A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 Le Front Social, Talon d'Achille de la Sécurité Nationale ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boussouf
Admin
Admin
avatar

Messages : 2104
Date d'inscription : 20/11/2011
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Le Front Social, Talon d'Achille de la Sécurité Nationale ?   Ven 4 Mai - 12:56

Le front social, talon d'Achille de notre sécurité nationale?



Les émeutes qui ont secoué la semaine dernière la ville de Jijel sont loin de constituer un phénomène isolé et on aurait tort de les sous-estimer. D'abord le fait que ces émeutes aient suivi l'immolation par le feu d'un jeune de 28 ans montre que le phénomène de suicide des jeunes qui vivent mal les humiliations subies au quotidien est devenu inquiétant. Nous avons appris le décès du jeune Hamza R. à l'hôpital de Constantine. Nous tenons d'abord à rendre hommage à sa mémoire et à travers lui à toute la jeunesse algérienne empêchée de partager les fruits d'un investissement public pourtant considérable et qui se compte par dizaines de milliards USD et ce, par la faute d'une bureaucratie incompétente et d'une classe de nouveaux riches qui ne savent qu'importer et revendre en gros sans se soucier de la création d'emplois et du développement économique et technologique du pays.

Mais comme on dit à quelque chose malheur est bon. Le fait que notre pays soit aujourd'hui particulièrement ciblé par des cercles internationaux qui n'hésitent pas à utiliser les problèmes des jeunes et le moindre mouvement social pour provoquer un "printemps arabe" en vue de faire tomber un des derniers régimes de la région à refuser le diktat des grandes puissances a eu des effets malgré tout positifs. Les plus hautes autorités du pays, poussées par les cadres patriotes civils et militaires, ont compris la dimension stratégique et sécuritaire de la question sociale et plus particulièrement la question du chômage des jeunes.

Dans la conjoncture internationale et régionale actuelle et vu le caractère réaliste de la diplomatie algérienne, il est difficile d'envisager une agression classique contre notre pays. Au contraire, les ennemis de l'Algérie savent qu'une telle agression pourrait réveiller le lion qui dort et ressouder l'unité nationale des Algériens contre l'Agresseur étranger. C'est pourquoi, la menace pourrait prendre une autre forme. Pour parler concrètement, l'Algérie ne peut être attaquée aujourd'hui que de l'intérieur. Le terrorisme d'AQMI continuera à frapper mais il ne constitue plus une menace stratégique pour l'Etat comme dans les années 90. Reste un mouvement social incontrôlé qui pourrait déraper par la faute de provocateurs professionnels et déboucher sur une révolte plus ou moins violente amenant les forces de sécurité à intervenir et à nourrir ainsi le cercle provocation-répression. Un tel scénario d'explosion sociale peut éventuellement se dédoubler d'un mouvement de sécession à caractère ethno-régionaliste. Dans une telle situation, certaines puissances n'auront aucun mal à imposer un embargo contre notre pays en vue d'aggraver ses problèmes et retarder son développement. Mais le pire n'est pas à exclure. Une interdiction aérienne sous prétexte de protéger les populations civiles pourrait être envisagée et pourrait le cas échéant être suivie d'un soutien étranger à une rébellion "interne". Certes, l'Algérie n'est ni la Libye ni la Syrie. Ni sur le plan interne ni sur le plan externe. Mais ce n'est pas une raison pour ignorer ce scénario. Une doctrine sécuritaire doit envisager toutes les possibilités.

Trois facteurs militent en faveur de notre pays dans la conjoncture actuelle. 1. Le fait que le pays dispose d'une force de frappe financière importante (200 Milliards USD de réserves de change) permet à l'Etat de répondre rapidement aux besoins les plus pressants de la population et d'entretenir des corps de sécurité bien entraînés et bien équipés. 2. Ayant compris les conséquences négatives du cycle provocation-répression, les forces de sécurité algérienne ont enregistré des progrès considérables dans la maîtrise des mouvements de foule et des émeutiers en faisant le moins de victimes possible. C'est un acquis démocratique important. Sans cette expérience, les émeutes de l'année dernière à Alger auraient dérapé vers l'inconnu. Récemment, à Jijel, malgré la quarantaine de blessés enregistrés dans les rangs de la police, cette dernière n'a pas perdu son sang froid et a réussi à endiguer le mouvement de manière professionnelle. 3. La maturité de la société algérienne qui a vécu les affres du terrorisme durant la décennie noire et qui ne veut plus retomber dans la spirale d'une violence destructrice. Mais la maturité de la société algérienne a été encouragée par ce qui s'est passé dans les pays voisins et notamment la Libye et ce qui se passe actuellement en Syrie.

Les Algériens ont compris que malgré tous les problèmes sociaux, les puissances étrangères qui se gargarisent des slogans démocratiques ne s'intéressent qu'à nos richesses et attendent le moment propice pour nous tomber dessus. Les Algériens peuvent se disputer, voire s'entretuer mais ils ne veulent à aucun prix d'une intervention étrangère. C'est pourquoi les voix des "CNTistes" potentiels chez nous ont du mal à se faire entendre. Mais les menaces qui pèsent sur notre pays devraient au moins servir de sonnette d'alarme pour corriger les défauts de notre politique économique et sociale et pour aller vers un Etat de droit plus respectueux de la dignité et des droits fondamentaux des citoyens.

Boussouf

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Front Social, Talon d'Achille de la Sécurité Nationale ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: La Chronique de la Semaine-
Sauter vers: