A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 Tensions en Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 36  Suivant
AuteurMessage
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Syrie: une fosse commune découverte à Deraa    Lun 16 Mai - 16:21

Une fosse commune a été découverte lundi dans cette ville du sud de la Syrie, foyer depuis deux mois de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad.

http://www.liberation.fr/monde/01012337720-syrie-une-fausse-commune-decouverte-a-deraa

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: L'Onu condamne les tirs israéliens à la frontière libanaise    Lun 16 Mai - 22:10

BEYROUTH (Reuters) - Les Nations unies ont condamné lundi le recours "disproportionné à la force meurtrière" par Israël face aux Palestiniens qui ont manifesté dimanche à la frontière israélo-libanaise à l'occasion de l'anniversaire de la création de l'Etat juif.
Des soldats israéliens ont ouvert le feu sur une manifestation dans le village frontalier de Maroun al Ras, situé en territoire libanais, tuant dix Palestiniens, ont déclaré l'armée libanaise et des sources proches des services de sécurité.
"Je suis choqué par le nombre de morts et le recours disproportionné à la force meurtrière par les forces de défense israéliennes contre des manifestants apparemment sans armes, ce que je condamne", a déclaré Michael Williams, coordinateur spécial de l'Onu pour le Liban.
"Je réitère avec force la nécessité, pour toutes les parties, de recourir le plus possible à la retenue, afin d'empêcher que se reproduisent de telles violences et de respecter scrupuleusement la résolution 1701", a ajouté Williams, en faisant allusion à la résolution de l'Onu qui a mis fin aux hostilités entre Israël et le Hezbollah libanais durant l'été 2006.

Bureau de Beyrouth, Eric Faye pour le service français

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: La Syrie dément l'existence d'une fosse commune à Deraa    Mar 17 Mai - 16:26



Le ministère de l'intérieur syrien a démenti, mardi 17 mai, l'existence d'une fosse commune dans la ville de Deraa, foyer de la contestation lancée il y a deux mois.

"Dans le cadre de la campagne calomnieuse, d'incitation, [de diffusion d'informations] montées de toutes pièces, lancée contre la Syrie, et les tentatives continues de porter atteinte à sa stabilité et à la paix de ses citoyens, certaines chaînes de télévision et médias ont publié une information, citant des témoins oculaires, faisant état de l'existence d'une fosse commune à Deraa", a indiqué l'agence officielle SANA, citant un responsable au ministère de l'intérieur.

"Cette information est totalement fausse", a indiqué ce responsable, selon SANA. "Nos citoyens sont conscients de cette campagne tendancieuse dont les objectifs et le timing sont désormais clairs, en particulier après le retour progressif de Deraa à la vie normale", conclut l'agence syrienne.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/05/17/damas-dement-l-existence-d-une-fosse-commune-a-deraa_1523165_3218.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Mer 18 Mai - 22:29

Syrie : libération de la journaliste d'Al-Jazira disparue depuis trois semaines

Disparue depuis trois semaines après avoir tenté d'entrer en Syrie, la journaliste d'Al-Jazira Dorothy Parvez a été libérée mercredi, selon un communiqué de la chaîne de télévision arabe.
http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/05/18/syrie-liberation-de-la-journaliste-d-al-jazira-disparue-depuis-trois-semaines_1523652_1496980.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Libérée, la journaliste d'Al-Jazira raconte sa détention en Syrie    Jeu 19 Mai - 14:10


La journaliste d'Al-Jazira Dorothy Parvez a dit être témoin de tortures infligées à des détenus dans la prison syrienne où elle a passé trois jours avant son transfert en Iran où elle a également été incarcérée. "Je suis restée dans un centre de détention en Syrie pendant trois jours et deux nuits, et j'entendais des bruits de tortures sauvages", a affirmé la journaliste américano-canado-iranienne travaillant pour le service en anglais d'Al-Jazira, lors d'un témoignage sur la chaîne mercredi soir.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/05/19/liberee-la-journaliste-d-al-jazira-temoin-de-tortures-dans-sa-prison-syrienne_1524193_3218.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Ven 20 Mai - 14:42



_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Sam 21 Mai - 15:34

La contestation syrienne s'organise aussi depuis Paris
Depuis un appartement parisien, Amar collecte et relaie les vidéos et témoignages de la contestation syrienne auprès des médias. En attendant le moment propice pour rejoindre la contestation contre le régime du président Assad en Syrie.
21.05 | 15h41
http://printempsarabe.blog.lemonde.fr/2011/05/21/la-contestation-syrienne-sorganise-aussi-depuis-paris/

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Dim 29 Mai - 18:21

Syrie: les blindés répriment les manifestations dans le centre du pays


BEYROUTH (AP) — La répression sanglante se poursuit en Syrie. Des soldats appuyés par des blindés sont intervenus tôt dimanche à Rastan, Talbisseh et Teir Maaleh, localités situées dans la province centrale de Homs, tuant au moins cinq personnes et en blessant de nombreuses autres, d'après des militants des droits de l'Homme.
Un employé d'une école a notamment été tué et plusieurs écoliers blessés, dont quatre grièvement, par l'explosion d'un obus près d'un car scolaire, selon des activistes.
L'armée a également tiré sur la foule dans d'autres villes du pays, notamment à Deir el-Zour (nord-est), où environ 8.000 personnes manifestaient. Plusieurs personnes ont été blessées, selon un militant des droits de l'Homme, Mustafa Osso. Il a ajouté qu'il y avait eu d'autres manifestations dans la nuit contre le régime de Bachar el-Assad, notamment à Zabadani et Douma, dans les faubourgs de la capitale, Damas.
Ces derniers jours, de nombreux militants ont décidé de manifester de nuit et d'organiser des veillées, escomptant une présence moindre des forces de sécurité.
Par ailleurs, selon des militants qui ont requis l'anonymat par crainte de représailles, toutes les routes conduisant à Rastan, Talbisseh et Teir Maaleh ont été coupées, ainsi que les télécommunications. "Les villes sont assiégées", résument-ils.
D'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, deux personnes ont été tuées à Rastan et quatre autres blessées à Talbisseh. On ne faisait pas état de victimes dans l'immédiat à Teir Maaleh.
Selon un militant, au moins trois personnes ont été tuées à Talbisseh. Il a précisé que près de cent personnes avaient été transportées dans des hôpitaux à Homs.
Les Comités de coordination locaux, qui participent à l'organisation des manifestations en Syrie, ont affirmé que les forces de sécurité avaient arrêté des hommes à Talbisseh. Ils ont précisé qu'on leur avait bandé les yeux avant de les faire monter dans des bus et de les conduire dans des centres de détention.
Parallèlement, l'armée menait des opérations dans la localité de Hirak (sud), près de Deraa où le soulèvement contre le régime du président Assad a débuté à la mi-mars. Déterminé à écraser le soulèvement, le régime syrien a envoyé l'armée "partout où il y a des manifestations", a résumé Mustafa Osso.
L'armée, accompagnée de blindés, s'est déjà déployée notamment à Deraa (sud), Banias (nord-ouest), Homs (centre) et Talkalakh (ouest) près de la frontière avec le Liban. Méthodique, la façon de procéder est à chaque fois la même, expliquent des habitants et militants des droits de l'Homme. Chaque ville est assiégée, coupée du monde, privée d'électricité et de télécommunications. Des tireurs embusqués prennent pour cible ceux qui s'aventurent dehors.
Parallèlement, les forces de sécurité ont procédé à des milliers d'arrestations, opérant immeuble par immeuble. Les prisons débordent de détenus, contraignant les forces de sécurité à en libérer certains, "non sans les avoir soumis aux pires formes de tortures", selon le Bureau national de coordination, qui regroupe des comités organisant localement les manifestations.
D'après des organisations syriennes de défense des droits de l'Homme, plus de 1.000 personnes ont été tuées depuis le début du soulèvement il y a dix semaines. Les Etats-Unis et l'Union européenne ont pris des sanctions contre le régime alaouite, dont un embargo sur les ventes d'armes et un gel des avoirs de plusieurs dignitaires syriens, dont Assad. AP
ll/dn0658/pyr/v0151-v0232

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Mer 1 Juin - 23:03

Syrie: 28 morts dans le sud et le centre du pays

BEYROUTH (AP) — L'armée syrienne a bombardé Hirak, dans le sud de la Syrie, causant la mort d'au moins huit personnes, a déclaré mercredi Mustafa Osso, un militant des droits de l'homme.
Les soldats ont désormais pris le contrôle de cette ville, située près de Deraa, d'où est parti le soulèvement contre le régime du président Bachar El-Assad à la mi-mars.
D'après Mustafa Osso, au moins huit personnes ont été tuées ces dernières 48h au cours de bombardements avec des chars et l'artillerie. Parmi les victimes, figure un enfant de onze ans, Malak Munir al-Qaddah, tué par les soldats mardi soir.
A Rastan, dans le centre du pays, 20 personnes ont été abattues, leurs corps ont été transportés à l'hôpital d'Homs.
Plus d'un millier de personnes ont été tuées depuis le début de l'insurrection. AP
ljg/v201

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Ven 3 Juin - 13:29

Syrie : Internet coupé avant une nouvelle journée de manifestations

Alors que les militants anti-gouvernementaux appellent à de nouvelles manifestations vendredi, le réseau Internet ne fonctionnait, le matin, ni à Damas ni à Lattaquié, dans le nord-ouest du pays.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/06/03/syrie-internet-coupe-avant-une-nouvelle-journee-de-manifestations_1531613_3218.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Sam 4 Juin - 17:22

Syrie: six morts dans le nord, les chars entrent à Hama


Citation :
BEYROUTH (AP) — Au moins six personnes ont été tuées par les forces de sécurité dans le nord de la Syrie samedi, tandis que les chars de l'armée sont entrés à Hama, théâtre d'une violente répression la veille, selon une organisation de défense des droits de l'Homme.
Les forces de sécurité syrienne ont ouvert le feu à Jisr al-Shugour, dans le nord du pays, tuant au moins six personnes, selon les Comités de coordination locale, une organisation syrienne. Jisr al-Shugour est le théâtre d'importantes manifestations depuis le début du mouvement de contestation contre le régime de Bachar el-Assad à la mi-mars.
Par ailleurs, toujours selon cette organisation, les chars de l'armée sont entrés samedi à Hama, où plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé aux funérailles des dizaines de victimes tuées la veille par les forces de sécurité syriennes lors d'une manifestation contre le régime de Bachar el-Assad.
Selon l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme, au moins 48 personnes ont été tuées. Mustafa Osso, un autre militant des droits de l'homme, a de son côté fait état d'un bilan plus lourd, 63 morts.
Rami Abdul-Rahman, directeur de l'Observatoire, a expliqué que des dizaines de milliers de personnes manifestaient à Hama lorsque les forces de sécurité ont ouvert le feu. Cette manifestation était l'une des plus importantes depuis le début du mouvement de contestation, a-t-il ajouté.
Samedi après les prières de la mi-journée, des dizaines de milliers de personnes sont sorties des mosquées, portant des cercueils vers les deux principaux cimetières de la ville, a expliqué M. Abdul-Rahman. La plupart des magasins étaient fermés, en signe de solidarité.
"Les gens sont en état de choc", a témoigné un habitant sous couvert de l'anonymat, par crainte de représailles. "Dieu sait s'ils vont tuer encore plus de gens lors des obsèques", a-t-il ajouté. Selon les organisations syriennes de défense des droits de l'Homme, au moins 1.270 personnes ont été tuées depuis le début du soulèvement. AP
http://fr.news.yahoo.com/syrie-six-morts-nord-chars-entrent-%C3%A0-hama-135516465.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Sam 4 Juin - 17:24

Syrie: plusieurs dizaines de milliers de personnes pour les funérailles de victimes de la répression à Hama


Citation :
BEYROUTH (AP) — Plusieurs dizaines de milliers d'habitants de Hama, dans le centre de la Syrie, ont participé samedi aux funérailles des dizaines de victimes tuées la veille par les forces de sécurité syriennes, qui ont ouvert le feu sur une manifestation contre le régime de Bachar el-Assad.
Selon l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme, au moins 48 personnes ont été tuées. Mustafa Osso, un autre militant des droits de l'homme, a de son côté fait état d'un bilan plus lourd, 63 morts.
Rami Abdul-Rahman, directeur de l'Observatoire, a expliqué que des dizaines de milliers de personnes manifestaient à Hama lorsque les forces de sécurité ont ouvert le feu. Cette manifestation était l'une des plus importantes depuis le début du mouvement de contestation à la mi-mars, a-t-il ajouté.
Samedi après les prières de la mi-journée, des dizaines de milliers de personnes sont sorties des mosquées, portant des cercueils vers les deux principaux cimetières de la ville, a expliqué M. Abdul-Rahman. La plupart des magasins étaient fermés, en signe de solidarité.
"Les gens sont en état de choc", a témoigné un habitant sous couvert de l'anonymat, par crainte de représailles. "Dieu sait s'ils vont tuer encore plus de gens lors des obsèques", a-t-il ajouté. Selon les organisations syriennes de défense des droits de l'Homme, au moins 1.270 personnes ont été tuées depuis le début du soulèvement. AP
http://fr.news.yahoo.com/syrie-plusieurs-dizaines-milliers-personnes-fun%C3%A9railles-victimes-r%C3%A9pression-113805362.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Dim 5 Juin - 21:06

Syrie: 35 morts dans le nord


Citation :
BEYROUTH (AP) — Au moins 35 personnes, dont six policiers, ont été tuées lors d'une opération des forces de sécurité syriennes samedi à Jisr al-Chughour dans le nord de la Syrie, selon un nouveau bilan fourni dimanche par le responsable de l'Observatoire syrien des droits de l'homme, Rami Abdul-Rahman.
Jisr al-Shugour est le théâtre d'importantes manifestations depuis le début du mouvement de contestation contre le régime de Bachar el-Assad à la mi-mars. Les forces de sécurité syriennes ont ouvert le feu samedi et la répression se poursuivait dimanche, a ajouté Rami Abdul-Rahman.
On ne disposait pas de plus amples détails et il était impossible de joindre par téléphone des habitants de la ville, les communications ayant été coupées par les autorités. L'agence de presse officielle SANA a affirmé que quatre policiers ont été tués et plus de 20 autres blessés dans le secteur lors de l'attaque de groupes "terroristes armés" contre des bâtiments officiels et commissariats de police.
A Hama (centre), où 65 manifestants ont été tués par les forces de sécurité vendredi, les chars de l'armée positionnés dans les faubourgs de la ville se sont retirés dans la nuit de samedi à dimanche, selon Rami Abdul-Rahman.
Les habitants de la ville continuaient à observer dimanche une grève générale à la mémoire des victimes tuées lors d'une manifestation contre le régime de Bachar el-Assad. "La plupart des magasins ici sont fermés, les gens sont en deuil, angoissés", a témoigné un habitant sous couvert de l'anonymat, par peur de représailles.
Les chars, par ailleurs, ont quitté Dael et Hirak, villes situées près de Deraa (sud) d'ou est partie la contestatation, selon le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme. AP
ll/v0248/jp/v
http://fr.news.yahoo.com/syrie-35-morts-nord-163157053.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Dim 5 Juin - 21:09

L'armée israélienne tire sur des manifestants sur le plateau du Golan



Citation :
Au moins vingt Palestiniens ont été tuées et plus de 300 autres blessés, dimanche 5 juin, alors qu'une foule tentait d'escalader les fils barbelés pour entrer dans le Golan occupé par Israël, selon l'agence de presse syrienne Sana. Des tirs de l'armée israélienne sur des manifestants palestiniens venus de Syrie pour commémorer la "Naksa", la défaite arabe face à Israël lors de la Guerre des Six jours, ont été confirmés par un correspondant de l'agence Reuters. Selon la radio israélienne, un grand nombre de Palestiniens ont été victimes d'une mine antichar dont l'explosion a été déclenchée par un feu de broussaille à Kuneitra, ville du Golan et lieux de rassemblement des protestataires.

Le général Yoav Mordechai, porte-parole de l'armée, a évoqué un bilan de 12 morts. Il a assuré que les militaires n'avaient "pas eu d'autre choix que d'ouvrir le feu en direction des pieds des manifestants afin de les dissuader" d'avancer, plusieurs dizaines d'entre eux ayant ignoré les avertissements verbaux et les coups de semonce.

Ali Kanaane, un médecin se trouvant à Kuneitra cité par l'AFP, affirme que les victimes avaient été "touchées par des balles dans la tête et la poitrine". "C'était comme un tir aux pigeons", a raconté Fouad all Chaar, un agriculteur du village cité par Reuters. Les manifestants, pour la plupart des jeunes, tentaient de franchir en force la ligne de cessez-le-feu israélienne sur le plateau du Golan. L'un d'entre eux a affirmé qu'une fois arrivé aux fils barbelés, "les tirs (israéliens) ont commencé. "Notre objectif est da planter le drapeau syrien sur la terre (syrienne) occupée", a-t-il dit.

Dans un premier temps, les manifestants s'efforçaient de déchirer une première barrière de barbelés avec des cordes tout près de la ville de Majdal Chams. "Quiconque essaie de franchir cette frontière sera tué", ont alors prévenu par haut-parleurs des militaires déployés face à la foule. Les manifestants n'ont pas pu percer de brèche dans les barbelés, mais ont réussi à planter un drapeau palestinien sur la clôture qui délimite le plateau du Golan.

Le 15 mai dernier, lors de l'anniversaire de la "Nakba", la "catastrophe" en arabe, marquant l'exode de centaines de milliers de Palestiniens avec la création de l'Etat d'Israël en 1948, des centaines de manifestants avaient traversé cette clôture en dépit des tirs de l'armée israélienne, prise de court. Ces violences avaient fait quatre morts près de Majdal Chams. Dimanche soir, des jeunes Palestiniens et Syriens ont lancé un sit-in à Kuneitra, vers où affluaient des milliers de personnes, selon la télévision syrienne.

PÉRIODE DE DEUIL

Lors de la guerre de juin 1967, l'Etat hébreu a conquis la péninsule du Sinaï, rendue à l'Egypte en 1982, le plateau syrien du Golan, la Cisjordanie y compris Jérusalem-Est annexée depuis, et la bande Gaza dont Israël s'est retiré en 2005 tout en maintenant un blocus aérien, naval et partiellement terrestre. Chaque année, l'anniversaire de cette guerre est considérée comme une période de deuil dans les camps palestiniens.

Dans les douze camps du Liban, notamment dans celui d'Aïn Héloue (sud), les magasins étaient fermés et des drapeaux noirs ont été accrochés. Des manifestations de militants palestiniens et libanais étaient prévues à la frontière entre le Liban et Israël mais elles ont été annulées après que l'armée libanaise eut interdit tout rassemblement dans la zone, craignant un débordement semblable à celui du mois dernier. Aucun incident n'a été signalé le long de la frontière. En Cisjordanie, une centaine de manifestants ont marché en direction d'un point de contrôle israélien. Les soldats ont tiré des cartouches de gaz lacrymogène et la foule s'est dispersée.

CONFÉRENCE DE PAIX PRÉVUE À PARIS

Les incidents à la frontière du Golan interviennent alors que le président palestinien Mahmoud Abbas a donné dimanche son accord à la France pour participer à une conférence de paix israélo-palestinienne à Paris pour négocier "sur la base des lignes de 1967". Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a indiqué de son côté "soupeser" la proposition française.

"Evidemment, il est impossible de mettre en œuvre toutes les propositions (françaises)", a souligné le chef du gouvernement. "Nous examinerons comment la proposition française peut s'insérer dans d'autres initiatives et nous en discuterons aussi avec nos amis américains", a ajouté M. Nétanyahou. Des responsables israéliens ont suggéré que le président syrien Bachar Al-Assad avait donné son feu vert à ses manifestations sur le Golan afin de détourner l'attention internationale de la répression sanglante des manifestations qui ébranlent son régime.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/06/05/trois-manifestants-tues-par-des-tirs-israeliens-a-la-frontiere-du-golan_1532185_3218.html#xtor=AL-32280184

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Lun 6 Juin - 11:50

La Syrie fait état de 23 morts dimanche au Golan


Citation :
BEYROUTH (Reuters) - Vingt-trois manifestants palestiniens ont été tués dimanche par l'armée israélienne alors qu'ils tentaient de franchir la ligne de démarcation sur le plateau du Golan, a déclaré lundi la Syrie qu'Israël soupçonne d'être à l'origine de cette "provocation".
Cité par l'agence officielle de presse Sana, le ministre syrien de la Santé, Wael al Halki, a déclaré qu'une femme et un enfant figuraient parmi les morts. Il a en outre fait état de 350 blessés par balles.
Dans un communiqué, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dit avoir pris connaissance de ce bilan que les observateurs de l'Onu "cherchent à confirmer".
L'armée israélienne n'a donné aucun bilan. Elle a déclaré que l'explosion d'une mine syrienne, provoquée par un cocktail Molotov lancé par les protestataires, avait fait dix victimes.
Un journaliste de Reuters présent sur place a entendu l'armée israélienne lancer des sommations par haut-parleurs et vu des tireurs d'élite israéliens viser les manifestants, dix d'entre eux étant évacués sur des brancards.
La manifestation de dimanche marquait le 44e anniversaire de la défaite arabe lors de la guerre des Six-Jours, à l'issue de laquelle Israël a conquis le Golan, la Cisjordanie, la bande de Gaza et la partie orientale de Jérusalem.
Le 15 mai, à l'occasion de la commémoration de la Nakba (la "grande catastrophe", aux yeux des Palestiniens, de la proclamation d'un Etat juif), des milliers de personnes avaient déjà tenté de franchir les frontières d'Israël avec le Liban et la Syrie. Treize d'entre eux avaient été tués par les militaires israéliens.
LE "COURAGE" DES MANIFESTANTS
Dimanche, des centaines de Palestiniens sont descendus d'une colline qui surplombe le village druze de Majdal Chams, côté israélien, pour courir vers les rouleaux de barbelés et les champs de mines installés par Tsahal.
Le chef du mouvement chiite libanais du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a salué le "courage" des manifestants. Ils ont adressé un "clair message d'insistance et d'engagement à leur oumma (communauté)", a-t-il dit.
Israël accuse pour sa part le président syrien Bachar al Assad de provoquer ces affrontements pour détourner l'attention internationale de la répression sanglante des manifestations qui ébranlent son régime depuis la mi-mars. Au moins 1.100 personnes sont mortes en deux mois, selon les estimations des organisations des droits de l'homme.
"Ce qu'on voit au Golan, c'est une provocation délibérée, une tentative pour franchir violemment la frontière et entrer illégalement en Israël", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Mark Regev.
"Cela n'aurait pu se produire sans l'acquiescement du régime syrien qui a apparemment décidé d'accroître la tension à la frontière afin de détourner l'attention des vrais problèmes auxquels il doit faire face dans son pays", a-t-il ajouté.
"On ne va pas jusqu'à la frontière israélo-syrienne sans des instructions et autorisations claires du gouvernement de Damas", a renchéri le ministre israélien de la Défense civile, Matan Vilnai, sur les ondes de la radio militaire israélienne.
"(Assad) utilise les Palestiniens", a-t-il ajouté.
Dominic Evans, avec Ari Rabinovitch à Jérusalem; Bertrand Boucey et Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Gilles Trequesser
http://fr.news.yahoo.com/la-syrie-fait-%C3%A9tat-23-morts-dimanche-au-080757676.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Lun 6 Juin - 17:57

Quarante membres des forces syriennes tués dans le Nord-Ouest


Citation :
BEYROUTH (Reuters) - Quarante membres des forces de sécurité syriennes ont péri lundi dans des affrontements avec des centaines d'hommes armés à Djisr el Choghour, une ville du nord-ouest de la Syrie, rapporte la télévision d'Etat.
C'est la première fois que les autorités syriennes font état d'une confrontation d'une telle ampleur en onze semaines de contestation du régime autoritaire du président Bachar al Assad.
"Les groupes armés utilisent des armes et des grenades (...). La population de Djisr el Choghour appelle l'armée à intervenir rapidement", a ajouté la télévision.
Elle a expliqué que les forces de sécurité avaient réussi à mettre fin au blocus d'un quartier de la ville "capturé pendant un certain temps par des hommes armés" et que les combats se poursuivaient pour lever le blocus des autres quartiers.
"Vingt martyrs des forces de sécurité et de la police ont été tués dans une embuscade par des bandes armées à Djisr el Choghour. Ils répondaient à un appel à l'aide de civils terrorisés", a déclaré la télévision dans un premier temps.
Elle a annoncé par la suite que des hommes armés avaient fait exploser le bureau de poste de la ville, provoquant la mort de huit autres membres des forces de sécurité.
Son dernier bilan fait état de 40 morts parmi les forces de sécurité.
Selon des militants, au moins 37 habitants de Djisr el Choghour ont été tués depuis samedi lors d'une opération militaire de reprise en main de cette ville proche de la Turquie secouée par des manifestations antigouvernementales.
Dominic Evans, Jean-Stéphane Brosse pour le service français
http://fr.news.yahoo.com/quarante-membres-des-forces-syriennes-tu%C3%A9s-dans-le-153259839.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Lun 6 Juin - 21:57

La télévision syrienne parle de 120 morts à Djisr el Choghour


Citation :
BEYROUTH (Reuters) - Des combats entre les forces de sécurité syriennes et des centaines d'hommes en armes à Djisr el Choghour, une ville du nord-ouest de la Syrie, ont fait au total 120 morts, a rapporté lundi soir la télévision d'Etat syrienne.
Quatre-vingts des morts sont des membres des forces de sécurité, a affirmé la télévision.
Djisr el Choghour, ville de 50.000 habitants, est située sur la route reliant la ville portuaire de Lattaquié, sur la côte méditerranéenne, à Alep, la deuxième ville de Syrie. Sa population est majoritairement sunnite mais, selon des militants, la région compte des villages alaouites (une branche du chiisme, dont est issu le clan Assad, au pouvoir) et chrétiens.
Des groupes armés ont mis le feu à des bâtiments officiels de cette ville, où ils ont dérobé cinq tonnes de dynamite et tiré sur des civils et sur les forces de sécurité à la mitrailleuse et avec des lance-roquettes, a continué la télévision officielle.
Le ministre syrien de l'Intérieur, Mohammed Ibrahim al Chaar, a assuré en fin de journée que les autorités riposteraient avec fermeté aux attaques armées de ce genre.
"Nous ferons face avec fermeté et détermination, conformément aux lois, et ne resterons jamais les bras croisés face à une attaque armée qui vise la sécurité du pays", a-t-il dit à la télévision.
UNE POSTE INCENDIÉE
"Les agresseurs ont mutilé certains des corps et les ont jetés dans la rivière. Les habitants de Djisr el Choghour réclament une intervention rapide de l'armée", a ajouté la télévision.
Selon elle, "Les forces de sécurité ont réussi à lever le blocus d'un des quartiers (de la ville) qui était sous le contrôle des groupes armés, et elles sont passées à l'attaque pour lever le blocus d'autres quartiers".
C'est la première fois que les autorités syriennes font état d'une confrontation d'une telle ampleur en onze semaines de contestation du régime autoritaire du président Bachar al Assad.
Un peu plus tôt, des militants de l'opposition avaient déclaré qu'une opération de sécurité était en cours dans la ville depuis samedi, et qu'au moins 37 habitants et dix policiers avaient péri.
Selon des habitants, les violences à Djisr el Choghour ont éclaté samedi quand des tireurs embusqués sur le toit de la poste centrale ont ouvert le feu sur un cortège funèbre dont les participants portaient en terre six manifestants tués la veille.
Les membres du cortège funèbre ont alors mis le feu à la poste, a témoigné un habitant de la ville. La télévision d'Etat a indiqué que huit membres des forces de sécurité avaient été tués dans l'attaque de la poste.
Avec Dominic Evans; Jean-Stéphane Brosse et Eric Faye pour le service français
http://fr.news.yahoo.com/la-t%C3%A9l%C3%A9vision-syrienne-parle-120-morts-%C3%A0-djisr-174311887.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Mar 7 Juin - 12:37

Syrie: des troupes en route vers le nord-ouest



Citation :
Des transports de troupes faisaient route mardi vers la ville de Jisr al-Choughour, dans le nord-ouest de la Syrie, théâtre depuis samedi d'opérations de l'armée, a indiqué un militant sur place.
"Treize transports de troupes font route vers la ville. Ils sont partis d'Alep", deuxième ville de Syrie au nord-est de Jisr al-Choughour, a-t-il affirmé sous le couvert de l'anonymat.
"Les hélicoptères ont survolé toute la nuit la ville mais aucun incident n'a été signalé", a ajouté le militant.
La ville de Jisr al-Choughour, située dans le gouvernorat d'Idleb, à 330 km au nord de Damas, a été le théâtre lundi de violents affrontements entre policiers d'un côté, et "groupes armés" de l'autre, a affirmé la télévision officielle, faisant état de 120 agents tués, dont 80 au QG de la Sécurité.
Deux militants sur place ont donné une version différente des faits, affirmant que les policiers avaient été tués lors d'une mutinerie au QG de la Sécurité.
Les habitants de cette ville ont démenti dans un communiqué publié sur Facebook, avoir appelé l'armée à pénétrer dans la ville, ainsi que la présence d'hommes armés dans la région, comme l'affirment les autorités.
"Nous voulons mener une révolution pacifique et assurons que nos demandes sont légitimes", indique le texte, en affirmant que "la mort des soldats et des agents de sécurité sont la conséquence de dissidences dans les rangs de l'armée".
"Les comités populaires à Jisr al-Choughour peuvent assurer la sécurité dans la région et il est inutile que des éléments étrangers" y pénètrent, ont affirmé les habitants en assurant que leur "révolution pacifique se poursuivra jusqu'à la liberté".
Les journalistes étrangers ne peuvent circuler librement en Syrie et par conséquent il est difficile de confirmer de source indépendante ces informations.
La ville de Jisr (...) Lire la suite
http://fr.news.yahoo.com/syrie-troupes-route-nord-ouest-104727000.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Mer 8 Juin - 10:49

L'ambassadrice de Syrie en France dément sa démission

Citation :
L'ambassadrice de Syrie en France multiplie les démentis au sujet de sa démission, annoncée sur France 24. Elle accuse la chaîne de "désinformation". France 24 évoque une potentielle "manipulation".
"Je reconnais la légitimité des demandes du peuple pour plus de démocratie et de liberté. Ma démission prend effet immédiatement. (...) J'invite le président Bachar al-Assad à convoquer les leaders de l'opposition pour former un nouveau gouvernement", affirme une femme qui s'exprime avec un accent prononcé, sur France 24, mardi soir.
La chaîne attribue cette voix à Lamia Shakkour, ambassadrice de Syrie en France, qui démissionnerait pour ne pas cautionner "le cycle de violence" dans lequel la Syrie s'enfonce. L'annonce serait une première: pour l'heure, aucun ambassadeur syrien n'a démissionné, alors que les ONG syriennes annoncent un bilan de plus de 1100 civils tués, depuis le début du mouvement de contestation contre le régime.
Mais la principale intéressée dément avoir démissionné. "J'accuse France 24 d'usurpation d'identité. France 24 fait passer des messages en mon nom", a déclaré Lamia Shakkour, interrogée à l'intérieur de l'ambassade à Paris, devant un drapeau syrien et un portrait du président Bachar al-Assad par la chaîne française BFM TV. "Je porterai plainte pour condamner France 24 pour ces actes de désinformation, qui s'inscrivent dans une campagne de falsification de l'information et de désinformation qui a démarré courant mars 2011 contre la Syrie", selon elle.
Peu après la déclaration diffusée par France 24, dans des déclarations au téléphone à la télévision d'Etat syrienne, une voix de femme attribuée à Lamia Shakkour avait démenti les informations faisant état de sa démission. Elle a aussi démenti sa démission sur la chaîne Al-Arabiya basée à Dubaï, selon le site internet de cette chaîne arabe.
"Provocation" de l'ambassade syrienne?
Pourtant, dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi, France 24 (...) Lire la suite
http://fr.news.yahoo.com/lambassadrice-syrie-france-d%C3%A9ment-d%C3%A9mission-083000825.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Mer 8 Juin - 10:53

Possible manipulation autour de l'ambassadrice de Syrie


Citation :
PARIS (Reuters) - France 24 a déclaré mercredi avoir été vraisemblablement victime d'une manipulation ou d'une provocation lors de l'annonce de la démission de l'ambassadrice de Syrie de France, qui a été démentie par la suite.
Une femme disant être la représentante du régime de Damas à Paris, Lamia Chakkour, avait annoncé mercredi sur la chaîne publique internationale qu'elle démissionnait de ses fonctions.
Mais l'ambassadrice de Syrie en France avait démenti par la suite, devant une caméra de BFM-TV et dans les locaux de l'ambassade, avoir démissionné, accusant une femme de s'être fait passer pour elle et menaçant de porter plainte.
"On peut penser que vraisemblablement, nous avons été victimes d'une manipulation", a déclaré sur France Info Renée Kaplan, directrice adjointe de la rédaction de France 24.
"Il faut dire que jusqu'au moment où l'interview face caméra a été diffusée sur BFM, très tard hier soir, il n'y avait aucune raison de remettre en question la crédibilité du témoignage", a-t-elle ajouté.
Renée Kaplan a expliqué que la rédaction avait appelé, pour faire l'enregistrement audio de la présumée ambassadrice, "un numéro qui nous avait été fourni par le service de presse de l'ambassade elle-même".
France 24, affichant à l'écran une photo de l'ambassadrice, avait diffusé une déclaration faite par téléphone, où l'on entendait la voix dire: "Je ne peux soutenir ce cycle de violences, je ne peux ignorer tous les manifestants qui ont trouvé dans la mort dans l'honneur et dont les familles vivent aujourd'hui dans la douleur."
Un courriel de l'ambassade de Syrie en France avait confirmé en fin de journée ces propos à Reuters.
"Nous confirmons les informations que vous avez pu voir en direct sur France 24. L'ambassade de Syrie en France ne fera pas plus de commentaires pour l'instant", pouvait-on lire dans cette déclaration.
"Ça reste très confus, ça reste très troublant. Nous n'excluons pas la manipulation, ni la provocation et si c'est le cas, France 24 poursuivra en justice toutes les personnes et services officiels qui en seraient à l'origine", a dit Renée Kaplan.
Gérard Bon, édité par Yves Clarisse
http://fr.news.yahoo.com/possible-manipulation-autour-lambassadrice-syrie-093017429.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Jeu 9 Juin - 14:05

La Russie opposée à toute résolution de l'ONU contre la Syrie


Citation :
La Russie est contre toute résolution de l'ONU sur la Syrie, a indiqué, jeudi 9 juin, un porte-parole du ministère des affaires étrangères russe. 'La Russie, cela a été souligné à maintes reprises au niveau du président, est contre toute résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie', a déclaré le porte-parole, Alexandre Loukachevitch, cité par l'agence Interfax.
'La situation dans ce pays ne représente pas d'après nous une menace pour la sécurité et la paix dans le monde', a-t-il ajouté. Une telle résolution pourrait entraîner 'une escalade encore plus grande de la situation intérieure' en Syrie, a souligné M. Loukachevitch. Ces déclarations interviennent alors que la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis travaillent à la mise au vote par le Conseil de sécurité d'un projet de résolution sur la Syrie, qui pourrait inciter la Russie et la Chine à exercer leur droit de veto.
Le projet de résolution a été rédigé par la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Portugal. Il condamne la violence du régime du président Bachar al-Assad et lui demande d'ouvrir les villes syriennes à des équipes humanitaires. La Syrie est considérée comme l'alliée le plus proche de la Russie au Moyen-Orient.
http://fr.news.yahoo.com/russie-oppos%C3%A9e-%C3%A0-toute-r%C3%A9solution-lonu-contre-syrie-120052576.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Jeu 9 Juin - 14:29

Londres et Paris vont déposer une résolution à l'ONU 'condamnant la répression' en Syrie


Citation :
La Grande-Bretagne et la France ont déposé, mercredi 8 juin, un projet de résolution devant le Conseil de sécurité de l'ONU pour 'condamner la répression' en Syrie, a annoncé le premier ministre britannique, David Cameron, devant le Parlement. Au soir, l'ambassadeur de Grande-Bretagne Mark Lyall Grant indiquait qu'il serait soumis au vote 'dans les jours à venir'.
M. Cameron a évoqué 'des rapports crédibles faisant état de milliers de morts et de jusqu'à dix mille personnes emprisonnées', jugeant 'totalement inacceptable' la répression contre les manifestants opposés au régime de Bachar Al-Assad. Cette ébauche de résolution invite également la communauté internationale à cesser les livraisons d'armes à la Syrie dans toutefois imposer un embargo ni prévoir de sanctions.
......
http://fr.news.yahoo.com/londres-paris-vont-déposer-résolution-à-lonu-condamnant-115328575.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Jeu 9 Juin - 19:55

La répression en Syrie place la Turquie dans une position délicate


Citation :
Depuis fin avril, la Turquie accueille sur son sol les Syriens qui fuient la répression du régime de Bachar Al-Assad. Alors que cet exode s'accélère et que près de 1 900 réfugiés sont arrivés en Turquie, le gouvernement turc a annoncé son intention de continuer à les accueillir. Pourtant, dans le même temps, les autorités turques empêchent ces réfugiés de parler aux journalistes et de s'exprimer sur la situation en Syrie. Un fait révélateur de l'attitude ambiguë d'Ankara, qui n'a toujours pas condamné ouvertement le régime syrien.
Avant le début de la crise, Ankara entretenait de très bonnes relations avec le régime de Damas. Alors que les relations bilatérales étaient très difficiles jusqu'au début des années 2000, les deux pays se sont rapprochés de manière spectaculaire et se sont mis à coopérer économiquement, et même militairement. Cette amélioration des relations bilatérales, qui s'inscrivait d'abord dans la volonté de la Turquie de mettre en place une diplomatie très active au Moyen-Orient, a été également portée par une forte relation entre Recep Tayyip Erdogan, le premier ministre turc depuis 2003, et Bachar Al-Assad, au pouvoir depuis 2000. 'Il y a un mois, M. Erdogan déclarait qu'il avait parlé avec Bachar Al-Assad comme on parle avec un bon ami', sougline Jean Marcou, politologue à l'Institut français d'études anatoliennes et professeur à l'IEP de Grenoble........
http://fr.news.yahoo.com/r%C3%A9pression-syrie-place-turquie-position-d%C3%A9licate-173023323.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Ven 10 Juin - 16:38

Pas de répit dans la répression du soulèvement syrien



Citation :
AMMAN (Reuters) - La répression du soulèvement populaire en Syrie a fait cinq morts de plus vendredi à travers le pays, ont rapporté des témoins, alors que les manifestations se sont multipliées après la grande prière hebdomadaire.
Il y a eu deux morts et de nombreux blessés à Bousra al Harir, dans le Sud, et un autre tué à Lattaquié, sur la côte méditerranéenne.
A Damas, les tirs des forces de sécurité sur une manifestation dans le quartier de Kaboune ont fait deux morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.
La télévision publique annonce en outre l'intervention de l'armée à Djisr al Choghour, ville du Nord-Ouest proche de la frontière turque, que près de 2.800 civils ont franchie en quelques jours, selon les autorités turques.
Les forces de l'ordre ont par ailleurs ouvert le feu sur plusieurs milliers de manifestants rassemblés à Deraa, berceau de la contestation dans le sud du pays, en dépit d'un imposant dispositif de sécurité, toujours selon des témoins. Ils font état de plusieurs blessés dont deux seraient dans un état grave.
"Un millier de personnes manifestaient quand (les policiers) ont tiré de leurs voitures", a expliqué un habitant de Bousra al Harir, dans la plaine méridionale d'Haouran, ajoutant que les deux tués se nommaient Adnan al Hariri et Abdelmouttaleb al Hariri.
La télévision publique annonce quant à elle la mort d'un membre des forces de l'ordre et d'un civil, tués selon elle par des inconnus. La plupart des journalistes ont été expulsés du pays et ces informations sont donc invérifiables.
Djisr al Choghour, ville de 50.000 habitants à la frontière turque, s'est vidée de sa population qui craignait un assaut en règle après les affrontements de ces derniers jours. Les autorités syriennes assurent que 120 membres des forces de l'ordre y ont été tués lundi par des "gangs armés".
D'autres récits évoquent un massacre de soldats mutins ayant refusé de tirer sur des manifestants.
Selon un journal turc, Ankara envisage la création d'une zone tampon en prévision d'un afflux massif de Syriens fuyant la répression du soulèvement contre le régime baassiste instauré en 1963, dont Bachar al Assad tient les rênes depuis 2000.
CHASSE AUX TRANSFUGES ?
Des témoins font par ailleurs état de manifestations dans la province orientale de Daïr az Zour, à Hama et à Homs, dans le centre, à Lattaquié, sur la côte, et dans la région de Tabaqa, ville de la province de Raqqa sur le cours de l'Euphrate.
D'autres rassemblements dont on ignore l'ampleur ont été signalés dans la banlieue de la capitale, dans le quartier damascène de Midan, ainsi qu'à Alep et à Maarat al Nouman, près de Djisr al Choghour.
La chaîne de télévision Al Djazira a diffusé des images montrant ce qui semble être une manifestation nocturne d'étudiants à l'université d'Alep, deuxième ville de Syrie jusqu'ici épargnée par les troubles.
Parmi les habitants de Djisr al Choghour ayant franchi la frontière turque se trouvent 57 blessés, rapporte l'agence de presse Anatolie.
"Notre correspondant à Djisr al Choghour nous informe maintenant que, en réaction aux appels de la population, des unités de l'armée arabe syrienne ont commencé à remplir leur devoir à Djisr al Choghour (...) pour arrêter des individus armés", a annoncé un présentateur de la télévision syrienne.
Des véhicules blindés ont en outre fait irruption à Sarmaniya, dix kilomètres plus au sud, selon des habitants.
"Ils ont commencé comme d'habitude par tirer à la mitrailleuse dans le village mais les gens de Sarmaniya étaient presque tous partis. Des centaines de militaires ont fait défection ces derniers jours. Les (forces fidèles à Assad) pensent peut-être en trouver à Sarmaniya", a déclaré l'un d'eux, interrogé par téléphone.
Plus de 1.100 civils ont été tués depuis le depuis le début du soulèvement, en mars, selon les mouvements syriens de défense des droits de l'homme.
L'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et le Portugal ont présenté mercredi au Conseil de sécurité de l'Onu un projet de résolution condamnant les atteintes "systématiques" aux droits de l'homme en Syrie, mais la Russie, qui dispose d'un droit de veto, y est hostile.
Avec Alexandra Hudson, Ece Toksabay, Tulay Karadeniz à la frontière turque, Mariam Karouny à Beyrouth, Souleiman al Khalidi à Amman, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Gilles Trequesser
http://fr.news.yahoo.com/pas-r%C3%A9pit-dans-la-r%C3%A9pression-du-soul%C3%A8vement-syrien-141204052.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13429
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    Dim 12 Juin - 11:10

L'armée syrienne pénètre dans Jisr al-Choughour


Citation :
L'armée syrienne est entrée dimanche dans la ville de Jisr al-Choughour dans le gouvernorat d'Idleb, dans le nord-ouest du pays, pour en 'expulser les groupes armés', a indiqué la télévision publique. 'Les divisions de l'armée sont entrées à Jisr al-Choughour et ont purgé l'hôpital national des groupes armés', a-t-elle précisé. 'Des heurts violents opposent les divisions de l'armée et des éléments des groupes armés barricadés dans la périphérie et à l'intérieur de la ville', a-t-elle affirmé. L'armée a pénétré dans la ville 'après avoir désamorcé les explosifs et les charges de dynamite posés par les groupes armés sur les ponts et dans les rues', selon la même source. Selon la télévision, 'deux hommes armés ont été tués, un grand nombre d'entre eux ont été arrêtés et des mitrailleuses ont été saisies'.
PILONNAGE, HÉLICOPTÈRES
'Des chars sont entrés depuis le sud (de la ville) après avoir bombardé au hasard et tiré des rafales de mitrailleuses sur toute la ville. Les habitants sont encore en train de fuir depuis le nord', a déclaré un habitant contacté par téléphone. 'Depuis ce matin peu avant (6 heures), l'armée a commencé à pilonner d'une manière intense la ville à partir de chars et avec des armes lourdes, ensuite elle a pris d'assaut la ville depuis l'est et le sud', affirme un témoin.'Des bruits d'explosions ont été entendus et des hélicoptères munis de mitrailleuses survolaient la ville', a ajouté ce militant qui a affirmé qu'il y avait près de 200 chars sur place. 'Depuis ce matin, des bruits d'explosions étaient entendus à Jisr al-Chougour et des colonnes de fumée s'élevaient' de la ville, a affirmé en outre un autre militant des droits de l'homme, citant des habitants.
Arrow Arrow http://fr.news.yahoo.com/larm%C3%A9e-syrienne-p%C3%A9n%C3%A8tre-jisr-al-choughour-085710152.html

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tensions en Syrie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tensions en Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 36Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Actualités & Géopolitique :: Actualités dans le Monde Arabe-
Sauter vers: