A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 La CIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: CIA: Guerre Secrète   Lun 9 Mai - 5:04












_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: La CIA   Jeu 12 Mai - 17:35









_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Les Experiences Secretes De La CIA   Jeu 12 Mai - 19:33










_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: La CIA et le Trésor de Guerre Japonais   Mer 15 Juin - 15:21




_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Mer 15 Juin - 15:22




_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Jeu 16 Juin - 10:03

La CIA construit une base aérienne secrète dans le Golfe


Citation :
WASHINGTON (AP) — Les Etats-Unis construisent une base aérienne secrète pour la CIA dans la région du golfe Arabo-persique afin de combattre des terroristes d'Al-Qaïda au cas où les forces américaines seraient chassées du Yémen, selon des informations obtenues par l'Associated Press auprès de responsables américains.
A la demande de ces sources, qui ont requis l'anonymat du fait que les missions de l'armée et de la CIA au Yémen sont partiellement classées secret-défense, l'AP ne précisera pas la localisation exacte de la base.
La Maison Blanche a déjà renforcé le nombre d'officiers de la CIA au Yémen en prévision d'une éventuelle victoire des factions anti-américaines. Elle a aussi accéléré le calendrier de construction de la base, ramené de deux ans à huit mois. D'après un responsable américain, des groupes d'opposition yéménites ont prévenu qu'ils mettraient fin au programme américain de contre-terrorisme s'ils arrivaient au pouvoir.
Pour l'heure, c'est une unité militaire du contre-terrorisme, le Commandement interarmées des opérations spéciales (Joint Special Operations Command, JSOC), qui mène les attaques contre Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), avec le soutien du renseignement de la CIA. Le JSOC a obtenu en 2009 l'autorisation du gouvernement yéménite pour réaliser des frappes limitées sur son territoire.
Récemment, les alliés du président Ali Abdallah Saleh ont également permis aux Etats-Unis d'utiliser des drones (avion sans pilote commandé à distance) et même des avions de combat afin de frapper des membres d'Al-Qaïda qui veulent profiter du soulèvement contre le régime pour prendre le pouvoir dans certaines régions.
Le directeur de la CIA, Leon Panetta, a déclaré la semaine dernière que des officiers de l'Agence travaillaient au Yémen avec le JSOC, ainsi que dans d'autres zones d'activité d'Al-Qaïda. La CIA a cependant refusé de confirmer que la Maison Blanche ait décidé de construire la base ou d'étendre les opérations de la CIA au Yémen.
La construction d'une nouvelle base suggère un engagement à long terme des Etats-Unis contre Al-Qaïda dans la région, sur le modèle du Pakistan, où des drones de la CIA armés de missiles traquent les djihadistes avec l'accord tacite du gouvernement d'Islamabad.
Les autorités yéménites préfèrent des drones plutôt que la présence sur leur sol d'équipes du contre-terrorisme américain, qui passe mal auprès des populations locales. Mais la nouvelle base permettrait de poursuivre des opérations sans l'approbation du Yémen.
Si les Yéménites cessaient de coopérer avec les forces contre-terroristes américaines, la CIA prendrait probablement la direction de la traque d'Al-Qaïda au Yémen, estiment de hauts responsables américains.
Pendant que le débat sur cette stratégie se poursuit à Washington, les forces spéciales américaines basées aux frontières du Yémen visent presque quotidiennement des membres d'Al-Qaïda que les troubles amènent à sortir davantage de leurs repaires. Grâce à des renseignements américains, les forces yéménites ont arrêté des agents qui ont fourni des informations sur les opérations et caches du réseau, permettant de se rapprocher d'une cible majeure, l'imam extrémiste d'origine américaine, Anwar al-Awlaki, ont affirmé les sources américaines. Trois tentatives de l'atteindre ont cependant échoué depuis le début mai.
Les forces américaines ont aussi intensifié leurs attaques parce que le gouvernement yéménite les y encourage pour essayer de garder le pouvoir, ajoutent les mêmes sources.
Les Etats-Unis doivent maintenir la pression pour briser l'élan d'AQPA, a estimé mardi Daniel Benjamin, coordinateur du contre-terrorisme au Département d'Etat (Affaires étrangères). Il a fait état d'une inquiétude croissante de voir Al-Qaïda profiter des troubles pour s'armer et renforcer ses relations avec les milices somaliennes al-Shabab, dont certains membres ont fait allégeance au réseau terroriste.
Depuis des mois, l'administration Obama tente, avec les autres pays de la région, de convaincre Ali Abdallah Saleh, en place depuis bientôt 33 ans, d'accepter une transition du pouvoir. Blessé dans une attaque au début du mois, le président yéménite est hospitalisé en Arabie saoudite et Washington voudrait éviter son retour de peur que cela n'aggrave la situation dans son pays.
Oussama ben Laden, tué au Pakistan le 2 mai, avait appelé AQPA à faire profil bas pour garder le Yémen comme un refuge d'où lancer des attaques contre les Etats-Unis. Il avait prévenu les commandants qu'en tentant de prendre le pouvoir ils s'exposeraient, et c'est bien ce qui se passe aujourd'hui, soulignent les mêmes sources. AP
st/v231
http://fr.news.yahoo.com/cia-construit-base-aérienne-secrète-golfe-122615005.html;_ylt

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Mer 28 Sep - 15:05

Citation :
L’United States Intelligence Community

créé le 4 décembre 1981 par le président des États-Unis Ronald Reagan [1], regroupe actuellement 16 services de renseignements des États-Unis appartenant à plusieurs ministères : pour la défense, on trouve ainsi la Defense Intelligence Agency (DIA, agence de renseignement de la défense), la National Security Agency (NSA, Agence de sécurité nationale), la National Geospatial-Intelligence Agency (NGA, anciennement NIMA, agence nationale d’imagerie et de cartographie), le National Reconnaissance Office (NRO, Bureau national de reconnaissance) et les services de renseignement des armées.

La fonction de coordinateur de ces divers services est assurée par le directeur du renseignement national suite a la The Intelligence Reform and Terrorism Prevention Act of 2004.

Membres [modifier]

La communauté est constituée de 16 membres (ou éléments). La CIA est un service indépendant du gouvernement fédéral. Les 15 autres éléments sont des services ou bureaux à l'intérieur de départements de l'exécutif. La Communauté est dirigée par le directeur du Renseignement national, dont le bureau n'est pas listé comme membre de la communauté.

* Service indépendant :

o Central Intelligence Agency (CIA)
* Département de la Défense :

o Defense Intelligence Agency (DIA)
o Military Intelligence Corps de l'United States Army
o Air Force Intelligence, Surveillance and Reconnaissance Agency (AF ISR Agency) de l'United States Air Force
o Office of Naval Intelligence (ONI) de l'United States Navy
o Marine Corps Intelligence Activity (MCIA) de l'United States Marine Corps
o National Geospatial-Intelligence Agency (NGA)
o National Reconnaissance Office (NRO)
o National Security Agency (NSA)

* Département de l'Énergie :

o Office of Intelligence and Analysis

* Département de la Sécurité intérieure :

o Office of Intelligence and Analysis
o Coast Guard Intelligence (CGI) de l'US Coast Guard

* Département de la Justice :

o Federal Bureau of Investigation (FBI) : Directorat du renseignement
o Drug Enforcement Administration (DEA) : Office of National Security Intelligence

* Département d'État :

o Bureau of Intelligence and Research (INR)

* Département du Trésor :
o Office of Intelligence and Analysis

Budget

Le budget du renseignement américain, selon une divulgation exigée en vertu d'une loi crée suite aux recommandations de la Commission nationale sur les attaques terroristes contre les États-Unis, était durant l'année fiscale 2007 était de 43,5 milliards de dollars américain[2], en 2008 de 47,5 milliards de dollars[3], en 2009 de 49,8 milliards de dollars[4].

L'argent est réparti entre les 16 agences de renseignement et de ce qu'il est consacré à l'est classé. Il comprend les salaires pour environ 100 000 personnes, les programmes de satellite-espion, les avions, les armes, les capteurs électroniques, l'analyse du renseignement, des ordinateurs et des logiciels, etc.

Environ 70 pour cent du budget du renseignement va aux entrepreneurs pour l'achat de technologies et de services (y compris l'analyse), selon un graphique de mai 2007 du bureau du DNI.

Concernant ces chiffres, il faut noter qu'en septembre 2009, le directeur du renseignement national, Dennis Blair, déclare que l'ensemble des seize agences de l'Intelligence Community a un budget annuel de 75 milliards de dollars et emploie quelque 200 000 personnes dans le monde, y compris des entrepreneurs privés [5].

Rôle dans l'économie [modifier]

Ce quasi doublement par rapport aux chiffres officiel doit inclure l'ensemble des acteurs privés et des entreprises jouant un rôle dans le renseignement ainsi que la recherche et développement.

La CIA, par exemple, à contrôler au travers de la holding Pacific Corporation (originellement Airdale Corporation) comprenant environ 10 000 personnes, plusieurs compagnies aérienne dont la plus célèbre est la Air America qui possédait dans les années 1960 la plus grande flotte aérienne privée en nombre d'avions et à employé jusqu'à 6 000 employés.

Autre exemple, la NSA à participer au développement du premier superordinateur imaginé par Seymour Cray en 1977[6] et quand, dans les années 1980, lorsque les entreprises électroniques américaine, choisiront de recourir presque exclusivement aux composants japonais alors plus compétitive, elle décide de fabriquer elle-même avec l'aide de National Semiconductor, les composants nécessaires à ses propres ordinateurs[7].

En 1999, la CIA crée In-Q-Tel, un fond d'investissement destiné à soutenir les entreprises créant des technologies innovantes utilisable pour le renseignement[8].

Plusieurs sociétés militaires privée travaille en contrat avec les services de renseignement. Des gardes de Xe protégeant en autre des installations de la CIA en Afghanistan.
Affaires d'espionnages aux États-Unis [modifier]

Avant de devenir une superpuissance, le renseignement n'était pas une préoccupation majeure du gouvernement américain en temps de paix et il a fallu la guerre froide pour que cet aspect des relations internationales soit intégré à une large échelle par celui-ci.

Les États-Unis furent espionnés dès l'entre-deux-guerres par sa rivale idéologique, l'URSS puis durant la seconde guerre mondiale par les réseaux de l'Allemagne nazie, mais l'Abwehr ne fut guère efficace sur le continent nord-américain.

Durant la seconde guerre mondiale, la création d'un service de renseignement pouvant agir sur le terrain se fait sentir, l'OSS fut crée avec l'aide des services britanniques, relations qui continuèrent après-guerre avec en autre le United Kingdom - USA Security Agreement, souvent appelé traité UKUSA.

Au sortir ce conflit, les relations avec le nouveau bloc de l'Est se refroidirent très vite et les régimes communistes, essentiellement l'Union Soviétique, lancèrent des missions de renseignement continuels à tous les niveaux, essentiellement du renseignement sur le potentiel militaire, mais également l'espionnage industriel et scientifique, la politique en passant par la désinformation et recrutèrent plusieurs centaines de citoyens américains acceptant d'espionner leur pays, en majorité pour des raisons mercantiles pour raisons idéologiques, ou contraints par un chantage ainsi le journaliste communiste américain Whittacker Chambers révéla en 1948 qu'au moins 75 fonctionnaires de l'administration américaine dont Alger Hiss, membre de la délégation américaine lors de la conférence de Yalta et Harry Dexter White, bras droit du Secrétaire au Trésor des États-Unis de l'époque ont livré des informations capitales durant la Seconde Guerre mondiale.

Voici quelques chiffres sur les 150 affaires d'américains (dont 11 femmes) travaillant avec une puissance étrangère dévoilé entre 1950 et 2001 [9]:
Travaillant pour le bloc soviétique (1) Travaillant pour un autre pays adversaire(2) Travaillant pour un pays neutre ou allié(3)

1 2 3

Années 1950 15 1 1
Années 1960 21 0 1
Années 1970 22 2 2
Années 1980 54 2 9
Années 1990 7 3 9





Au moins deux affaires d'espionnage ont troublé les relations américano-israéliennes dans les années 1980 dont la plus célèbre est celle de Jonathan Pollard découvert en 1985, a été condamné à une peine d'emprisonnement à vie 4 mars 1997. Un accord tacite a été passé entre Washington et Jérusalem qui se sont engagé à ne pas mener d'opération d'espionnage contre les intérêts de son allié[10].

Le contre-espionnage américain, malgré la fin de la guerre froide, doit redoubler de vigilance car le nombre d'acteurs souhaitant effectuer du renseignement pour raisons politiques, économiques ou idéologique s'est accrut.

Outre les États, des sociétés privés font de l'espionnage économique auprès de leurs concurrents et des organisations criminelles et/ou terroristes tentent de s'infiltrer ou de recruter aux États-Unis.

Voici quelques affaires des années 2000 :

Noshir Gowadia, un des principaux ingénieurs ayant conçu le B-2, notamment le système de propulsion et le système de défense contre les missiles à auto-directeurs infrarouges est arrêté en 2005. Il est accusé d'avoir livré des informations confidentielles sur celui-ci à plusieurs États (incluant l'Allemagne, la République populaire de Chine, Israël, l'Iran, l'Inde et la Suisse) à partir de 1999 [11].

Hassan Abujihaad, un ancien marin de l'USN, a été arrêté en 2007 après avoir donné la localisation et les misions de navires de guerre américains à Al Qaeda[12].

En octobre 2009, Stewart Nozette (en), un scientifique travaillant pour le Département de la Défense et la NASA, est accusé d'avoir transmis de l'information classifiée à un agent du FBI se faisant passer pour un agent israélien [13], comptant obtenir ainsi deux millions de dollars [14].



_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13460
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Mar 28 Fév - 14:31

WikiLeaks dévoile les secrets de la «CIA privée»

Citation :
Des millions de courriels de Stratfor, une société de renseignement et d'analyse, ont été piratés.

Même en difficulté, WikiLeaks continue de frapper. Cette fois-ci, le centre de renseignement et d'analyse stratégique Stratfor, surnommé la «CIA clandestine», est ciblé. Cinq millions de courriels s'étalant de juillet 2004 à décembre 2011 doivent être publiés au cours des prochaines semaines sous le titre «The Global Intelligence Files», deux mois après le piratage du site de Stratfor par le groupe de hackers Anonymous.

La transmission auprès de 25 médias internationaux, dont le magazine américain Rolling Stones, le site français OWNI ou encore le quotidien indien The Hindu, a déjà commencé. WikiLeaks entend ainsi révéler comment fonctionne le renseignement privé et mettre en lumière un vaste «réseau d'informateurs, de structures de versements de pots-de-vin, de technique de blanchiment d'argent et de méthodes psychologiques». Stratfor aurait des liens confidentiels avec des groupes comme Lockheed Martin, Dow Chemical et des agences gouvernementales américaines telles le département d'État, la sécurité intérieure, les marines et l'agence de renseignement du Pentagone.

Ce ne serait pas surprenant pour une société qui se targue d'avoir plusieurs clients parmi les entreprises du classement Fortune 500 et fonde sa réputation sur l'accès à bon nombre d'informations confidentielles qu'elle revend à prix d'or à ses abonnés (en plus d'informations gratuites diffusées au grand public).

Le fondateur du site Julien Assange, honni de Washington pour la divulgation de milliers de documents diplomatiques et militaires confidentiels en 2010, reproche entre autres à la société fondée par George Friedman en 1996 de surveiller «des organisations militantes qui se battent pour une cause juste» et de coopérer avec le gouvernement américain «sans le moindre contrôle politique», en «prétendant opérer sans idéologie, ni agenda».

La vengeance d'Assange
Lundi matin, WikiLeaks a mis en ligne des adresses e-mails de Stratfor et de Coca-Cola, affirmant qu'un accord lierait les deux sociétés sur la surveillance de l'organisation de défense des animaux Peta, sans révéler le contenu des échanges. Plus tôt, le site dénonçait un marché passé entre Goldman Sachs et Stratfor permettant, selon Wikileaks, un «système de génération de profits à la légalité douteuse». Selon le site, Stratfor doit lancer en 2012 StratCap, une société de trading d'obligations gouvernementales et de devises à partir d'analyses Stratfor. À en croire WikiLeaks, Stratfor aurait passé un contrat avec le géant américain Dow Chemical pour surveiller les activistes «Yes Men» qui ciblent le groupe dans des canulars médiatisés sur la catastrophe de Bhopal.

Stratfor travaillerait aussi avec des dizaines de médias dans le monde entier «de Reuters au Kiev Post», précise WikiLeaks, en passant par le journal israélien Haaretz. Quelle sera la réelle portée de ces révélations? Julien Assange admet que l'on ne le saura qu'après le décryptage des informations par les médias. Le site OWNI, partenaire de WikiLeaks, note avec ironie que «peu de sources justifient un tel mystère» de la part de Strafor. Sans l'avouer, le «martyr mégalo» Julien Assange s'offre en tout cas une belle vengeance contre le groupe texan qu'il accuse d'avoir voulu «renverser» WikiLeaks.
http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/27/01003-20120227ARTFIG00564-wikileaks-devoile-les-secrets-de-la-cia-privee.php

_________________
http://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.anpdz.com
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Mer 18 Avr - 8:43

CIA : Frank G. Wisner est arrivé au Caire

1er février 2011
http://www.voltairenet.org/article168329.html
Citation :

Alors
que la révolte s’amplifie en Egypte, le Conseil de sécurité nationale
des Etats-Unis a considéré que le travail de l’ambassadrice au Caire,
Margaret Scobey, était insuffisant.

Mme Scobey est une diplomate
de carrière qui a joué un rôle important au Proche-Orient, mais n’est
pas rompue aux opérations secrètes. Ne préjugeant pas de ce qui va
suivre, elle se dépense sans compter depuis plusieurs jours pour
rencontrer le maximum de protagonistes et nouer des contacts dans tous
les camps à la fois.

Le Conseil de sécurité nationale ne
considère pas comme suffisant de préserver les intérêts des Etats-Unis,
mais comme indispensable de préserver la paix séparée
égypto-israélienne, ce qui implique de choisir les prochains dirigeants
du pays. Il a donc fait appel à un ancien ambassadeur en Egypte
(1986-91), aujourd’hui à la retraite, Frank G. Wisner, et l’a envoyé
d’urgence au Caire où il est arrivé lundi 31 janvier 2011 au soir.


M. Wisner est le fils de Frank Wisner Sr., co-fondateur de la CIA et du Gladio.
Il fut, aux côtés d’Alan Dulles, l’un des pères de la doctrine
d’intervention secrète des Etats-Unis : soutenir les démocraties qui
font le « bon choix », contrecarrer les peuples qui font le mauvais.

Frank
G. Wisner Jr. a lui-même toujours travaillé pour l’Agence et y
travaille encore, notamment via Refugees International dont il est
administrateur.

L’ambassadeur Wisner, qui un ami personnel du
président Hosni Moubarak, est chargé d’organiser sa destitution en
douceur. Son arrivée a été juste précédée d’un appel téléphonique du
chef d’état-major interarmes, l’amiral Mike Müllen, à son homologue
égyptien, le général Sami Enan —l’armée égyptienne est équipée et formée
par le Pentagone—. Officiellement, Müllen l’a félicité pour sa retenue ;
un message parfaitement reçu au Caire et suivi quelques minutes plus
tard d’un communique de l’état-major annonçant que l’armée considére les
manifestations comme légitimes.

Le public états-unien connaît
Frank G. Wisner non comme un diplomate, ni comme un maître-espion, mais
comme un financier sans scrupules. Il était en effet responsable d’une
des filiales d’Enron, le géant du trading en énergie dont la faillite
frauduleuse a ruiné nombre de petits épargnants. Il était aussi
administrateur de l’assureur American International Group (AIG) lors de
la crise financière de 2008 qui vit l’action de la société chuter de 95 %
avant son sauvetage par les deniers publics.


Inconnu des
Français, Frank G. Wisner a pourtant joué un grand rôle dans ce pays. Il
a épousé Christine de Ganay (seconde épouse de Pal Sarkozy) et, à ce
titre, a élevé Nicolas Sarkozy dans sa période new-yorkaise. C’est lui
qui a introduit l’adolescent dans les cercles de la CIA et qui lui a
ouvert les portes de la politique française. C’est un de ses enfants,
qui fut le porte-parole de la campagne présidentielle de Sarkozy pour
les médias anglo-saxons, tandis qu’un autre de ses enfants est devenu un
des piliers du Carlyle Group, le fond de placement des Bush et des Ben
Laden.


Par ailleurs, c’est encore Frank G. Wisner qui a imposé
son ami Bernard Kouchner comme ministre français des Affaires étrangères
avec pour mission de mobiliser les Etats européens en faveur de
l’indépendance du Kosovo
.


pour ceux qui doute que tout est lié agencé réfléchi provoqué toutes ces pseudos révolutions orange bleu jaune et verte( freres intel ;aqmi ;alquaida et bien dautres)il faut savoir qu il y a des donneurs d'ordre il suffit de voir a qui profite le crime et nous trouvons vers qui convergent ces intérèts .

_________________
Le ”stratagème des chaines” est le 35ème des 36 stratagèmes
classiques de l’art chinois de la guerre définit sous la dynastie Ming.
Il
consiste à pousser l’ennemi à s’entraver lui-même dans des liens
absurdes et autobloquants qui lui ôtent toute mobilité stratégique et
tactique et qui l’empêche de pouvoir se défendre.”

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/stratagemes/
Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Lun 30 Juil - 23:08

Quand la cia infiltrait la culture


Citation :
Fruit
de trois ans de recherches, ce documentaire montre comment les services
secrets américains ont manipulé les milieux artistiques et
intellectuels européens pendant la guerre froide. Beaucoup d’écrivains
travaillèrent ainsi pour la CIA.

Dans les années de
l’après-guerre, les services secrets américains lancent une vaste
opération d’infiltration des milieux européens de la culture. Ils lui
consacrent plusieurs millions de dollars
et s’appuient sur un organisme, le « Congrès pour la liberté de la
culture », dont le siège se trouve à Paris. La capitale française est un
lieu stratégique pour publier des revues lues jusqu’en Afrique, en
Amérique latine et dans les pays arabes. Le Congrès pour la liberté de
la culture s’intéresse aux artistes et intellectuels de gauche, qu’il
essaie de soustraire à l’influence marxiste et de gagner à la cause
américaine. En France, la revue Preuves dirigée par Raymond Aron
constitue le fer de lance de cette diffusion de la pensée
anticommuniste.

En Allemagne, le « Kongress für kulturelle
Freiheit » naît en juin 1950 à Berlin, en zone d’occupation américaine.
La revue Der Monat reçoit les premiers subsides de la CIA vers 1958.
Elle compte parmi ses collaborateurs d’éminents journalistes et les
principaux représentants des maisons d’édition en Allemagne fédérale. Le
Congrès dispose ainsi de relais à Berlin, Munich et Francfort. Il
s’établit aussi à Cologne où il développe des relations privilégiées
avec les rédactions de la presse écrite et de la télévision. Heinrich
Böll, futur Prix Nobel de littérature (en 1972), est approché et
travaillera — plusieurs documents le confirment — pendant plus de dix
ans pour le Congrès et ses différentes organisations. Sans savoir qu’il
oeuvre en fait pour la CIA ?

C’est ce que pense Günter Grass,
autre cible de l’agence américaine. Au-delà de ces deux personnalités,
toute la fine fleur des arts et des lettres a été approchée par les
services secrets américains et leur a apporté son soutien, le plus
souvent sans le savoir.


Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Sam 18 Aoû - 22:13

CIA - Ajax (Iran-Mossadegh) / Guatemala / Congo Lumumba

[dailymotion]
CIA - Ajax (Iran-Mossadegh) / Guatemala / Congo... par raisonnez[/dailymotion]
Citation :
Documentaire sur la CIA diffusé sur Arté. Robert steele, Joseph trento, Robert baer...
Opération
Ajax en Mai 1953 à téheran pour renverser Mohammad Mossadegh qui viens
de nationaliser Anglo-Iranian Oil Company (AOIC)qui deviendra plus tard
British Petroleum (PB). Embargo, crise d’Abadan Pour mettre au pouvoir
Chah Mohammed Reza Pahlavi.
President Dwight David Eisenhower (White house) et Allen Dulles (CIA).
1954
Election du Président du Guatemala Jacobo Arbenz Guzmán qui lui aussi
nationnalise les plantations de bananes alors gerer par United Fruit
Company se qui engendre une taxe sur les exportations. Coups d'état le
27 Juin depuis le Honduras. Le 08 Juillet Le Colonel Carlos Castillo
Armas Prend le pouvoir supprime la taxe et restitue 950 000 hectares de
terres à l’United Fruit Company qui a dans son conseil d'administration :

- john foster dulles (departement d'etat aux affaires etrangaire)
- Allen Dulles (Directeur de la CIA).

1960 Election de Patrice Lumumba au Congo belges.
Pb des ressources ressources minière
opération Omegang pour écraser la résistance Maï-Maï au Kivu.
assassinat par Mobutu le 17 janvier 1961 au Katanga.
Les
États-Unis et la Belgique sont en grande partie responsables de la mort
de Lumumba. Les archives de la CIA déclassifiées depuis le 21 Juin 2007
indiquent clairement cette implication
>http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrice_Lumumba
Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Dim 27 Jan - 18:42




pour le sous titrage possible en bas a droit deux manip

_________________
Le ”stratagème des chaines” est le 35ème des 36 stratagèmes
classiques de l’art chinois de la guerre définit sous la dynastie Ming.
Il
consiste à pousser l’ennemi à s’entraver lui-même dans des liens
absurdes et autobloquants qui lui ôtent toute mobilité stratégique et
tactique et qui l’empêche de pouvoir se défendre.”

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/stratagemes/
Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Dim 27 Jan - 20:00

CIA Projet MK-Ultra

[dailymotion]
CIA Projet MK-Ultra par Dailygratuit[/dailymotion]
Citation :
Le Projet MKULTRA (ou MK-ULTRA), dévoilé en 1975, est le nom de code
d'un projet secret illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à
manipuler mentalement certaines personnes par l'injection de substances
psychotropes. De 1951 à 1963, il se nommait Projet ARTICHOKE, le Projet
BLUEBIRD (1951-1953) lui est apparenté.

Dirigé par le Dr. Sidney
Gottlieb, le projet MKULTRA fut lancé sous l'impulsion du directeur de
la CIA Allen Dulles le 13 avril 19532, en réponse à des utilisations
supposées de techniques de contrôle mental qui auraient été faites par
l'Union soviétique, la Chine et la Corée du Nord sur des prisonniers de
guerre américains lors de la guerre de Corée. La CIA voulait développer
des techniques similaires. L'agence voulait aussi être capable de
manipuler des leaders étrangers et tentera d'ailleurs d'utiliser
certaines de ces techniques sur Fidel Castro.

En 1964, le projet fut renommé MKSEARCH. Le but était de produire un sérum de vérité...


_________________
Le ”stratagème des chaines” est le 35ème des 36 stratagèmes
classiques de l’art chinois de la guerre définit sous la dynastie Ming.
Il
consiste à pousser l’ennemi à s’entraver lui-même dans des liens
absurdes et autobloquants qui lui ôtent toute mobilité stratégique et
tactique et qui l’empêche de pouvoir se défendre.”

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/stratagemes/
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Dim 27 Jan - 20:55

ahh des monstre

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Lun 11 Fév - 0:54

11 septembre- Révélations CHOC de Susan Lindauer ex agent de la CIA

[youtube][/youtube]

_________________
Le ”stratagème des chaines” est le 35ème des 36 stratagèmes
classiques de l’art chinois de la guerre définit sous la dynastie Ming.
Il
consiste à pousser l’ennemi à s’entraver lui-même dans des liens
absurdes et autobloquants qui lui ôtent toute mobilité stratégique et
tactique et qui l’empêche de pouvoir se défendre.”

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/stratagemes/
Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Mer 10 Avr - 16:37

Les assassinats scientifiques font partie des protocoles de la CIA.

Citation :

Le journaliste Rory Carroll du journal The Guardian qui
s’autoproclame spécialiste de la question du Venezuela, a lancé de
manière détournée de graves accusations au sujet ceux qui disent que le
défunt président du Venezuela, Hugo Chávez Frías, aurait été assassiné
en utilisant des armes biologiques produites aux Etats-Unis, en leur
donnant la même importance qu’aux “théoriciens de la conspiration qui
cherchent des extra-terrestres à Roswell ou ceux qui prétendent que la
NASA a fabriqué les photos des premiers pas sur la lune”.




Un certain nombre de Vénézuéliens et de mandataires internationaux
pensent que l’ennemi a introduit de manière clandestine une forme
agressive de cancer dans le corps du président, âgé de 58 ans.

Carroll
fait remarquer aussi que Chavez lui-même pensait que plusieurs leaders
d’Amérique Latine qui ont été affectés par le cancer, y compris le
président d’Argentine Nestor Kirchner (auquel on a diagnostiqué un
cancer du côlon) et le président du Brésil, Luiz Inázio Lula da Silva
(qui a été soigné pour un cancer de la gorge) ont été victimes d’un
complot de la CIA dirigé contre les leaders de gauche.

Curieusement, Carroll suggère que l’ancien président de gauche en
Uruguay, Tabaré Vázquez, a guéri aussi d’un cancer. Or en fait, Vázquez
n’a jamais eu de cancer, et, en plus, c’est un oncologue reconnu formé
en France.

Mais on a bien diagnostiqué un lymphome, cancer du système
immunologique, chez Fernando Lugo, président du Paraguay qui a été en
2012 chassé par un coup d’état de la droite, appuyée par la CIA.

Carroll déclare tout simplement que comme les trois anciens leaders
sont guéris il n’y a pas d’histoire d’armement biologique cancérigène
qui impliquerait les Etat-Unis !

D’une manière bien commode, Carroll ne parle pas des cancers qui ont
touché d’autres leaders latino-américains, dont la présidente de
l’Argentine, Cristina Fernández de Kirchner, qui a eu un cancer de la
thyroïde, et la présidente du Brésil, Dilma Roussef, qui a eu un
lymphome. Après avoir entamé les dialogues de paix avec les FARC de
Colombie, on a diagnostiqué un cancer de la prostate chez le président
conservateur Juan Manuel Santos.

Le président en charge du Venezuela, Nicolás Maduro, a déclaré que
Chavez avait souffert d’une “agression scientifique” de la part des
ennemis historiques du Venezuela. Le Département d’État américain dit
que c’est absurde. Le dirigeant du Parti Communiste Russe, Gennady
Zyuganov, quant à lui, a fait remarquer que le fait que six leaders de
gauche soient atteints du cancer à peu près à la même époque était loin
d’être une coïncidence. Fidel Castro lui-même, qui a été la cible de
plusieurs attentats biologiques de la part de la CIA, a fait la leçon à
Chavez “Fais attention, Hugo. Ces gens-là (les Américains) ont développé des techniques. Tu dois faire très attention.”

Fidel Castro a failli mourir d’une mystérieuse maladie
gastro-intestinale qu’il a contractée après avoir assisté avec Chávez et
Néstor Kirchner à deux évènements, La Cumbre de los Pueblos et
la réunion du MERCOSUR en Juillet 2006 en Argentine, à Córdoba. Un
câble daté du 26 Juillet 2006 provenant de l’ambassade américaine à
Buenos Aires fait état du déplaisir de Washington au sujet de la
présence de Castro, Chávez et Kirchner à Córdoba. “Ce qui est à
noter au sujet de ce sommet c’est à quel point l’Argentine et le Brésil,
les deux protagonistes du MERCOSUR depuis sa fondation, y ont joué un
rôle secondaire tandis que Chavez et Castro le dominaient.”
Des trois participants à la Cumbre de los Pueblos, Kirchner et Chávez sont morts. (…) ;”

Le général José Ornella, chef de la Garde Présidentielle, a dit qu’il
se passerait cinquante ans avant que “la griffe de l’ennemi” à l’œuvre
dans la mort de Chávez n’émerge dans un document dé-classifié.

Le général Ornella et d’autres pourraient n’avoir pas à attendre
encore cinquante ans pour que soient divulgués les documents sur les
armes oncovirales des États-Unis. Les documents ont déjà été
dé-classifiés et sont disponibles, même si nombre d’entre eux ont été
détruits au début des années 70 par la CIA sous la direction de Richard
Helms.

Bien que la Convention sur les Armements Biologiques et Toxiques de
1972, signée par les Etats-Unis, l’Union Soviétique et l’Angleterre,
interdise l’usage et la possession d’armes biologiques, l’armée, la
Division des Opération Spéciales de la CIA au Maryland, à Fort Detrick,
ainsi que son Département des Services Spéciaux , ont continué à stocker
et à développer des réserves d’agents biologiques cancérigènes pour une
utilisation en tant qu’armes spéciales. Les agents biologiques en tant
qu’armes ont été développés en particulier dans le cadre du projet
ultra-secret MKNAOMI, opération menée conjointement par la CIA et
l’Institut Militaire Médical de Recherche sur les Maladies Infectieuses
(en anglais : l’USAAMRIID ), situé à Fort Detrick.

* * *






Mais l’utilisation d’agent cancérigènes comme faisant partie de la
guerre bactériologique par les Etats-Unis a commencé bien avant le début
de la Guerre Froide et les premières victimes de ces sortes d’armes
furent les Latino-américains.

En 1913 le Dr Cornelius P. Rhoads, scientifique américain blanc,
raciste, et anti Latino-américains. qui travaillait pour l’Institut
Rockefeller de la Recherche Médicale à San Juan (Porto Rico) a soumis 13
Portoricains à des expériences en leur injectant des agents biologiques
cancérigènes. Le président du Parti Nationaliste de Porto Rico, Albizu
Campos, connu également comme “El Maestro”, a obtenu une lettre que
Rhoads avait envoyée à un ami et dans laquelle il écrivait ceci sur les
Portoricains :

“Je pourrais avoir ici un travail formidable et je suis
tenté de le prendre. Ce serait l’idéal, mis à part les Portoricains. Il
n’y a pas de doute, ce sont les plus sales et les plus paresseux, c’est
la race d’hommes la plus dégénérée et la plus voleuse qui ait jamais
habité sur terre. Ca me rend malade d’avoir à vivre sur la même île
qu’eux. Ils sont plus minables que les Italiens. Ce dont cette île a
besoin, ce n’est pas d’un service public de santé mais d’un tsunami ou
de quelque chose qui extermine totalement la population. Alors seulement
elle pourrait être habitable. J’ai fais mon possible pour faire avancer
le processus d’extermination en tuant huit d’entre eux et en
transmettant le cancer à plusieurs autres, bien que ceci n’ait rien
donné jusqu’à présent…


La question de prendre en
considération le bien être des patients n’a pas lieu d’être ici et, en
fait, tous les médecins s’amusent à abuser et torturer ces pauvres
sujets.”


Albizu Campos a envoyé sa dénonciation à la Ligue des Nations mais
sans aucun résultat. En 1950 Albizu a été arrêté durant la répression
des activités du Parti Nationaliste de Porto Rico et il a été victime
d’empoisonnement et de brûlures par irradiations. Nul doute que Rhoads,
qui dirigeait le programme des armes biochimiques à Fort Detrick, le
Champ des Essais de Dugway et le Centre des Essais dans le Désert de
l’Utah et la Zone du Canal de Panama, se soit vengé de Albizu Campos en
le soumettant à de telles expériences.

Ensuite Rhoads est devenu Directeur de la Commission de l’Energie
Atomique, laquelle a soumis les citoyens Américains à de dangereuses
expériences impliquant la radioactivité.

Pendant qu’il était en prison Albizu Campos a eu en 1956 une
hémorragie cérébrale. En 1964, il a été innocenté mais il est mort en
1965 peu après sa sortie de prison.

The Guardian, le Département d’Etat et le Pentagone
peuvent rabâcher tout ce qu’ils veulent à propos du côté “absurde” de
l’accusation et des “théories conspirationnistes” mais c’est un fait que
le leader nationaliste Portoricain a été assassiné par le gouvernement
des Etats-Unis qui a fait sur lui des expériences médicales terribles
pendant qu’il était en prison. Si c’est ce que les Etats-Unis sont prêts
à faire à leurs propres citoyens, à quelles extrémités en viendront-ils
pour leurs rivaux étrangers ?


* * *


Le MKNAOMI a planifié l’assassinat de Fidel Castro et du Premier
ministre du Congo, Patrice Lumumba, en utiliusant des armes chimiques
“exotiques”. L’élaboration des ces armes était sous la responsabilité du
chef des Services Techniques de la CIA, le Dr Sidney Gottlieb. d’autres
programmes d’armement bactériologique affiliés à la CIA et à l’armée
des Etats Unis ont pour nom de code DORK et OFTEN/CHICKWIT.

L’institut National du Cancer, en même temps qu’il recherche des
remèdes au cancer, produit des dérivés pour un projet élaboré par une
agence de renseignement, projet appelé Projet Oncoviral pour le
développement d’agents biologiques cancérigènes à des fins
d’applications militaires. Le travail se fait à Fort Detrick et, depuis
la Convention sur la Guerre Bactériologique de 1072, signée par le
président Richard Nixon, le travail secret pour “la production à grande
échelle de virus cancérigènes et suspectés de l’être” a continué à aller
de l’avant avec le résultat net en 1977 de la production et du stockage de 60 000 litres de produits cancérigènes et d’immuno-suppresseurs.

En 1970, le Sous directeur de la Planification de la CIA, Thomas
Karamessines, a émis la recommandation selon laquelle si la Convention
sur la Guerre Bactériologique était signée, les réserves en agents de
guerre bactériologique devaient être transférées de Fort Detrick au
Centre de Recherches de Huntington de l’entreprise Becton-Dickinson, à
Baltimore.

Le programme secret élaboré par le Département d’Etat et la CIA à
Fort Detrick comprenait des réserves de toxines qui causent un
empoisonnement mortel des aliments. D’autres programmes de recherche
comprennent la transmission de virus cancérigènes par voie aérienne et
la production d’ “espèces sautantes”, espèces qui peuvent “sauter” de
l’animal à l’homme, comme vecteurs de virus cancérigènes.

Une de première victimes du programme de bio-assassinat de la CIA a
pu être le premier président de l’Angola, Agostinho Neto. Neto a été la
cible de la CIA qui violait l’interdiction du Congrès. Il a développé
rapidement un cancer et est mort dans un hôpital de Moscou en 1979 à
l’âge de 57 ans. Une autre victime probable de la CIA est l’ancien
président du Chili, Eduardo Frei, qui devint un franc adversaire du
dictateur installé par la CIA, Augusto Pinochet. Frei mourut dans un
hôpital de Santiago du Chili le 2 Janvier 1982 après avoir contracté une
infection suspecte lors d’une opération de routine.

La CIA est pionnière dans l’usage des agents cancérigènes qui peuvent
infecter ses victimes par des injections, des inhalation, des contacts
physiques au moyen de vêtements contaminés – particulièrement les robes
de chambre, ce qui est pertinent concernant Chavez et la formation d’une
tumeur pelvienne agressive – des contacts avec le système digestif par
l’intermédiaire de l’absorption d’aliments, de boissons, et même de
dentifrices contaminés.

* * *


Il y a une telle quantité de documents sur l’utilisation par
la CIA d’armes cancérigènes contre ses ennemis que l’existence de telles
armes n’est pas le problème. Le vrai problème pour le Venezuela et
d’autres pays attaqués est de déterminer comment les agents cancérigènes
sont inoculés et les identités des assassins et des futurs assassins.

http://www.mondialisation.ca/les-assassinats-scientifiques-font-partie-des-protocoles-de-la-cia/5330715

_________________
Le ”stratagème des chaines” est le 35ème des 36 stratagèmes
classiques de l’art chinois de la guerre définit sous la dynastie Ming.
Il
consiste à pousser l’ennemi à s’entraver lui-même dans des liens
absurdes et autobloquants qui lui ôtent toute mobilité stratégique et
tactique et qui l’empêche de pouvoir se défendre.”

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/stratagemes/
Revenir en haut Aller en bas
faty
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 08/04/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: La CIA   Ven 12 Avr - 18:00

Animation interactive : l’Histoire de la CIA


Citation :
Animation interactive mise en ligne par la chaine franco-allemande
Arte, permettant de découvrir l’influence majeure qu’a eu la CIA dans
des événements historiques
>>>> Lien vers l’animation <<<<

_________________
Le ”stratagème des chaines” est le 35ème des 36 stratagèmes
classiques de l’art chinois de la guerre définit sous la dynastie Ming.
Il
consiste à pousser l’ennemi à s’entraver lui-même dans des liens
absurdes et autobloquants qui lui ôtent toute mobilité stratégique et
tactique et qui l’empêche de pouvoir se défendre.”

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/stratagemes/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La CIA   Mar 18 Mar - 18:08

LA CIA suspend le chef des operations sur l'iran


Le chef des opérations de la CIA en Iran a été suspendu après que les employés se sont plaints de son style de gestion «abusif» , le Los Angeles Times a rapporté lundi , citant des responsables anonymes .
Jonathan Banque , un officier de carrière avec l'agence d'espionnage , avait été mis en congé administratif après une sonde interne a révélé qu'il avait créé un environnement de travail hostile , selon le Times .
Anciens fonctionnaires ont déclaré les employés avaient été en «rébellion ouverte» sur le style de gestion de l'agent et que la division , qui supervise l'espionnage sur l'Iran et son programme nucléaire , était dans un état de désarroi , il dit .
L'Agence centrale de renseignement a refusé de commenter directement sur le rapport , en disant qu'il ne traite pas des questions de personnel , mais un porte-parole de la CIA détient les gestionnaires responsables .
" D'une manière générale , la CIA prévoit des gestionnaires à tous les niveaux afin de démontrer des compétences en leadership et de favoriser un environnement qui aide les employés à effectuer au plus haut niveau pour atteindre
http://www.naharnet.com/stories/en/122972
Revenir en haut Aller en bas
su30mka
Admin
Admin
avatar

Messages : 4567
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : pays des martyrs
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Sam 31 Jan - 20:34

CIA et le Mossad ont tué haut responsable du Hezbollah dans la voiture bombardements


Citation :
CIA et le Mossad ont tué haut responsable du Hezbollah dans la voiture bombardements

Le 12 février 2008, Imad Moughnieh, chef des opérations internationales du Hezbollah, marchait dans une rue calme la nuit à Damas après le dîner dans un restaurant voisin. Non loin de là, une équipe de la CIA observateurs dans la capitale syrienne suivait ses mouvements.

Comme Mughniyah approché un VUS stationné, une bombe placée dans un pneu de secours à l'arrière du véhicule a explosé, faisant un éclat d'obus dans un rayon serré. Il a été tué sur le coup.

Le dispositif a été déclenché à distance de Tel Aviv par des agents avec le Mossad, le service de renseignement israélien des Affaires étrangères, qui étaient en communication avec les agents sur le terrain à Damas. «La façon dont il a été mis en place, les États-Unis pourrait se opposer et d'appeler le tout, mais il n'a pas pu exécuter", a déclaré un ancien responsable du renseignement américain.

Les États-Unis ont aidé à construire la bombe, l'ancien fonctionnaire a dit, et l'a testé à plusieurs reprises dans un établissement de la CIA en Caroline du Nord pour assurer la zone de l'explosion potentielle a été contenue et ne entraînerait pas de dommages collatéraux.

"Nous avons probablement fait sauter 25 bombes pour nous assurer que nous sommes sur la bonne", a déclaré l'ancien fonctionnaire.

La coopération extrêmement étroite entre les Etats-Unis et les services de renseignement israéliens suggéré l'importance de la cible - un homme qui au fil des ans avait été impliqué dans certains des attentats les plus spectaculaires du Hezbollah, y compris ceux contre l'ambassade américaine à Beyrouth et l'ambassade d'Israël en Argentine .

Les États-Unis ne ont jamais reconnu la participation à l'assassinat de Moughnieh, le Hezbollah a accusé Israël. Jusqu'à présent, il ya eu peu de détails sur l'opération conjointe menée par la CIA et le Mossad pour le tuer, comment l'attentat à la voiture a été prévu ou le rôle exact des États-Unis. À l'exception du meurtre 2011 d'Oussama ben Laden, la mission a marqué l'un des plus à haut risque des actions secrètes des États-Unis au cours des dernières années.
http://www.washingtonpost.com/world/...54a_story.html

_________________

Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: La CIA   Jeu 4 Juin - 13:24

Tous paranos ? Non, voici dix théories conspirationnistes confirmées par les faits



Citation :
Un texte de plus sur le complotisme, pourrait-on dire. Il n’est publié ici que pour ceux qui auraient besoin d’arguments dans leurs différents échanges. Mais le complotisme n’a pas besoin d’arguments ni de justifications. En fait ceux qui ont créé cette notion ont aussi créé l’obligation de se justifier pour tous ceux qui doutent. Il faudrait refuser de se laisser enfermer dans ce piège à c… Le doute, quel qu’il soit est salutaire et même nécessaire, et surtout n’a aune cause. Il n’a donc besoin d’aucune preuve, contrairement aux affirmations. Au-delà du doute, le refus d’une explication est tout aussi légitime. C’est d’ailleurs ce qui fait progresser la science et la pensée humaine. Tous les grands hommes que nous vénérons aujourd’hui étaient des complotistes. Jésus l’était, tout comme Galilée et tant d’autres. Il a fallu qu’ils s’affranchissent des explications qu’on leur donnait pour voir le monde différemment.

***

Le troisième conflit mondial sera une guerre de guérilla qui se jouera sur le terrain de l’information, sans aucune distinction entre des militaires et des civils – Marshall McLuhan.
Depuis quelques années, une simple allusion à la théorie du complot est de plus en plus ridiculisée, même par les officines des grands médias parmi les plus libérales. Mais ne les laissez pas vous tromper : il ne s’agit pas toujours de gentilles fadaises, sans preuves ni fondements.
En fait, parfois, il arrive qu’elle soit carrément vraie.
En voici dix fois la preuve…
suite de l article:
Revenir en haut Aller en bas
su30mka
Admin
Admin
avatar

Messages : 4567
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : pays des martyrs
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Mar 9 Juin - 7:57

EI: le renseignement US s'empare de nouvelles informations

_________________

Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: La CIA   Mar 8 Sep - 16:41

CIA: se travestir pour duper les agents russes

Citation :
Qu’il est loin le temps des super héros de la CIA, du MI6 et autres OSS. En ces temps-là, ils ne se faisaient pas piéger bêtement par une caméra cachée, comme dans la vidéo ci-après. RI

Les services secrets russes ont démantelé un réseau d’espionnage américain dont les agents se travestissaient pour brouiller les pistes et dissimuler leur identité, rapporte la chaîne russe NTV.
Deux dames distinguées se dirigeant au petit matin de l’ambassade américaine dans un café avoisinant de Moscou ont attiré l’attention des agents russes qui ont aussitôt reconnu en elle Laure Karlson et son amie Janice, les femmes de deux agents secrets américains. Encore un détail frappant: Laure Karlson s’était emmitouflée dans une écharpe comme s’il faisait un froid de canard.
Après avoir rejoint le café, les deux femmes se sont séparées: Janice s’est précipitée dans les toilettes en laissant Mme Karlson patienter devant la porte des cabinets… La suite de l’histoire relève du roman policier.
La porte des cabinets s’ouvre et… un homme roux portant une casquette apparaît. C’est Timothy Finnegan en personne, un agent émérite de la CIA. L’homme s’en va, tandis que Laure Karlson entre dans les cabinets et ramasse tout ce qui est resté de la grande blonde: perruque, manteau, écharpe et masque imitant un visage humain. Au bout de quelques minutes, la femme rejoint deux hommes dans la salle principale du café. Ce sont Robert Hines et Steven Chisholm, agents de la CIA. Finnegan s’est déguisé en la femme de ce dernier cherchant à tromper les services secrets russes. Selon la chaîne, ce jour-là, il avait rendez-vous avec un agent de renseignement dont l’identité n’a pas encore été précisée.

suite de l article:
Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: La CIA   Dim 27 Déc - 14:06

Zarif : la CIA doit être dans la liste des organisations terroristes



Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, a mis en garde lors d’une réunion à New York sur la Syrie que si « la question de la lutte contre le terrorisme est un moyen pour exercer la pression contre l’Iran, alors il diffusera une liste des organisations terroristes avec à sa tête la CIA « a rapporté la chaine satellitaire iranienne al-Alam.
Selon des sources proches de la réunion, qui a eu lieu à New York vendredi dernier avec la participation d’environ 20 ministres des Affaires étrangères, « une âpre discussion a éclaté entre les Etats-Unis et la Russie, l’Iran et l’Arabie Saoudite sur les noms des organisations qui devraient figurer sur la liste des groupes terroristes « .
suite de l article:
Revenir en haut Aller en bas
su30mka
Admin
Admin
avatar

Messages : 4567
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : pays des martyrs
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: La CIA   Lun 2 Mai - 20:55

Cinq ans après le raid contre Ben Laden, le directeur de la CIA veut la tête du chef de Daesh



Il y a cinq ans, on apprenait l’élimination d’Oussama Ben Laden, le fondateur et chef d’al-Qaïda, lors d’un raid mené par la Team 6 des Navy Seals à Abbottabad, au Pakistan. Pour autant, l’organisation jihadiste n’a pas disparu…
Et l’on peut même dire que, grâce à ses franchises, al-Qaïda a depuis étendu ses zones d’opérations, obligeant par exemple ainsi les forces françaises à intervenir au Mali en 2013 et à conduire désormais des opérations anti-terroristes dans la bande sahélo-saharienne.
En outre, l’organisation est présente au Yémen, où profitant du chaos ambiant, elle a pris le contrôle de territoires, pour certains stratégiques, en Libye, où des groupes jihadistes se réclament encore d’elle, en Somalie, avec les milices Shebab ou encore en Syrie, avec le Front al-Nosra. Enfin, elle tente même un retour en Afghanistan… Ainsi, l’an passé, l’aviation américaine a été contrainte de détruire un camp d’entraînement qu’elle avait établi dans la province de Kandahar.
Seulement, l’émergence de l’État islamique (EI ou Daesh), fin 2013, a mis al-Qaïda au second plan. Et maintenant, il n’est pratiquement plus question que de Daesh. Et l’on en oublierait presque que l’attentat contre Charlie Hebdo, à Paris, le 7 janvier 2015, a été revendiqué par al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA)…
« Nous avons détruit une grande partie du (réseau) al-Qaïda. Il n’est pas complétement éliminé. Maintenant, nous allons devoir faire face dans les années qui viennent au nouveau phénomène de l’EI », a ainsi affirmé John Brennan, le directeur de la CIA, sur la chaîne NBC.
Répondant à la question de savoir si Abu Bakr al-Baghdadi, le chef de Daesh avait pris autant d’importance que Ben Laden, M. Brennan a dit : « il est important, et nous détruirons l’EI, je n’ai aucun doute là-dessus » car « si nous avons Baghdadi, je pense que cela aura un grand impact sur l’organisation. »
« Pour autant, l’EI n’est pas seulement une grande organisation, c’est un phénomène. Nous ne le voyons pas qu’en Syrie et en Irak, nous le voyons en Libye, au Nigeria et dans d’autres pays », a par ailleurs ajouté M. Brennan. En clair, l’élimination d’un chef terroriste est sans doute une condition nécessaire mais pas suffisante pour écarter définitivement la menace que son organisation représente.

 http://www.opex360.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
sagit
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 6448
Age : 46
Date d'inscription : 04/02/2014
Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: La CIA   Lun 27 Juin - 21:09

Des officiers jordaniens auraient volé les armes de la CIA destinées aux rebelles syriens


Plusieurs officiers jordaniens ont participé à une vaste opération de contrebande d'armes
Des officiels américains et jordaniens ont rapporté au New-York Times et à Al Jazeera que des centaines d’armes fournies par la CIA et l'Arabie saoudite aux «rebelles modérés» en Syrie ont été détournées et vendues sur le marché noir.
Quand la CIA et l'Arabie saoudite se font voler des armes par... des officiers jordaniens ! L'agence de renseignement américaine et la monarchie du Golfe ont pris pour habitude de fournir de l’armement à l’opposition syrienne par le biais de la Jordanie. L’arsenal, comprenant fusils d’assaut de type Kalashnikov, mortiers, grenades et roquettes était acheté en vrac dans les Balkans et en Europe de l’Est.
suite de l article:
https://francais.rt.com/international/22800-jordanie-armes-cia-destinees-rebelles-syriens
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La CIA   

Revenir en haut Aller en bas
 
La CIA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Histoire & Armements Internationaux :: Services & Complots-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: