A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
helios
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 17/03/2014
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)   Mar 22 Juil - 9:16

Bonjour,

Comme l'avion est en service dans l'Armée de l'Air Algérienne, cet article est susceptible d'intéresser les membres du forum
Citation :

New Delhi, le 20 Juillet
La flotte Sukhoi-30MKI de l'Indian Air Force a été heurte pannes de moteur en vol pour les deux dernières années. Inde a officiellement signalé l'affaire à la Russie cherche une correction.

Pannes de moteur à répétition et les mesures de précaution nouvellement introduites ont affecté la disponibilité des plans pour diverses opérations. L'IAF dispose d'une flotte de 200 Sukhoïs.

Après une panne, le moteur est remplacé après avoir testé avant d'autoriser l'avion à voler à nouveau. Le processus de retrait et le remplacement d'un moteur prend habituellement quatre à cinq jours, mais peut être prolongée en fonction du préjudice.

Comme un dispositif palliatif, la partie russe a proposé certaines mesures.

L'IAF a jusqu'à présent pas parvenu à une conclusion de ses conclusions, mais comme une mesure de précaution, il a commencé l'entretien du moteur après 700 heures au lieu de les prescrits de 1000 heures de vol, en ajoutant à la non-disponibilité de l'aéronef.

Selon certaines sources, la question a été examinée lors de la réunion Inde-Russie en Juin de cette année et en Février quand une délégation russe a visité le Hindustan Aeronautics Limited de l'usine Sukhoi-30MKI (HAL) à Nashik.

L'IAF a dit Russes après avoir étudié chaque échec en détail que les moteurs de Sukhoi - AL-31FP produites par NPO Saturn de la Russie - avaient été fonctionnent d'une manière incompatible pour les deux dernières années (2012 et 2013) Le nombre d'atterrissages monomoteurs par des avions en. Deux ans, c'est une grande et pas sain. Il abaisse la capacité opérationnelle de la flotte, en plus de soulever des questions sur l'état de préparation de la guerre, ont indiqué des sources.

Un atterrissage sur un seul moteur est rendue nécessaire après l'une des centrales échoue mi-air. Le Sukhoi-30MKI est un avion bi-moteur et une panne en plein vol d'un de ses moteurs le second moyen moteur permet à la terre. Une telle situation serait inacceptable lors d'un conflit lorsque le pilote aurait besoin d'une vitesse optimale pour attaquer ou de se retirer après une attaque. La puissance des deux moteurs est nécessaire de lever huit tonnes de charge utile - des missiles et des roquettes.

Le nombre exact de ces épuisements des moteurs et pourcentage de la flotte qui n'est pas disponible pour le vol à tout moment sont freinés à la publication dans le journal car il aurait des conséquences négatives de la sécurité nationale. Sukhoi-30MKI avait été un avion monomoteur, comme les MiG 21, tous les épuisements de moteurs auraient conduit à des accidents, dans certains cas, la mort de pilotes et de la fureur résultante.

L'IAF et le ministère de la Défense et ont toujours considéré le Sukhoi comme un avion de guerre "sûr et fiable". Jusqu'à présent, seuls quatre ont écrasé depuis progressive induction en 1997. Un pilote était mort dans le premier accident en 2009 et au moins l'un des accidents est attribué à un problème de moteur.

Sukhoi bénéficie d'une supériorité aérienne en raison de son puissant moteur. En vol horizontal, il peut voler 2400 km / h ou à atteindre un taux de montée de 230 m / s. Les moteurs, spécialisés avec une poussée contrôle vectorisation, améliore la manoeuvrabilité de l'avion.

Dans le nord et l'ouest de l'Inde, le Sukhoi-30MKI est basé à La Bathie, Halwara près de Ludhiana, Sirsa, Bareilly, Jodhpur et Bhuj.

Atterrissages sur un seul moteur élevés

- L'IAF dispose d'une flotte de 200 Sukhoïs
- Pannes de moteur à répétition ont affecté la disponibilité de Su-30MKIs
- Il faut quatre à cinq jours pour retirer et remplacer le moteur
- Atterrissages sur un seul moteur par Su-30MKIs en deux ans est élevé
- Comme mesure de précaution, l'IAF a commencé l'entretien du moteur après 700 heures de vol au lieu de 1000 hrs

_________________
Absit omen

Revenir en haut Aller en bas
helios
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 17/03/2014
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)   Mar 22 Juil - 9:17

Citation :
Article Original :
New Delhi, July 20
The Sukhoi-30MKI fleet of the Indian Air Force has been encountering mid-air engine failures for the past two years. India has officially flagged the matter to Russia seeking a correction.

Repeated engine failures and the newly introduced precautionary measures have affected the availability of planes for various operations. The IAF has a fleet of 200 Sukhois.

After a failure, the engine is replaced after testing before allowing the plane to fly again. The process of removing and replacing an engine usually takes four-five days, but can be extended depending upon the damage.

As a stopgap arrangement, the Russian side had suggested some measures.

The IAF has so far not arrived at a conclusion of its findings, but as a precautionary step, it has started servicing the engine after 700 hours instead of the mandated 1,000 hours of flying, adding to the non-availability of the aircraft.

Sources said the matter was taken up at the India-Russia meeting in June this year and also in February when a Russian delegation visited the Hindustan Aeronautics Limited's (HAL's) Sukhoi-30MKI plant at Nashik.

The IAF had told Russians after studying each failure in detail that Sukhoi's engines - AL-31FP produced by NPO Saturn of Russia - had been functioning inconsistently for the past two years (2012 and 2013). The number of single-engine landings by planes in two years is high and not healthy. It lowers the operational ability of the fleet, besides raising questions about war readiness, said sources.

A single-engine landing is necessitated after one of the power plants fails mid-air. The Sukhoi-30MKI is a twin-engine plane and a mid-air failure of one of its engines means the second engine allows it to land. Such a situation would be unacceptable during a conflict when the pilot would need an optimum speed to attack or to withdraw after an attack. The power of both engines is required to lift eight tonne of payload - missiles and rockets.

The exact number of such engine burnouts and percentage of fleet that is not available for flying at any point of time are being held back from publication in the newspaper as it would adversely impact national security. Had the Sukhoi-30MKI been a single-engine plane, like the MiG 21, all engine burnouts would have led to crashes, in some case death of pilots and the resultant furore.

The IAF and the Ministry and Defence have always considered the Sukhoi as a "safe and reliable" warplane. So far, only four have crashed since phased- induction in 1997. A pilot had died in the first crash in 2009 and at least one of the crashes is attributed to engine trouble.

Sukhoi enjoys air superiority because of its powerful engine. In horizontal flight, it can fly 2,400 km/hr or achieve a rate of climb of 230 m/s. The engines, specialised with thrust vectoring control, improves the aircraft manoeuvrability.

In northern and western India, the Sukhoi-30MKI is based at Bathinda, Halwara near Ludhiana, Sirsa, Bareilly, Jodhpur and Bhuj.

Single-engine landings high

The IAF has a fleet of 200 Sukhois
Repeated engine failures have affected the availability of Su-30MKIs
It takes four-five days to remove and replace the engine
Single-engine landings by Su-30MKIs in two years is high
As a precautionary step, the IAF has started servicing the engine after 700 flying hrs instead 1,000 hrs

_________________
Absit omen

Revenir en haut Aller en bas
helios
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 17/03/2014
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)   Mar 22 Juil - 9:18

Liens de l'article :
Citation :
Original :
http://www.tribuneindia.com/2014/20140721/main2.htm

Traduit :
https://translate.google.fr/translate?hl=fr&ie=UTF8&prev=_t&sl=en&tl=fr&u=http://www.tribuneindia.com/2014/20140721/main2.htm

_________________
Absit omen

Revenir en haut Aller en bas
helios
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 17/03/2014
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)   Lun 4 Aoû - 9:39

La Russie semble proposer une solition
Citation :

Première ligne avion de chasse Sukhoi-30MKI IAF sera modifié en vertu des nouvelles spécifications fixées par ses fabricants russes de fixer des problèmes de moteur à mi-air dans sa flotte.

Le mouvement vient après l'IAF fait face à un nombre anormalement élevé de pannes de moteur à mi-air au cours des deux dernières années (Janvier 2102 et suivantes) et a demandé aux Russes pour corriger le problème dans le jet de combat. La Tribune avait souligné dans son rapport Juillet 21. L'IAF dispose d'une flotte de 200 avions Sukhoi et 72 autres sont sur le chemin de Moscou.

L'avion est le pilier des opérations aériennes de l'Inde à dominer le ciel contre d'éventuelles attaques de modification frontiers.The fois occidentale et orientale sera réalisé sur 400 moteurs de l'aéronef bimoteur, outre l'installation de certaines pièces de rechange pour les situations d'urgence. Les Russes vont installer des moteurs modifiés sur le prochain lot de 72 avions, selon des sources.

La modification sera principalement effectuée à Sukhoi l'usine de moteurs de HAL en Orissa. Le HAL est une entreprise du secteur public appartenant au ministère de la Défense.

Les moteurs modifiés seront d'abord testés sur l'avion, avant d'être adapté à toute la flotte. La remise en état sera effectuée par lots au cours des 18-24 prochains mois.

Les Russes ont assuré l'Inde que les modifications permettront d'éliminer le problème de panne de moteur à mi-air, selon des sources.

La proposition russe a été acceptée par les hauts gradés de l'IAF.

Certains moteurs - AL-31FP - produites par russe NPO Saturn ont eu un comportement incompatible au cours des deux dernières années. Depuis les moteurs équipant la jet sont toujours produits, il ya une possibilité de modification.

L'IAF a marqué les Russes, après avoir étudié chaque échec en détail entre 2012 et 2013. L'affaire a été prise lors d'une réunion entre les deux nations en Février et plus tard en Juin.

Les instances de monomoteurs débarquements Su-30MKI étaient très élevés au cours de la période. Cela a été l'abaissement de la capacité opérationnelle de la flotte, en plus de soulever des questions sur l'état de préparation de la guerre.

Le Su-30MKI est un avion bi-moteur et peut se poser même si l'un de ses moteurs tombe en panne à mi-air. Mais ce qui limite la capacité du pilote à attaquer ou à se retirer pendant le conflit.

Seuls quatre Su-30MKIs ont jusqu'ici écrasé depuis leur induction progressive en 1997. Un pilote était mort dans le premier accident en 2009. Au moins un des accidents est attribuée à «des problèmes de moteur".

Su-30MKI bénéficie d'une supériorité aérienne en raison de ses moteurs. En vol horizontal, il peut voler à 2400 kmph ou d'atteindre un taux de montée de 230 mètres par seconde. Le «contrôle de vectorisation de poussée" dans le moteur améliore la manœuvrabilité de l'avion.

L'avion est maintenant modifié pour tirer les BrahMos supersonique missile de croisière.

Alors que l'avion est basé à La Bathie, Halwara, Sirsa, Bareilly, Jodhpur et Bhuj dans le Nord et l'Ouest, ses deux escadrons sont basés à Tezpur et Chabua à l'Est.

Un autre escadron est basé dans le Sud pour augmenter la flotte de la marine indienne de MiG29-K et de la mer des roseaux à bord des porte-avions INS Vikramaditya et INS Viraat, respectivement.

_________________
Absit omen

Revenir en haut Aller en bas
helios
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 17/03/2014
Médaille sans Chevron

MessageSujet: Re: Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)   Lun 4 Aoû - 9:40

Source :
Citation :
http://www.tribuneindia.com/2014/20140804/main4.htm

Article original
Citation :

IAF’s frontline fighter jet Sukhoi-30MKI will be modified under new specifications laid down by its Russian manufacturers to fix mid-air engine trouble in its fleet.

The move comes after the IAF faced an unusually high number of mid-air engine failures over the past two years (January 2102 onwards) and asked the Russians to rectify the problem in the fighter jet. The Tribune had highlighted this in its July 21 report. The IAF has a fleet of 200 Sukhoi aircraft and another 72 are on their way from Moscow.

The plane is the mainstay of India’s air operations to dominate the skies against possible attacks from both western and eastern frontiers.The modification will be carried out on 400 engines of the twin-engine aircraft, besides installation of some spares for emergencies. The Russians will install modified engines on the next lot of 72 jets, sources say.

The modification will primarily be carried out at HAL’s Sukhoi engine plant in Orissa. The HAL is a public sector undertaking owned by the Defence Ministry.

The modified engines will first be tested on the aircraft, before being fitted to the entire fleet. The refit will be carried out in batches over the next 18-24 months.

The Russians have assured India that the modifications will eliminate the problem of mid-air engine failure, say sources.

The Russian proposal has been accepted by the top brass of the IAF.

Some of the engines — the AL-31FP — produced by NPO Saturn of Russia have been behaving inconsistently over the past two years. Since the engines powering the jet are still being produced, there is a scope for modification.

The IAF had flagged the Russians after studying each failure in detail between 2012 and 2013. The matter was taken up at a meeting between the two nations in February and later in June.

The instances of single-engine Su-30MKI landings were very high during the period. This was lowering the operational ability of the fleet, besides raising questions about war readiness.

The Su-30MKI is a twin-engine aircraft and can land even if one of its engines fails mid-air. But this limits pilot’s ability to attack or withdraw during conflict.

Only four Su-30MKIs have so far crashed since their phased induction in 1997. A pilot had died in the first crash in 2009. At least one of the crashes is attributed to “engine trouble”.

Su-30MKI enjoys air superiority because of its engines. In horizontal flight, it can fly at 2,400 kmph or achieve a rate of climb of 230 metres per second. The ‘thrust vectoring control’ in the engine improves aircraft’s manoeuvrability.

The aircraft is now being tweaked to fire the BrahMos super-sonic cruise missile.

While the aircraft is based at Bathinda, Halwara, Sirsa, Bareilly, Jodhpur and Bhuj in the North and West, its two squadrons are based at Tezpur and Chabua in the East.

Another squadron is based in South to augment the Indian Navy’s fleet of MiG29-K and Sea Harriers aboard aircraft carriers INS Vikramaditya and INS Viraat, respectively.

_________________
Absit omen

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Troubles sur les moteur du SU30-MKI (Indien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Armement et Matériel Militaire :: Systèmes Navals-
Sauter vers: