeh (Vieille ville), autrement dit les lieux d’implantation du gros des activistes. Sana parle d’accrochages dans les quartiers centraux de Qastal Harami et de Qadi Askar, mardi.

Toujours pour la journée de mardi, une saisie d’armes sur la route de l’aéroport d’Alep et la destruction de trois ateliers de fabrication de bombes à al-Furonloq .

Voici à ce sujet précis le reportage de la télévision syrienne tourné mardi 2 octobre dans le secteur de la route de l’aéroport international d’Alep, dans une zone des vergers ; on y voit les cadavres des terroristes, les voitures saisie :

http://www.youtube.com/watch?v=Q1nLmP9_L5o&feature=youtu.be



Le correspondant de la télévision Al-Manara effectué mardi un reportage dans les vieux quartiers entourant la citadelle, vides d’insurgés. Il assure que l’armée régulière effectue une avancée importante dans les autres quartiers, dont entre autres le vieux souk de Madineh, dont une partie a fait l’objet d’un incendie important dimanche. Sa caméra a également filmé les quartiers mixtes, islamo-chrétiens, dont Jdeydé, Tilal,…Dans ces quartiers du centre ville d’Alep, les habitants mènent une vie à peu près normale et ceux qui ont été interrogés se disent convaincus de l’existence d’un complot contre la Syrie. Parmi celles-ci, une Allemande mariée et installée à Alep depuis 20 ans :

http://www.youtube.com/watch?v=9sY_Cyi6YZc&feature=youtu.be



Pour ce qui est des environs d’Alep, l’agence Sana fait état pour le 2 octobre de combats dans le secteur d’Antareb (ou al-Attareb, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Alep), avec la destruction de trois pick-up à mitrailleuse dans le village de Karfr Tahal.

Et l’agence syrienne signale un règlement de comptes intra-ASL sanglant dans le village d’Assan, dont trois rebelles (nommés par Sana) ont fait les frais ; le différent aurait porté sur un partage butin.



Des élèves officiers yéménites enlevés par les djihadistes

Le Front al-Nusra (ou Nosra, branche d’Al-Qaïda en Syrie), a revendiqué l’enlèvement de cinq officiers yéménites à Alep, les accusant de travailler comme mercenaires pour le gouvernement syrien alors que le gouvernement yéménite affirme qu’il s’agit des officiers qui préparaient des master à l’école de génie militaire al-Assad d’Alep, et portés disparus depuis le mois d’août date à la quelle les terroristes ont entrés à Alep.

Le gouvernement yéménite a indiqué que ces officiers ont été envoyés en Syrie le 18 septembre 2010 et que leur séjour devait se terminer le 18 septembre 2012. Il ajoute qu’ils ont été enlevés sur leur chemin de l’aéroport d’Alep, et, bien sûr, il réclame leur libération. A la limite, cette opération anti-yéménite d’al-Nosra/al Qaïda à Alep s’inscrit dans le droit fil de la lutte de l’organisation djihadiste au Yémen, pays arabe où elle est certainement le plus implanté et le plus offensif depuis des mois.

Et naturellement, leurs ravisseurs viennent de produire des « aveux » filmés de leurs otages, qui naturellement « reconnaissent » avoir pris le armes contre les rebelles à Alep :

http://www.youtube.com/watch?v=fobGwBXl6S0&feature=player_embedded

Le reportage de la BBC en arabe :

http://www.youtube.com/watch?v=hy3eQiWMBzI&feature=plcp



Pour finir, un flashback sur un épisode récent de la reconquête des quartiers d’Alep par l’armée syrienne, la reprise du complexe militaire du quartier de Hanano, intervenue à la mi-septembre. Un reportage de pas moins d’une demi-heure de la chaîne libanaise pan arabe (et pro-syrienne) Al Mayadeen, qui nous fait entrevoir, mieux que tous les articles que nous pourrions écrire, la réalité de cette bataille d’Alep :

http://www.youtube.com/watch?v=arFpo6VwlxI



-Damas :

Le site (pro-gouvernement) Syrian Documents indique plusieurs miliciens ayant succombé lors du bombardement contre leurs positions dans les vergers de la ville de Douma (grande banlieue nord-est de la capitale). Sana annonce l’investissement d’un local des insurgés, avec plusieurs arrestations et saisies de matériels, à al-Q’tayfeh, petite ville située à une vingtaine de kilomètre au nord-est de Damas.

Et voici un reportage sur l’opération militaire dans les vergers de Douma, avec à la clef des arrestation et des saisies d’armes et de matériels :

http://www.youtube.com/watch?v=8rYb3zYkt4A&feature=youtu.be

-Idleb :

Dans la province d’Idleb, un membre d’Al-Qaida de nationalité tunisienne connu sous le pseudonyme « Abou Kassoura al-Mouhajer », aurait été tué a proximité de la localité de Salkine (une vingtaine de kilomètres au nord-est d’Idleb, sur la frontière turque), dans des accrochages avec l’armée régulière. Alors que du côté de Sarakeb (ou Saraqib, une douzaine de kilomètres au sud-est d’Idleb) 11 miliciens ont été tués dont un Libyen nommé Ghias Chahranie. Sana signale en outre des accrochages dans d’autres points de la province, à Djebel al-Wastani et Taftanaz.



-Hama :

A Akech, près d’al-Samamyeh (25 kilomètres au sud-est de Hama), trois 4×4 à mitrailleuse Douchka ont été détruits le 2 octobre ; non loin de là, à Amil, un groupe a été décimé. Et à Souha un arsenal rebelle a été saisi.



-Homs :

Dans la province de Homs, il se confirme hélas qu’un engin explosif planté sur la route reliant Homs à Tadmor (Palmyre) a couté la vie à 17 éléments des forces de l’ordre. Par ailleurs, des sources gouvernementales ont rendu compte de la mort de 70 miliciens dans la région de Houla (une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Homs) durant des accrochages lundi matin. Et la brigade d’ »élite » ASL al-Farouk a reconnu avoir tué 17 personnes dans les deux villages de Haydariyyé et Ghassaniyyé, les qualifiant d’ »hommes d’al-Assad« . Alors que des accrochages dans le quartier de Jouret Chiah (nord de Homs) se sont soldés par la mort de 12 rebelles et d’un nombre indéterminé de militaires.



-Al-Qusayr :

Dans les environs de cette ville située à kilomètres au sud-ouest de Homs, principal point d’appui rebelle dans cette région centre-ouest de la Syrie, Sana annonce la destruction, le mardi 2 octobre, de 11 véhicules d’un convoi rebelle.



-Deraa :

La vidéo que nous mettons en ligne témoigne, une nouvelle fois, des pertes éprouvés par les rebelles dans leur « djihad ». Cette fois, cela concerne le secteur de Deraa, où une unité ASL a été proprement décimée par l’armée syrienne dont les insurgés avaient attaqué une position. On dénombre une bonne douzaine de cadavres dans l’hôpital improvisé où un opposant a promené son portable, mais les pertes totales des rebelles seraient plus importantes encore ; l’incident a dû intervenir vers le 1er octobre. Certains des rebelles tués visibles dans la vidéo ont été identifiés : le déserteur de l’armée Kahtan Tufachat, le déserteur Bilal Doujane, un chef du Brigade Ansar al Sunnah, Mahmoud Ghazlane, et deux autres activistes, Omar Ali Al Kumaiti et Yassine Mohamed Al Kour :

:http://www.youtube.com/watch?v=n1JqMx0JFZs

En complément, le « faire part Facebook » de Mahmoud Khair Ghazlane surnommé « Abou Ramah » :
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=352396821519617



-Ar Raqqah :

Des nouvelles récentes et vidéo de la situation au poste-frontière de Tal al-Abyad (à 80 kilomètres au nord de la ville d’ar-Raqqah). On se souvient que des groupes islamistes se sont emparés de ce poste, situé à plus de cent kilomètres à l’est d’Alep, le mois dernier, mais que l’armée a peu après entamé une contre-offensive dans tout le secteur. Les images qui suivent, filmées depuis le territoire turc vers le 2 octobre, montrent que les rebelles sont attaqués et pilonnés dans leur conquête précaire, et se retrouvent littéralement le dos au mur de démarcation entre les deux pays :

http://www.youtube.com/watch?v=siI-rp0mHic



-Lattaquié :

Au nord-est de cette ville restée en dehors des troubles, la région montagneuse bordée au nord par la frontière turque et confinant à l’est avec la campagne d’Idleb demeure un point d’appui des bandes rebelles qui aimeraient pouvoir menacer le littoral à forte concentration alaouite. Sana signale des accrochages le 2 octobre dans les localités de Qastal Mo’af et de Ballorane, qui auraient fait des dizaines de tués et de blessés chez les insurgés. Ces deux localités sont situées à une trentaine de kilomètres au nord de Lattaquié, et à une dizaine de la frontière turque.

Mais Sana rend compte aussi d’un raid opéré contre un « repaire terroriste » à Lattaquié même, dans le quartier d’al-Rayhane, ce qui est relativement inédit : une vingtaine d’armes de tous types et des dizaines de bombes artisanales ont été saisies. Il est clair qu’à Lattaquié, l’insurrection n’a d’autre choix que le terrorisme pur, une offensive « militaire » du type d’Alep étant impossible « sous cette latitude ».
http://www.infosyrie.fr/actualite/action-51/

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Sam 6 Oct - 18:04


_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Sam 6 Oct - 18:06

Un quartier peut-être repris à Alep, nouvelles provocations turques
Par Guy Delorme avec Cécilia, le 6 octobre 2012


Citation :
Rebelles paradant à un poste-frontière avec la Turquie : tant que pareille situation prévaudra, des projectiles syriens toucheront le territoire turc, qui sert de sanctuaire aux dits rebelles…
Fanfaronnade et obus turcs
L’AFP signale ce samedi une nouvelle riposte de l’armée turque à la chute d’un obus syrien près du village turc de Güveççi, dans la province du Hatay (que l’AFP situe par erreur au sud-est de la Turquie !) C’est le gouverneur du Hatay qui a donné la nouvelle, précisant que le projectile syrien, qui visait évidemment une concentration rebelle près de la frontière, n’a fait aucune victime ; les militaires turcs auraient riposté à cet unique obus par « quatre salves » de mortiers, dont on ignore la cible et l’effet.
L’incident intervient dans le secteur de Khirbet al-Joz, localité syrienne située à l’ouest d’Idleb, effectivement à un ou deux kilomètres de la frontière turque, et où des combats opposent l’armée aux rebelles. Les mêmes causes qu’à Akçakale produisent les mêmes effets…
Voici, à ce sujet précis,une vidéo montrant comment les rebelles franchissent la frontière à Tell al-Abyad, en toute liberté :
http://www.youtube.com/watch?v=sv0qNbpGADwOn sait que l’armée turque a depuis jeudi l’autorisation de riposter à tout incident de frontière impliquant l’armée syrienne. Reste à savoir l’ampleur et le rythme de ces répliques. Comme on l’a déjà dit hier, avec des bandes rebelles postées sur la frontière, de part et d’autre de celle-ci, s’infiltrant et s’exfiltrant selon les circonstances du territoire turc, les « bavures balistiques » syriennes sont inévitables.
On verra jusqu’où Ankara pousse ce jeu dangereux. Vendredi, le ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis, s’est autorisé une fanfaronnade, disant que son pays ne voulait pas la guerre avec la Syrie mais que son armée pourrait en finir avec cette dernière « en quelques heures » si nécessaire. De telles déclarations, d’un assez consternant niveau de puérilité, n’honorent pas la direction turque ni surtout ne témoignent de sa volonté d’apaisement.

-Damas :
C’est la province de Damas qui semble faire l’actualité militaire ce samedi matin : les rebelles prétendent avoir abattu un hélicoptère de l’armée vendredi soir, dans le secteur dit de la Goutha orientale, une région située à l’est de Damas. C’est en tous cas l’OSDH qui l’annonce. Un chef rebelle a par ailleurs indiqué à l’AFP qu’il avait adressé au commandement militaire syrien un ultimatum, expirant aujourd’hui, le sommant d’évacuer ses troupes de cette région, la vie de « dizaines » d’otages iraniens détenus par la rébellion étant en jeu. On ne sait si ces otages sont ceux détenus depuis plusieurs mois, après avoir été enlevés pour certains dans le secteur d’Alep, ou s’il s’agit de nouvelles « prises » des insurgés.
La Ghouta comprend des localités de la banlieue est de Damas, comme Harasta, Douma, Barzeh. Selon l’AFP elle serait un des « fiefs » de l’ASL dans la province de Damas. Un groupe islamiste radical le « bataillon » (ou la « brigade« ) Tajamo Ansar al Islam (qui a revendiqué le dernier double attentat contre le QG de l’armée à Damas) serait le principal « intervenant » dans ce secteur. Il est certain qu’il y a une guérilla endémique depuis des semaines du côté de Douma et Harasta, mais les effectifs des rebelles reste difficile à apprécier : force est de constater qu’ils ne revendiquent la « libération » d’aucune localité, et que leur capacité de nuisance ne dépasse pas le harcèlement. Notons que Douma, Harasta et Barzeh, ville de banlieue ou de grande banlieue, sont distantes de quelques kilomètres seulement d’al-Tal, petite ville située à une dizaine de kilomètres au nord du centre de Damas, où l’ASL avait installé un QG opérationnel pris par l’armée cet été.
Sana annonce la découverte d’un nouvel arsenal rebelle à al-Hameh, village situé juste au-dessus de Qudssaya, ville de banlieue située à 5 kilomètres environ au nord-ouest de la capitale et où des combats ont eu lieu ces tout derniers jours.
La périphérie sud de la ville, théâtre pendant des semaines d’accrochages de l’armée avec les bandes chassées en juillet de Damas, fait beaucoup moins parler d’elle depuis plusieurs jours. toutefois, l’OSDH annonce ce samedi matin la mort de deux soldats dans une attaque contre un point de contrôle à Daraya, banlieue sud-ouest de Damas : cette ville avait été déclarée nettoyée par l’armée, mais un petit commando pourra toujours s’infiltrer dans les mailles du filet. C’est la limite de la pacification des quartiers par l’armée. C’est la limite aussi des opérations de l’insurrection, réduite aux « piqûres d’épingle » et aux coups de mains.
En relation avec ce qui précède, voici un mini reportage de la télévision russe, montrant la bataille que mène l’armée syrienne dans la banlieue de Damas :

http://www.youtube.com/watch?v=q6mXbsGuVB4



-Alep :
Un correspondant de l‘AFP parle de combats faisant « rage » dans le quartier industriel d’al-Arqoub (est de la ville) dont l’armée avait annoncé voici quelques jours le nettoyage : soit le reporter de l’AFP se trompe ou recycle la propagande rebelle, soit de petits groupes parviennent à se réinfiltrer dans une partie du secteur.
Sinon l’armée syrienne aurait pris le contrôle complet vendredi des quartiers al-Sakhour et de Soulaymane al-Halabi. Si la nouvelle est confirmée, ce serait un grave revers pour les rebelles : ces deux quartiers à l’est du centre ville sont contigus et leur prise par l’armée isolerait les insurgés du quartier de Hanano (est dAlep) de ceux enfermés dans la vieille ville et les quartiers voisins de Boustan al-Kasr et Bab al-Hadid. Vendredi soir l’armée avait déjà annoncé le nettoyage du secteur du rond-point d’al-Sakhour. Attendons mais ce pourrait être un vrai tournant dans la libération d’Alep.
Ci-dessous le lien vers le site (version arabe) d’al-Manar:
http://www.almanar.com.lb/adetails.php?eid=320951&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=23&s1=1
Sana évoque dans son édition du samedi 6 octobre, des combats intervenus vendredi dans les quartiers de…
-Boustan al-Kasr (à l’ouest de la Vieille ville) : 9 véhicules rebelles détruits, dont deux pick-up à Douchka, leurs équipages tués, parmi lesquels quatre ressortissants turcs ;
-Fardos (sud), Boustan al-Bacha et Cheikh Khoder (au nord du centre ville) : trois autres véhicules auraient été détruits au cours de ces opérations.
-Homs :
L’OSDH évoque aussi des bombardements de l’armée, dans les environs de Houla (une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Homs) qui auraient tué 5 civils et provoqué un « exode » de la population d’un village des environs.
A Homs même, llOSDH confirme une importante opération en cours dans le bastion principal et résiduel de l’insurrection homsi, le quartier d’al-Khaldeeye, au nord de la ville. Sana fait part d’un accrochages à Deir Baalba quartierà la sortie nord-est de Hom, juste au-dessus d’al-Khaldeeye). rappelons que l’officine de R.A. Rahmane évoque depuis 48 heures la « plus importante offensive de l’armée sur Homs depuis cinq mois » (soit depuis la reprise de Bab Amr).
-Deir Ezzor :
L’OSDH dit que 12 soldats ont été tués vendredi dans la région de Deir lors de l’attaque d’un barrage de l’armée. Sinon les rebelles – tendance Front al-Nosra (al-Qaïda) signalent la mort d’un de leurs responsables de Deir, Omar Hamdan Abdel Aziz :
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=353539308072035







Post-scriptum : un message des djihadistes à Obama (et Romney)
Dans la vidéo ci-dessous, un djihadiste syrien (ou, à tout le moins, anti-Bachar) s’adresse, c’est intéressant de le préciser vu le contexte actuel, depuis le territoire turc à l’Amérique :

« Nous avons commencé notre djihad dans le bilad al-Cham (la Grande Syrie) et nous le finirons chez vous toujours sous ce drapeau ! »

Le drapeau en question porte la mention de la « chahada« , la profession de foi musulmane, et c est celui d’Al-Qaïda…

Comme on dit en américain : « Return to sender » (retour à l’envoyeur)…

http://www.youtube.com/watch?v=bL58pyB7kYM&feature=plcp
http://www.infosyrie.fr/actualite/action-54/

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Lun 8 Oct - 13:43

ASL : manipulation possible & mensonge avéré

Citation :
Un obus syrien serait à nouveau tombé en territoire turc dimanche, plus précisément dans le jardin public d’un bâtiment public de la ville frontière d’Akçakale, déjà endeuillée mercredi dernier. Cet obus, selon le maire de la ville, n’a pas fait de victimes mais l’artillerie turque a à nouveau répliqué symboliquement (on parle de six tirs de mortier). Se posent toujours deux questions à propos de ces incidents très médiatisés :

1) le tir est-il bien d’origine militaire syrienne ? La correspondante de la chaîne russe anglophone Russia Today, Paula Slier, indiquait dimanche que « beaucoup d’observateurs pensent que ces obus ont été tirés à dessein. Cette zone frontière est contrôlée par les rebelles et il est possible qu’ils tirent ces projectiles pour inciter la Turquie à faire appel à l’OTAN et ainsi déclencher une intervention internationale« . Possible en effet de la part d’une rébellion qui est particulièrement « rodée » en manipulations médiatiques…

2) ces incidents ne sont-ils pas appelés de toute façon à se répéter vu la configuration militaire existant en de nombreuses portions de la frontière turque, avec des bandes littéralement adossées à la frontière et l’armée syrienne leur disputant tel ou tel poste ou village frontaliers ? L’obus de dimanche est tombé, parait-il, à 200 mètre au-delà des barbelés de séparation entre les deux pays, c’est à dire une distance négligeable au regard de la balistique

-Alep :

L’AFP parlait de combats « acharnés » ce dimanche à Alep, et un de ses reporters recueillait les déclarations d’un habitant selon lesquelles ces combats étaient même « les pires » qu’il ait vus (ou entendus) depuis le début de la bataille à Alep.

Nous vous parlions dimanche, d’une nouvelle tentative des rebelles contre le complexe militaire du quartier de Hanano. elle a été, comme la précédente, repoussée au bout de quelques heures, et les assaillants y ont laissé des plumes. »Naturellement », les rebelles, en l’occurrence un commandant de la brigade islamiste al-Tawhid, Abou Fourat, a prétendu, dans une déclaration à l‘AFP, que ses hommes avaient conquis la caserne « dimanche en fin de matinée », après avoir été d’abord repoussés. Voici un reportage de la télévision syrienne, de ce même dimanche en fin de journée qui démontre le contraire : les soldats syriens, et un reporter, sont devant l’entrée et dans la cour du complexe ; on voit le cadavre d’un rebelle, présenté comme un chef de groupe, de nationalité séoudienne :

https://www.youtube.com/watch?v=if6Fs3JOX3g

Par ailleurs un autre chef ASL, Mohamed Taher Azzedine, de la brigade Omar ben Abdel Aziz, a succombé à ses blessures, reçues dans la bataille pour le contrôle de la caserne Hanano hier ; sur cette brève et confuse vidéo, l’enlèvement de son corps :
http://www.youtube.com/watch?v=P4lBQuAL3cs

Il se confirme que le mensonge est une arme aussi utilisée par la rébellion que le RPG ou la Kalashnikov.



On se bat aussi, on le sait, dans la région d’Alep, principalement au nord. Mais aussi à l’ouest, autour de la ville d’Antareb (ou al-Attareb, à une vingtaine de kilomètres d’Alep), où les rebelles tentent de fusionner la zone qu’il contrôlent à l’est d’Idleb avec les approches ouest de la deuxième ville du pays. tentative mise en échec par l’armée. Dans ces combats plus ou moins soutenus, un autre responsable ASL, Ahmad Jibraile, vient de trouver sa fin, samedi ou dimanche ainsi qu’en témoigne ce « faire part Facebook » :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=354133514679281

Et deux vidéos « maison » (celle des rebelles) montrant ses funérailles :

http://www.youtube.com/watch?v=xBzJ01QQTgA

http://www.youtube.com/watch?v=sQG3Tm21e-g



-Damas :

L’actualité de la capitale, c’est donc un nouvel attentat à la voiture pigée dimanche contre le QG de la police : garée sur le parking de l’immeuble, la voiture en explosant a tué un policier. Voici quelques images de ce nouvel aveu d’impuissance militaire des rebelles islamistes :

http://www.youtube.com/watch?v=Kqk81ofs9ZM&list=UUPoU04CP9GF3bLYgPlvvZXQ&index=7&feature=plcp



-Al-Qusayr :

Dans ce bastion rebelle au sud de Homs et adossé à la frontière nord-libanaise, les combats et accrochages sont quotidiens. Un responsable ASL, présenté (peut-être abusivement) comme son chef pour la ville d’al-Qusayr, Taher Saloum, vient d’y être tué, ainsi qu’en témoigne son avis de décès publié, selon une habitude rodée désormais quotidiennement, par ses amis sur Facebook :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=354537194638913

Envoyé le 08/10/2012 à 8 h 51 min | En réponse à L’étrangère.
Des terroristes éliminés dans une bataille près de la ville de Zakiah (ville au sud de Damas et Daraya):

http://www.youtube.com/watch?v=snaN7-JlH2Q

A présent, une sorte de récapitulation de la journée militaire du 8 octobre – côté gouvernemental – avec le Journal de Syrie en français
-Tués et blessés parmi les terroristes à Alep et sa banlieue….
-Saisie de cinq engins explosifs à Hama.
-Purification de Qodsayya et al-Hameh.
-L’armée et le peuple syriens commémorent le 39ème anniversaire de la guerre d’octobre de libération.
-Marches « imposantes » dans plusieurs villes australiennes en soutien à la Syrie et à l’armée syrienne.
-Les Vénézuéliens choisissent leur nouveau président.
-Iran: Arrestation d’une trentaine de personnes impliqués dans le marché des changes.

http://www.youtube.com/watch?v=Sd2eDC9-nNk
http://www.infosyrie.fr/actualite/asl-manipulation-poossible-mensonge-avere/

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Lun 8 Oct - 15:21

hihi il ne faut pas être naïve il on décider de détruire la Syrie et il sont prés a tout pour sa bashar ne tue pas sont peuple et pour qu’il y arrivent plus facilement alors il envoie les rebel lancer des obus sur la Turquie pour que ensuite elle ripostera sous prétexte quel sais fait agresser et apré peut être que l'otan interviendra ou aidera la Turquie tan que il fond combattre des musulman entre eu ya pas de problème je vous invite a regardez la chaine d'information iranienne (al alam) qui en en arabe et vous verré la vérité sur terrain faire tomber la Syrie et un avantage majeur pour eu car il pourront détruire l'axe Iran Syrie hezbollah qui gène leur maitre Israël devinez a qui il v'on lancer leur chien galeux kan il finiront avec la Syrie???d’ailleurs il l'on dit eu même..apré la Syrie on s'occupera de l’Algérie alors méfiance..je suis convaincue qu’il veulent faire la guerre a la Syrie et cette histoire d'onus qui tombe du territoire syrien plusieurs foi et un prétexte bidon on plus pour protéger le Quartier générale des rebel qui viens de passer a la Turquie et sauvegardez les point ses pratique d'utiliser cette ruse pour bombarder les position syrienne et sauvegardez la frontière pour aire rentré tous et n'importe quoi que dieux aide nos frère syrien

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mar 9 Oct - 19:24

Citation :
Le gaz de la Syrie


Quand Israël a entrepris l’extraction de pétrole et de gaz à partir
de 2009, il était clair que le bassin Méditerranéen était entré dans le
jeu et que, soit la Syrie serait attaquée, soit toute la région pourrait
bénéficier de la paix, puisque le 21ème siècle est supposé être celui
de l’énergie propre.

Selon le Washington Institute for Near East Policy (WINEP, le think
tank de l’AIPAC), le bassin méditerranéen renferme les plus grandes
réserves de gaz et c’est en Syrie qu’il y aurait les plus importantes.
Ce même institut a aussi émis l’hypothèse que la bataille entre la
Turquie et Chypre allait s’intensifier du fait de l’incapacité Turque à
assumer la perte du projet Nabucco (malgré le contrat signé avec Moscou
en décembre 2011 pour le transport d’une partie du gaz de South Stream
via la Turquie).

La révélation du secret du gaz syrien fait prendre conscience de
l’énormité de l’enjeu à son sujet. Qui contrôle la Syrie pourrait
contrôler le Proche-Orient. Et à partir de la Syrie, porte de l’Asie, il
détiendra « la clé de la Maison Russie », comme l’affirmait la
Tsarine Catherine II, ainsi que celle de la Chine, via la Route de la
soie. Ainsi, il serait en capacité de dominer le monde, car ce siècle
est le Siècle du Gaz.

C’est pour cette raison que les signataires de l’accord de Damas,
permettant au gaz iranien de passer à travers l’Irak et d’accéder à la
Méditerranée, ouvrant un nouvel espace géopolitique et coupant la ligne
de vie de Nabucco, avaient déclaré « La Syrie est la clé de la nouvelle ère »
suite Arrow
http://mediabenews.wordpress.com/2012/10/09/lart-de-la-guerre-en-syrie-lotan-vise-le-gazoduc/

_________________
Le ”stratagème des chaines” est le 35ème des 36 stratagèmes
classiques de l’art chinois de la guerre définit sous la dynastie Ming.
Il
consiste à pousser l’ennemi à s’entraver lui-même dans des liens
absurdes et autobloquants qui lui ôtent toute mobilité stratégique et
tactique et qui l’empêche de pouvoir se défendre.”

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/stratagemes/
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Mar 9 Oct - 20:16

évidement c'est la clé c'est pour cette raison que la Russie ne laissera jamais l'otan envahir la Syrie il ya des chose que j'aimerai vous montré mais ya t'il pas un topic dédier a la science islamique ?

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Jeu 11 Oct - 18:53


_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Jeu 11 Oct - 18:58

Avion syrien : Ankara rejette les accusations de Moscou et Damas

[quote]Le ministère des affaires étrangères turc a rejeté jeudi 11 octobre les accusations de Damas et de Moscou sur une mise en danger des passagers lors de l'interception mercredi en territoire turc d'un avion syrien en provenance de Moscou pour contrôler sa cargaison. 'Les inquiétudes exprimées concernant une mise en danger de la vie et de la sécurité des passagers sont sans fondement', a affirmé un communiqué du ministère.
'Toutes les mesures ont été prises dès l'atterrissage de l'avion pour assurer la sécurité et répondre à tous les besoins des passagers', souligne le document. Le communiqué précise qu''une équipe de santé et une ambulance ont été tenues en alerte' durant la procédure. L'appareil a été informé qu'il serait contrôlé 'alors qu'il survolait la mer Noire, de façon à lui donner une possibilité de faire demi-tour', a également indiqué le ministère.
De son côté, Damas a réclamé jeudi à Ankara la restitution 'intégrale' des marchandises confisquées dans l'avion intercepté par la Turquie au motif qu'il transportait une cargaison suspecte. Damas accuse Ankara de 'comportement hostile'. L'interception de cet appareil est 'un signe supplémentaire de la politique hostile menée par le gouvernement de [Recep Tayyip] Erdogan qui [...] abrite [les rebelles] et bombarde le territoire syrien', a indiqué le ministère des affaires étrangères dans un communiqué. Cet épisode accentue la tension diplomatique entre la Turquie, la Russie et la Syrie.
'DES ÉLÉMENTS DOUTEUX'
L'appareil syrien, un Airbus A-320, a d'abord été escorté par deux avions F4 de l'armée de l'air turque, puis forcé d'atterrir à l'aéroport d'Ankara-Esenboga pour des contrôles de sécurité. La cargaison suspecte a été saisie en conformité avec la réglementation de l'aviation civile, selon le ministre des affaires étrangères turc, Ahmet Davutoglu. 'Il y a des (...) Lire la suite sur lemonde.fr[quote]

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Ven 12 Oct - 18:05

qu'en est-il de cette ville entre Damas et Alep?

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
Revenir en haut Aller en bas
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   Ven 12 Oct - 19:45

toujours aux mains des rebelles je croie

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [résolu]Tensions en Syrie II   

Revenir en haut Aller en bas
 
[résolu]Tensions en Syrie II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 43Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Actualités & Géopolitique :: Actualités dans le Monde Arabe-
Sauter vers: